Home ACTUALITE Coronavirus: 18 cas et 3 décès enregistrés à la date du 28 mars 2020…

Coronavirus: 18 cas et 3 décès enregistrés à la date du 28 mars 2020…

Le ministre de la Santé publiqie, Dr Idi Illiassou Maissanassara a annoncé que notre pays  a enregistré son 18 ème cas dont malheureusement 3 décès.  C’est pourquoi, sur instructions du Président de la République, Issoufou Mahamadou,  le gouvernement va procéder au recrutement de 1500 agents supplémentaire de la santé afin de renforcer la capacité.

 D’ores et déjà,  le service de pneumonie  de l’hôpital natioal Amirou Boubacar Diallo est en train d’isoler pour faire en sorte que la capacité d’accueil soit plus importante dans la région de Niamey parce que tous les cas qui ont été enregistrés sont au niveau de Niamey. 

Pour le Ministre de la Santé, il y a une infestation qui est là, avec les agents du ministère de la sante, le comité est en train de voir comment mettre en place des tentes par exemple au niveau des différents hôpitaux.  Les autorités sont en contact avec Médecins sans frontière, le CHR, a également prévu d’installer des tentes. 

Tout cela rentre dans le cadre de la lutte et la prise en charge des différents cas de cette pandémie.  Il faut augmenter la capacité de la prise en charge car cette pandémie se propage réellement au Niger. 

Ce samedi 28 Mars à 6h du matin, heure locale, un don de fourniture  médicales  composée de 100.000 masques et de 120.000 kits de test, de 1000 vêtements de protection et écrans faciaux pour usage médical  de la fondation Jack Ma et la fondation Ali Baba ont été réceptionnés  à l’aéroport international Diori Hamani de Niamey en présence du Directeur de cabinet du ministre de la santé publique, M. Anar Smaril anouar Zakara en présence, du Conseiller de l’ambassadeur de la République Populaire de Chine.

Les mesures préventives, certes restrictives des libertés publiques, mais nécessaires, prises par le gouvernement et les mesures économiques d’accompagnement, doivent être respectées.  

Rappelons qu’hier, au cours de son message à la Nation, le Président de la République avait annoncé un certain nombre de batterie de mesures dont entre autres, le enforcement des prières sur toute l’étendue du territoire ; la proclamation de l’Etat d’urgence sur toute l’étendue du territoire national à compter de ce soir, Vendredi 27 Mars 2020 à minuit ; l’instauration à Niamey, seule ville touchée par le virus, d’un couvre-feu de 19h00 à 6h00 pour une période de deux semaines renouvelable à compter du Samedi 28 Mars 2020 ; l’isolement sanitaire de la ville de Niamey pour une durée de 2 semaines renouvelable, à compter du Dimanche 29 Mars à minuit, conformément au hadith : « si vous apprenez qu’une épidémie ravage une région, ne vous y rendez pas et si vous vous trouvez dans une région frappée par une épidémie, ne la quittez pas”. C’est en se fondant sur ce Hadith que le Calife Omar, en route pour le Cham (la Syrie actuelle) où régnait la peste, a décidé d’interrompre son voyage et de rejoindre Médine ; la recherche active des cas suspects et renforcement des tests notamment à travers l’ aménagement de centres de test dans chaque chef-lieu de région et dans certains chefs-lieux de départements très isolés ; l’adoption du protocole de prise en charge ; l’augmentation des capacités d’accueil hospitalier et de réanimation ; le renforcement de la protection du personnel médical ; l’augmentation des capacités de confinement des cas suspects et le recrutement de 1500 agents de santé.

Le Gouvernement en plus des mesures déjà en vigueur a pris les nouvelles mesures suivantes : l’exonération de droits et taxes sur tous les produits qui entrent dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 (masques, gel hydro alcoolique etc…) ; la mise en place des facilités de crédit d’enlèvement pour tout importateur qui le souhaite pour une durée de 15 à 90 jours, moyennant la production d’une caution bancaire ; le report de la date de paiement de la vignette à fin Juin 2020 au lieu du 31 Mars 2020 ; la suspension des contrôles fiscaux sur place pendant deux (2) mois à compter du 1er Avril 2020 ; l’exonération de la TVA sur le transport terrestre interurbain pendant toute la durée de la suspension de l’activité et report au 1er Mai au lieu du 31 Mars du paiement de l’impôt synthétique.

S’agissant de l’hôtellerie, l’application d’un taux réduit de 10% en matière de TVA tel que prévu par les directives de l’UEMOA, l’application d’ un taux d’amortissement de 5% au lieu de 2% et exonération de l’IMF au titre de l’exercice 2019.
Pour les agences de voyage, suspension des poursuites en matière de recouvrement des impôts et taxes pendant trois (3) mois, soit jusqu’au 20 Juin 2020.

Pour les bars et débits de boisson, suspension des poursuites en matière de recouvrement des impôts et taxes pendant deux (2) mois, à compter du 1 er Avril 2020.

Pour les sports et loisirs, suspension des poursuites en matière de recouvrement des impôts et taxes pendant deux (2) mois à compter du 1er Avril 2020.

La concertation avec les opérateurs économiques et au besoin encadrement des prix pour contenir l’inflation.

Ces mesures, prises au niveau national, sont complétées par celles prises au niveau de l’UEMOA ; il s’agit de l’augmentation de 340 milliards de FCFA du volume de liquidité injecté par la BCEAO chaque semaine sur le marché monétaire en faveur des banques pour le porter à 4750 milliards de FCFA ; l’élargissement de l’accès au refinancement aux effets de 1700 entreprises supplémentaires ; l’abondement par la BCEAO du fonds de bonification de la BOAD respectivement de 25 milliards de FCFA par la BCEAO et 15 milliards de FCFA par l’ UEMOA afin de mobiliser des ressources concessionnelles en faveur des États ; l’octroi par la BOAD d’un prêt concessionnel de 15 milliards de FCFA par Etat membre de l’ UEMOA ; le moratoire BOAD sur le remboursement des dettes du Niger pour un montant de 13,2 milliards de FCFA.

Par Tamtam Info News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Affaire MDN : tous les coupables seront châtiés

Alors que la justice nigérienne a ouvert une information judiciaire sur l’affaire dite de …