Home ACTUALITE CRÉATION DU FRONT PATRIOTIQUE :IBRAHIM YACOUBOU OU LA LOGIQUE DU MOI

CRÉATION DU FRONT PATRIOTIQUE :IBRAHIM YACOUBOU OU LA LOGIQUE DU MOI

Ibrahim Yacouba a été limogé de son poste de ministre des Affaires étrangères en avril 2018 (image d’illustration).
© ISSOUF SANOGO / AFP

Ibrahim Yacoubou, ancien douanier reconverti en opérateur politique, vient de créer son propre front politique à l’opposition qu’il a appelé Front Patriotique dans lequel il a associé quelques micros partis et des acteurs de la société civile. Au jour du baptême de feu dudit front au Palais des Congrès le vendredi 8 Juin 2018, ont brillé par leur absence, les grands ténors de l’opposition politique. Pour les raisons de cette absence, Ibrahim Yacoubou détient une explication toute trouvée : la rupture avec la classe politique issue de la Conférence Nationale.

 Une classe politique « qui a failli » selon ses propres dires comme si lui-même, par extension, n’est pas un produit de la Conférence Nationale. Peut-être qu’il a oublié que c’est elle qui a jeté les bases de la démocratie dont il se veut être le chantre. Cette classe politique qui a mené la lutte pour que se tienne la Conférence Nationale et que naisse la démocratie au Niger, Ibrahim Yacoubou devrait normalement lui être reconnaissant pour avoir participé avec elle à la gestion du pouvoir.

Dans le Front Patriotique d’Ibrahim Yacoubou, hommes politiques et acteurs de la société civile sont certainement jeunes. La jeunesse, un label qu’ils veulent bien brandir au peuple nigérien dans le but, évidemment, de lui faire croire que le développement du pays est une capacité qu’eux seuls en ont le secret.

Cependant, ce que le président du MPN Kishin Kassa a oublié, les nigériens ont souvent misé sur la jeunesse pour conduire les affaires de l’Etat, et celle-ci a été toujours une montagne qui accouche d’une souris. N’est-ce pas que la majorité de ceux qui ont dirigé le pays sont parvenus au pouvoir alors qu’ils étaient jeunes ? Quels a été le résultat ?

Ibrahim Yacoubou entend combattre les « dérives autoritaires » du régime du Président Issoufou Mahamadou. Mais comment va-t-il effacer les traces indélébiles laissées dans les allées de celui-ci ? Est-ce une façon d’être logique avec lui-même en s’acharnant sur des amis dès après que ceux-ci lui aient retiré la cuillère d’or de la bouche ?

Tout le monde se rappelle comment l’anciennement Ministre des Transports Ibrahim Yacoubou a perdu son poste de Directeur de Cabinet Adjoint du Président de la République en 2015 et comment il a été renvoyé du PNDS Tareyya. Vite, il a créé son parti MPN Kiishin Kassa, et, avec véhémence, mené une campagne présidentielle contre Issoufou Mahamadou et sa gestion en 2016. Pourtant, cela ne l’a pas empêché de soutenir celui-ci au deuxième tour. A la composition du gouvernement, il a été bombardé au poste de Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur.

Chemin faisant, un code électoral a été élaboré et son propre parti le MPN Kiishin Kassa a contribué à le rédiger et l’adopter. Mais voilà Ibrahim Yacoubou qui annonce via Twitter qu’il a démissionné du gouvernement et, en même temps, quitté la majorité au pouvoir. Décision unilatérale prise sans consulter sa base. La suite est connue de tous. Des grincements de dents se sont emparés de son parti et, à cette date, nombreux sont les militants qui l’ont abandonné. Et  la saignée continue de plus belle.

Ibrahim Yacoubou et sa formation politique ont expliqué, en leur temps, avoir quitté Issoufou et la majorité qui le soutient parce qu’ils sont contre le code électoral. Maintenant, ils en rajoutent et disent être contre les dérives autoritaires du Président de la République, la mauvaise gestion du pouvoir et, en même temps, contre la classe politique issue de la Conférence Nationale. D’où la création de ce qu’ils ont appelé Front Patriotique. N’est-ce pas Ibrahim Yacoubou qui a dit aux Nigériens dès le premier mandat que Issoufou aurait fait plus que tous ses devanciers réunis ? N’est-ce pas Ibrahim Yacoubou alors DIRCABA qui a dit que ‘’Namiji na tsaye’’ pour dire que le président Issoufou a été élu parce qu’il est le meilleur ? Ibrahim Yacoubou défenseur des acteurs de la société civile ? Faut-il en rire ou pleurer ? Tant qu’il était dans le système, le gouvernement était démocratique et les droits humains étaient respectés. Du moins reconnaissons que ‘’qui ne dit rien consent’’, dit-on.

Pour les observateurs de la scène politique au Niger, Ibrahim Yacoubou répond par ses agissements à une logique qui lui est propre : « quand tu me laisses manger dans la grande assiette, tu es mon ami, mais si tu me la retire des mains, à l’instant je m’essuie la bouche et tu deviens mon ennemi ». C’est bien connu  ….après moi le déluge !

[author ]Bassirou Baki (NIGER INTER)[/author]

16 Comments

  1. une question Yacoubia etait ôu et il occupait quel poste au sein du gouvernement.
    qui le connait au debut. on nous manipule comme pas possible dans ce pays. n’oubliez pas au temps il était le dauphin de IM. ils étaient dans le meme clan. personne ne sortira dire ce qui s’est passé quand ils étaient ensemble. quand « tu crée quelqu’un » il t’est rédevable…;

  2. mieux vaut unir que diviser nous sommes tous des creatures de DIEU ne laisse pas une petite ……….meurtrir un grand amiitiè .tu es une personne qui nous ait proche naturellement .le president ISSOUFOU MAHAMADOU t a toujours choisi t a toujours ecoutè -toi aussi tu l a constament ecoutè.

  3. comme tout bon nigérien soucieux de son pays pris en otage par des individus pareils, ce que je veux ce que ce pays arrête d’être dernier de la planète, un pays qui cultive les compétences, un pays qui favorise la justice sociale et qui met en avant l’objectivité dans tous les domaines, un pays orienté par le résultat et l’excellence….enfin un pays qui se dote des moyens pour devenir prospérè ou il fait bon vivre comme les autres pays du monde que nous enviions…….

    mais je sur d’une chose, que ce n’est pas le genre individus comme ibrahim yacouba la tête de ce pays ou même dans la participation de la gestion de ce pays qu’on doit compter pour avoir ce NIGER que nous rêvons tous tant…..

    ces gens ne pensent qu’à leurs petites personnes, c’est tout……il faut être complétement complice comme je l’ai déjà dis pour soutenir des pareilles personnes et idées….

    « RUPTURE AVEC LA CLASSE POLITIQUE DE LA CONFÉRENCE NATIONALE » comme il l’a dis….quand il mangeait tranquillement avec eux,il n’a jamais eu cette idée et encore moins prononcer cette phrase insultante à l’égard de tous les nigériens qui travaillent dur pour assurer un quotidien et survivre……

    il a dit que ce régime a réalisé en 5 ans, tous les régimes qui l’ont précédé (de la 1ere république à la 6 république) ne l’ont pas fait…il a osé comparer un travail de 5 ans contre un travail d’à peu prés 50 ans….il faut être complétement cinglé pour penser comme ça…..et maintenant il reviens dire que ce régime, le même qui a mieux fait que tous les autres régimes qu’a connu ce NIGER, selon lui bien sur, est CORROMPU, INJUSTE blabla….est ce qu’il réfléchi avant d’ouvrir sa grande gueule???ou bien il doit se moquer de nous simplement!!!!

    IL FAUT SÉRIEUSEMENT QUE LES NIGÉRIENS TROUVENT UNE SOLUTION PERENNE PAR RAPPORT A CES PSEUDO POLITICIENS OPPORTUNISTES…..

    CELA DOIT S’ARRÊTER!!!!

  4. QUELLE JEUNESSE A DIRIGE CE PAYS DEPUIS 92? C EST LA MEME CLASSE POLITIQUE AVEC PRINCIPALEMENT CEUX LA MEME QUI NOUS DIRIGENT PRESENTEMENT. OUI LA MONTAGNE A ACCOUCHE D UNE SOURIS, TU NE RENDS PA SERVICE A TON BOSS PUISQUE TU AFFIRMES QU IL N A RIEN FAIT DEPUIS LE TEMPS QU IL ETAIT PREMIER MINISTRE JUSQU A MAINTENANT OU IL DIRIGE LE PAYS DEPUIS DEUX MANDATS.
    Ibrahim yacouba pourait ne pas etre celui qu`on cherche pour renouveler cette classe sadique qui vole et viole le pays depuis des decenies mais au moins nous avons la possibilite de les chasser tous et reprendre notre destin en main

  5. Mr le journaliste, si Ibrahim trompe, toi tu trahis. Ibrahim veut travailler, chaque fois on le chasse parce que au Niger, on n’aime pas celui qui dit la vérité. Notre Tonton feu Jarmakoye dit en politique il ne faut jamais dit jamais. Si vous avez rien à dire il faut vous taire. Il sera Président de la république s’il plaît à Dieu.

    1. Mais imagine que I. Yacouba ne soit pas chassé de son ministère. Il n’allait tenir le langage qu’il tient aujourd’hui. C’est un tel type que tu souhaite voir Président du Niger.????
      Vraiment pauvre Niger.

  6. Imaginez que Yacouba soit encore à son poste de Ministre. Il allait être dans des avions en train de voyager. Mainteant qu’il a perdu son poste, bonjour les dégâts.
    Il faut que nos hommes politiques respectent les nigériens.

  7. I Y se moque des nigériens.
    Voilà donc un homme politique qui a attendu d’être chassé de son poste de ministre pour revenir aboyer. Et il veut convaincre les nigériens de son sérieux.

  8. merci pour cet article!!!tout est dit rien que par le titre!!!le contenu édifie encore plus les comportements mesquins de ces politiciens opportunistes à l’exemple de ce monsieur qui crée un front politique je ne sais pour faire quoi!!!tout ce qui les motive, c’est les privilèges qu’ils auront aux hautes fonctions de l’État, c’est tout!!! ils faut vraiment être un véritable complice de système « mon intérêt d’abord et toujours » pour suivre des individus pareils

    on l’a vu il n’y pas longtemps ce monsieur avec le mème discours mais des lors qu’il a rejoins le navire de la gouvernance, il a cloué son bec!!!!ce monsieur est champion dans ce jeu….s’il arrive à tromper les nigériens, c’est la faute aux nigériens et ce sera une autre punition à l’image de celle que nous vivons aujourd’hui avec ce régime!!!!

    les nigériens connaissaient bien le comportement de Issoufou (93-96) mais ils l’ont tout de même choisi et voici le résultat, le malheur qui s’abat sur les nigériens depuis 2011 ne fait qu’augmenter et des individus comme Ibrahim Yacoubou vont mettre à terre complétement ce pays…..

    aujourd’hui il n’y a aucune vraie alternance dans ce pays….tous pourris les vieux autant que les jeunes….il nous faut une vraie révolution politique, sociale, économique et comportementale

      1. trouvez ma réponse plus haut…..ce que moi je veux ne peut être différent de celui que les autres nigériens citoyens qui travaillent dure 5/7, 6/7 voire même 7/7 pour survivre, aspirent et veulent aussi!!!!

        alors arrêtez ces questions stupides!!!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Ça y est : les conclusions de l’audit du ministère de la défense nationale sont sur le Bureau du Procureur de République…

Selon des sources dignes de foi, le Bureau du Procureur de la République a reçu, le vendre…