Home ACTUALITE Décès ce matin du président de la Cour des Comptes M. Saidou Sidibe : le Niger perd un de ses valeureux fils

Décès ce matin du président de la Cour des Comptes M. Saidou Sidibe : le Niger perd un de ses valeureux fils

Le Président de la Cour des Comptes, M. Saidou Sidibe est décédé ce matin.
Ancien Ministre des Finances, ancien Directeur de Cabinet du Président de la République, feu Saidou Sidibe était un financier chevronné, un homme compétent d’une extrême générosité, affable, sympathique et d’une simplicité hors du commun.

Ami de longue date du Président de la République Issoufou Mahamadou feu Saidou Sidibe était l’un des cadres dirigeants du PNDS Tarayya.

Affaibli par la maladie depuis plusieurs mois il continuait à servir son pays avec professionnalisme et dévouement. Sa mort constitué aujourd’hui une grande perte pour le Niger.

Paix à son ame. Amine

[author ]Tamtam Info News[/author]

16 Comments

  1. Bien vrai , il est dit … Si tu n ‘es pas capable de dire un mot gentil, alors ne dis rien du tout !…
    Et sensation sentimentale ou émotionnelle mise a l’écart ….
    Pour dire ….. Saïdou Sidibé , tu es vraiment parti , ????
    Parti donc pour toujours ??
    Mais attendez donc !!!!
    N’est ce pas le même Saïdou Sidibé dont le nom paraissait dans les jours , il y a un an + de cela jusqu’à être titré ….. Sur un médium d’information…:
    Mukurigate : Saïdou Sidibé dans la nasse des milliards évaporés.,….
    Pour dire ce sont des millions de millions du Niger qui ont disparu…… C’est dire l’ argent du peuple….. QUOI!!

    Pour rappeler a ceux là qui feignent d’être amnésiques …..
    Pourquoi dans la même affaire , beaucoup d’autres ont été placés derrière les barreaux et que Lui .Saïdou Sidibé n’avait été nullement inquiété et même reçu une promotion pour ce poste qu’il occupe jusqu’au jour où la « grande faucheuse le rattrapa  » Katchaap!!! … comme pour dire tu peux courir mais tu ne peux t’en fuir…..
    Pour rappel …….:
    Le 28 septembre 2015, Saïdou Sidibé, alors ministre des Finances, adressait au directeur général de la Cbao [Ndlr : Compagnie bancaire de l’Afrique occidentale] une lettre portant en objet  » Contrat de partenariat public-privé Etat du Niger-Synverse]. Par cette lettre, Saïdou Sidibé a tenu, d’une part, à informer le directeur de la Cbao que, dans le cadre de la mise en œuvre du contrat cité en objet, une facture d’un montant de 4 816 169,66 FCFA relative aux travaux de contrôle exécutés pendant l’année 2014 a été transmise pour paiement à son département ministériel ; d’autre part, qu’il s’engage à virer le montant sus indiqué dans le compte Cbao NE064-01001-N°25111161921 80 ouvert au niveau de votre banque au nom de Wallgates S.A. De fait, la Cbao attend toujours une concrétisation de l’engagement écrit de Saïdou Sidibé. L’argent, qu’elle attendait, atterrira ailleurs. Précisément à la Bsic [Ndlr : Banque …pour l’investissement et le commerce], dans le compte n° 020935000112-X0F de la société Wallgates. Mukuri Daniel a ainsi réussi à se jouer, encore une fois, de la Cbao. Car, malgré son engagement écrit et volontaire, Saïdou Sidibé a fait tout autre chose. Pourquoi Saïdou Sidibé n’a pas tenu son engagement de virer le montant indiqué dans le compte Cbao de la société Wallgates ? Aurait-il usé de ce subterfuge pour se faire un peu d’argent de poche sur le dos de la Cbao ou a-t-il été contraint de revenir sur son engagement ? Ce qui est sûr, c’est que Wallgates a étalé, là, les preuves de sa toute puissance et de ses capacités de nuisance…
    la Cbao entend porter plainte contre Saïdou Sidibé. Le juge d’instruction chargé de l’affaire a bien envoyé un certain nombre d’acteurs de ce scandale derrière les barreaux. Parmi eux se trouve Mukuri Daniel. La fin du deal avec ceux qui le protègent ! Mais le problème reste entier. Saïdou Sidibé, qui a certainement beaucoup de choses à dire au juge d’instruction pour éclairer sa lanterne et démêler les nœuds de cet imbroglio financier, reste encore inaccessible à la justice. ……

    C’était ce qui était écrit …..
    La question que chacun devait se poser ….. Pourquoi quand certains croupissent en prison dans une même affaire …. Certains comme Saïdou Sidibé, alors ministre n’ont ni été entendus encore moins inquiétés…..
    Pourquoi avait il extirpé des griffes de la justice …. Ne serait ce que pour les explications … Ses explications devant l’histoire…..?
    Ou bien le peuple Nigerien ne mérite pas des explications de l’usage de son argent …..

    Ou pense t on que le peuple Nigerien est un bétail ???

    Une question donc qui reste en suspens….
    Saïdou Sidibé!!!!
    Saïdou Sidibé!!!!
    Saïdou Sidibé!!!!
    ou sont les milliards dont il est fait cas????
    Pourquoi n’avoir pas répondu a la justice………
    Saïdou Sidibé!!!! OOH!!!? .. si tu parti sans dire ….tu peux partir… Mais dis au peuple se trouve l’argent du Mukurigate ????
    Avec cet argent ne pouvait on construire ou faire des forages aux TOTO ONT DIT et TATA ONT DIT… des villages …..

    Ces villageois campagnards éleveurs et cultivateurs demandent et disent :::
    Saïdou Sidibé!!!! Ou est notre argent…..???
    Comme TOTO A DIT n’est pas insensible… Il dit Mme Saïdou Sidibé!!!!
    Restes forte pour les enfants ……..
    Surtout que TOTO A DIT a appris que sa fille a accouché au Canada … le jour où il est mort ….
    Pauvre fille !!! Sois aussi forte !!

    1. Lire plutôt :

      Dont le nom paraissait dans les journaux,

      Pourquoi avait il été extirpé

      si tu veux partir ….tu peux partir… Mais dis au moins ou se trouve l’argent du Mukurigate….

    2. Monsieur un peu de retenu il s’agit d’un décès et ce que tu avances ne sert rien. Au tant prier pour lui pour qu’Allah lui pardonne car chaque âme goutera à la mort.

      1. De quelle retenuE parles tu toi la même … Ou bien tu veux que TOTO A DIT dise que l’escroc d’hier est devenu un Ange …
        parce qu’il est mort …

        Haba toi ici…

        Qu’il s’agisse de lui ou un autre TOTO A DIT le fera ..

        Si tu as un problème avec cela c’est ton problème pas celui de TOTO A DIT…

        Ou bien est il fait cas d’un autre Saïdou Sidibé référencé dans l’article dont TOTO A DIT ignorait l’existence ???
        DIS!!!!

        Et TOTO A DIT va solennellement, publiquement et virtuellement s’excuser….

        1. Et comme tu sais déjà que chaque âme goûtera a la mort , n’est ce pas une raison suffisante pour ne pas manger du HARAM et faire des turpitudes auxquelles tu seras tenu un jour de rendre compte ?😏😋

          HEIN???

          1. 😁😂😀 as tu dit t’etre pseudonommé Liman……
            EST CE QUE QUELQU’UN PRIE DERRIÈRE TOI???A,😂😁😁😝

  2. Il y a quelques années, les frères Issili Mashanono nous disaient: « De tous les enfants des agents coloniaux dans notre jeune nation indépendante, un seul semble sortir de l’ordinaire pour consacrer sa vie au service de notre patrie: c’est Saïdou Sidibé. Ce patriote sortant de l’ordinaire, n’a connu, ne connait et ne connaitra que la Terre qui a accueilli ses parents pour qu’il y fasse ses premiers et connaitre SEM le Pdt Issoufou Mahamadou dont l’estime et l’amitié restèrent inoxydables jusqu’à son dernier souffle. Il était Directeur Général de la Monnaie et des Changes au Ministère des Finances. Patriote chevronné sans le moindre grain de sentiment que développaient certains apatrides qui font autrement de ceux qui peuvent apporter un plus pour voir se développer notre Niger; le défunt Saïdou Sidibé n’a de frère que ceux qui aiment la Mère-patrie Niger. Quand le dossier du CT Zakaria Kabalé (admis au Concours d’Inspecteurs des Télécoms en 1986; hélas, arbitrairement révoqué de ses fonctions – par lettre N°089 de la PRN sous Kountché – à moins de 3 semaines de la rentrée à l’ESMT de Dakar, acte concocté de toutes pièces par les pires sanguinaires régionalistes et apatrides nichés à la DirCab/PCMS) alors appelé par la Commission Crime et Abus de la CNS, à être rétabli dans ses droits que bloquaient les antinationalistes conduits par la clique du fuyard; d’emblée SAÏDOU SIDIBÉ cumulant la fonction de Pdt de Conseil d’Administration (PCA) de l’autre OPT, dira aux ennemis du peuple venus le convaincre de s’opposer à la volonté du Gvt de la transition  » DANS CE PAYS OÙ LA CONSTITUTION CONSACRE L’ÉGALITÉ DE DROIT À TOUS ET POUR TOUS, JE NE PEUX M’OPPOSER À LA RÉINTÉGRATION D’UN INNOCENT CITOYEN INJUSTEMENT CONTRAINT AU CHÔMAGE PENDANT DES ANNÉES, ALORS QUE L’ON LUI A BLOQUÉ TOUTE POSSIBILITÉ D’OBTENIR UN QUELCONQUE AUTRE EMPLOI – quand bien même la CCA de la CNS a reconnu son innocence au motif de sa révocation ». Des hommes probes, sincères, patriotes sont à compter sur les bouts de doigts. Qu’Allah (swt) pardonne au défunt SAÏDOU SIDIBÉ et que la miséricorde du Miséricordieux qui fait Miséricorde, soit la source de la nappe phréatique du Paradis de laquelle, il étanchera sa soif de Justice et du Pardon qu’il a toujours su entretenir avec tous les citoyens de ce pays. Amin! À toute sa famille, qu’Allah (swt) accorde le courage pour surmonter le manque de sa chaleur d’un père exemplaire, un mari fidèle, un frère attentionné, un parent à tous les nigériens, dans la patience.

      1. Kouregue. C’est la faute de ta mère qui n’a pas donné un préservatif à ton père . Sinon comment réduire la mort d » un nigérien a une affaire politique. Malgré cela, lorsque tu mouriras et ça viendra, se sera une perte pour le Nigér, car c »est une vie nigérienne en moins.

  3. J’ai appris avec une vive émotion ce matin, le décès du ministre Sidibé Issoufou, jusqu’alors président de la Cour des Comptes.
    J’ai rencontré le défunt le lundi 27 août dernier à la devanture du domicile de monsieur Souleymane Kané. Il était rentré dans sa voiture qu’il conduisait lui même et quand je lui avais et qu’il m’avait reconnu, il était sorti de sa voiture pour venir à ma rencontre. Nous nous sommes donnés les accolades et passé quelques minutes à échanger avec la même simplicité que lorsque nous étions tous les deux au Gouvernement.
    Je lui demandais d’après sa santé et me répondit que tout allait bien, et qu’il avait simplement à prendre son médicament.
    Cet homme d’une grande valeur a toujours été un franc conseiller utile pour moi en tant que jeune membre du Gouvernement. Le Niger perd une tête et un cadre hors pair.
    Que Dieu t’accueille dans son paradis éternel Sidibé.

    1. Monsieur le Ministre, je crois que le défunt s’appelle SAÏDOU (et non Issoufou) Sidibé. Je crains fort donc que vous nous ayez raconté des bobards en voulant rendre hommage à un mort qui, en réalité, est bien vivant et Conseiller à la Présidence de la République.

  4. « Inanilahi wani aleyhin razioun » !
    Nous venons de Dieu le plus puissant, nous partons tous vers lui.
    Notre frère et camarade d’enfance de l’école primaire de Birni N’Konni, Saidou Sidibé , ancien ministre des finances, Président de la cour des comptes, est rappelé à Dieu le plus puissant ce jeudi matin , 30 août 2018.
    Que son âme repose en paix !
    Que Dieu le plus puissant lui accorde sa grâce infinie et assure sa grande protection à sa descendance.
    Ma dernière rencontre avec lui ,c’était au décès d’une parente au quartier liberté, il demandait des nouvelles de baligui, Dogo, du campement de konni , je lui disais qu’ils sont rappelés à Dieu.
    Nous avons longuement échangé sur certains de nos camarades d’enfance, comme Komi Dan Rani, ect . Je lui disais que nous même avec l’âge, nous ne sommes pas loin de la mort ! Et voilà, ils nous a devancé ! Ainsi va la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cérémonie De Réception D’un Appui Logistique Offert Par Les Etats Unis D’Amérique: 10 Camions Et Un Magasin De Stockage De Pièces De Rechanges Au Profit Des FAN

L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger, SE Eric P. Whitaker a procédé hier matin…