Home ACTUALITE Déclaration de presse du CADDRH…
ACTUALITE - Politique - 7 décembre 2020

Déclaration de presse du CADDRH…

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le 3 décembre 2020 s’ouvrait officiellement la campagne électorale pour les élections générales 2020-2021 du Niger. Ces élections revêtent un caractère particulier et constituent une étape charnière dans l’ancrage et la consolidation de la démocratie nigérienne. Nous sommes aujourd’hui des témoins privilégiés d’un tournant jusque-là manqué de notre gouvernance politique.

En effet, le Président de la République, S.E Mahamadou Issoufou va passer le témoin, après deux mandats constitutionnels, à celui que le peuple nigérien aura choisi à l’issue d’élections libres et transparentes: une première au Niger, un exemple à saluer.

Cet héritage consacrera le renforcement de la démocratie nigérienne, l’Etat de droit, et la stabilité sociopolitique et économique du Niger. Il impose des défis et une rigueur permanente dans la conduite du destin national.

Mais force est de constater que certains acteurs politiques faute de s’inscrire dans la légalité tentent de torpiller ce processus, alimentent des tensions et prennent le risque et la responsabilité de pousser le pays et son peuple vers des horizons incertains, à travers des propos qui sont porteurs des germes de déstabilisation de l’ordre démocratique, de la quiétude sociale et de l’unité nationale.

Face à cette inquiétante tendance, la fibre patriotique nous impose d’adopter une posture de veille et de suivi du processus électoral contribuant ainsi à la tenue d’élections libres, transparentes et apaisées. Pour ce faire le Cadre d’Actions pour la Démocratie et les Droits Humains (CADDRH) :

1. Crée le Dispositif de la Société Civile Nigérienne pour l’observation des élections et la défense de la Démocratie : DISODD :

2. Informe l’opinion nationale et internationale de sa volonté de mettre en place un mécanisme objectif de monitoring du processus électoral ;

3. Félicite et encourage les candidats retenus aux élections locales, législatives et présidentielles et les invite à inscrire leurs actes et intentions dans la légalité et le respect des principes démocratiques ;

4. Appelle les acteurs de la société civile partageant les mêmes préoccupations et engagés à accompagner ce processus électoral historique à rejoindre le DISODD, renforçant ainsi cette dynamique citoyenne et patriotique ;

5. Rappelle que les acquis démocratiques et le processus électoral en cours au Niger sont irréversibles et invite par conséquent l’ensemble de la classe politique nigérienne à inscrire ses activités dans le cadre de la stricte légalité et préserver ainsi le Niger et son peuple d’une crise dont il n’a nullement besoin. Seule la vérité des urnes compte, la classe politique dans son ensemble doit s’y engager et que le meilleur gagne ;

6. A travers le DISODD, le CADDRH s’engage fermement à dénoncer toute pratique politique qui ne cadre pas avec la légalité, le maintien de la quiétude sociale et de l’unité nationale ;

7. Appelle le peuple nigérien à apporter son soutien au CADDRH dans cette entreprise salvatrice.

Fait à Niamey, le 6 Décembre 2020

Le Comité Exécutif National

3 Comments

  1. Bonjour,
    votre organisation est tout simplement indigne pour des nigeriens qui veulent jouir d’une justice pour tous et par tous. Il faut comprendre que l’égalité des nigeriens devant la justice souveraine doit être votre combat et non vous cacher derrière des faussoyeurs de la République qui vous manipulent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’HEURE EST A L’UNION SACREE DERRIERE LE MENA NATIONAL ET SES RESPONSABLES

Certes, les deux défaites du Mena national pourraient soulever un tollé et c’est légitime …