Home ACTUALITE Déclaration du bureau du Conseil national des personnes âgées sur la situation sociopolitique du pays : les doyens appellent les Nigériens au dialogue et à la sagesse

Déclaration du bureau du Conseil national des personnes âgées sur la situation sociopolitique du pays : les doyens appellent les Nigériens au dialogue et à la sagesse

Le Bureau du Conseil national des personnes âgées du Niger a rendu publique, le 30 mars dernier, une déclaration dans la salle du Gouvernorat de Niamey. La situation sociopolitique du pays, notamment, la loi des finances 2018, la crise universitaire et la situation sécuritaire, étaient au centre de cette sortie médiatique du Conseil national des personnes âgées du Niger. La déclaration a été lue par Elhadji Oumarou Garba, Président du Bureau National du Conseil en présence des autres membres.

À travers leur déclaration les personnes âgées souhaitent apporter leur contribution pour la résolution des questions liées à la situation sociopolitique du pays. Le trois points sur lesquels le conseil a voulu se prononcer sont la polémique entre la société civile et le Gouvernement à propos de la loi des finances 2018, votée par l’Assemblée Nationale ; l’arrêt momentané des cours à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, suite à un malentendu entre les étudiants et le Syndicat des enseignants Chercheurs section de Niamey et l’insécurité grandissante avec les groupes terroristes qui continuent à faire des victimes au sein de la population nigérienne.
Face à ces situations et eu égard aux conséquences qu’elles peuvent engendrer sur le climat sociopolitique du pays, le Conseil National des Personnes Agées, a lancé un vibrant appel au Gouvernement, à la société civile, aux étudiants et aux enseignants chercheurs de privilégier le dialogue en vue de trouver des solutions consensuelles aux différends qui les opposent. « Cette condition peut être gage de quiétude sociale, de mobilisation efficiente concertée de ressources internes et de la pérennité des cours à l’université, qui constituent des ingrédients essentiels à l’épanouissement de notre jeune démocratie et à la prospérité de notre pays, cher à toutes et à tous », souligne la déclaration.

Les personnes âgées estiment qu’il convient d’avoir à l’esprit qu’en cas de discorde, l’essentiel n’est pas de tergiverser sur la défense de telle ou telle position, mais de s’atteler plutôt à trouver avec tact la réponse à la question, « comment s’accorder pour continuer à aller de l’avant » ?. Au terme de sa déclaration le Conseil national des personnes âgées a présenté ses condoléances aux familles endeuillées par les conséquences de la crise sécuritaire et a encouragé les Forces de Défense et de Sécurité à poursuivre leur noble combat pour la défense du territoire national et la protection des personnes et leurs biens. Enfin, le Conseil national des personnes âgées a invité les Nigériens à méditer sur cette parole qui dit que « qui démocratise dialogue, qui dialogue s’assagit et qui s’assagit progresse ».

[author ]Ali Maman (ONEP)[/author]

5 Comments

  1. nous ne savons pas la motivation de chacun des groupes : gouvernement et société civile; étudiants et corps professoral , chacun doit savoir qu’il y aura le jugement dernier où il repondra de ses actes et ce en lien avec sa motivation.

  2. au delà de cette initiative combien louable, veuillez aussi rappeler à tout les Nigériens que nous somme pour une reprise de travail surtout au niveau de l’administration.

  3. Bonjour
    Voila une belle initiative de la part des doyens.
    Ce que devraient faire les oulémas. Au lieu de se cantonner dans leurs coins, à recevoir des V8 avec bons de carburant, ils devraient prendre leurs bâtons de pèlerin pour aller vers les protagonistes en vue de rapprocher la vision de chacun vers un seul objectif.
    Sous d’autres cieux, ce sont les prélats qui font ce travail. Pourquoi pas chez nous?
    Chefs religieux, l’atmosphère est tendue. Il ne faut pas attendre que cela pourrisse pour vouloir venir et dire « A cause de Dieu, laissez tomber ». En ce temps, on ne va plus ou ne peut plus vous écouter. Vous serez comptables devant le Bon Dieu dans ce cas.
    Prenez vos responsabilités dès maintenant!!!!!

  4. Bonjour,

    Oui, mais celui qui s’agite faussement, déstabilise l’ordre, celui qui déstabilise, détruit, et celui qui détruit, régresse. Tout sauf l’anarchie dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Hama Amadou à Niamey…

L’ancien président de Lumana Monsieur Hama Amadou est arrivé cet après-midi à Niamey en co…