Accueil / ACTUALITE / Déclaration du bureau politique national de l’Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès (ANDP- Zaman-Lahiya) : Le parti soutient le candidat Issoufou Mahamadou dès le premier tour à la présidentielle de 2016

Déclaration du bureau politique national de l’Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès (ANDP- Zaman-Lahiya) : Le parti soutient le candidat Issoufou Mahamadou dès le premier tour à la présidentielle de 2016

Lors de la lecture de la déclaration

Lors de la lecture de la déclaration

Le Bureau Politique National de l’Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès (ANDP ZAMAN-LAHIA) a rendu public, samedi dernier à son siège de Niamey, une déclaration relativement à la situation politique nationale, en cette veille de l’élection présidentielle du 21 Février 2016, couplée aux Elections Législatives. Dans cette déclaration lue par M. Abdoulaye Amadou Moumouni Djermakoye, le Bureau politique a également apprécié la mise en œuvre et les réalisations d’énormes projets structurants initiés par le Gouvernement de la 7ème République.

C’est pour toutes les réalisations que, le Parti ANDP-Zaman-Lahiya a opéré des choix stratégiques, conformes à ses intérêts bien compris et a décidé, en toute responsabilité, de soutenir le candidat Issoufou Mahamadou à l’élection présidentielle du 21 Février 2016, dès le premier tour.

Dans cette déclaration, le bureau politique a tout d’abord rappelé l’amitié et la solidarité qui ont toujours caractérisé les relations politiques entre l’ANDP Zaman-Lahiya et Le PNDS-Tarayya. Selon le bureau politique, l’Amitié et la Solidarité dont leur parti avait fait preuve, à la veille du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2011, à travers la déclaration historique faite par le Bureau Politique National, à l’issue de sa session extraordinaire du mercredi 26 Janvier 2011.

En effet, c’est en prévalant, à cet égard, de la résolution N° 3, adoptée par le 6ème Congrès Ordinaire du parti, tenu à Maradi, du 09 au 11 Mai 2015, donnant mandat au Bureau Politique National, pour étudier et conclure des Alliances avec les partis amis, en tenant compte de l’intérêt supérieur du parti que le bureau a pris la décision et la responsabilité de soutenir le candidat Issoufou Mahamadou.

Dans cette déclaration, il ressort que, pendant les cinq années du mandat, que le peuple souverain a confié à SE Issoufou Mahamadou, en qualité du Président de la République, Chef de l’Etat, à l’issue de l’Election Présidentielle de 2011, l’ANDP est fière du rôle qu’elle a joué dans l’avènement de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN), de la place qu’elle y a occupée et de la contribution qu’elle a apportée, tout au long du mandat, pour la consolidation et la pérennisation des Institutions de la 7ème République.

Selon la déclaration, l’ANDP, fidèle à ses idéaux de paix, d’unité nationale, de cohésion sociale et de consensus entre toutes les filles et tous les fils du Niger, gages de la stabilité politique et institutionnelle du pays, a été, au cours de la mandature qui s’achève et tout au long des cinq années de la Législature de l’Assemblée Nationale, un allié loyal et respectueux de ses engagements, au sein de la majorité au pouvoir, la mouvance pour la Renaissance du Niger.

Pour le bureau politique, cette majorité, solide et confortable, au sein de laquelle, il a travaillé depuis cinq (5) ans, aux côtés des partis amis et alliés, membres de la mouvance présidentielle, dans l’intérêt supérieur du pays, pour la stabilité de ses institutions, pour son développement économique et social et pour l’ancrage de la démocratie et de l’Etat de Droit a réussi à résister à tous les assauts, manœuvres et tentatives de division ou de déstabilisation, dont elle a été régulièrement l’objet.

«Les militantes et militants de notre grand parti, sous le leadership avisé et clairvoyant du président Moussa Moumouni Djermakoye, apprécient à sa juste valeur, la considération, la confiance, le respect et l’estime dont l’ANDP jouit au sein de la MRN», a dit M. Abdoulaye Amadou Moumouni Djermakoye.

Selon lui, tout au long de ces cinq années de ce premier mandat du Président Issoufou Mahamadou, l’ANDP-Zaman Lahiya est pleinement associée, au sein de la MRN, à la gestion du pouvoir d’Etat, et reste convaincue, de la nécessité de resserrer les rangs au sein de la mouvance, afin de poursuivre, avec plus de détermination, la dynamique de construction nationale enclenchée depuis cinq (5) ans.

C’est dire aussi que « nous prenons à notre compte, les nombreuses réalisations qui, dans tous les Secteurs de la vie économique, sociale et culturelle de notre pays, ont marqué l’action du gouvernement de la 7ème République. Il est indéniable, en effet, aujourd’hui, ainsi qu’en attestent les Indicateurs dans tous les secteurs, que le Niger a connu, au cours des cinq (5) dernières années, des avancées très significatives. Ainsi, en est-il, en tout premier lieu, de la Paix, de la Stabilité et de la Sécurité de notre pays, sans lesquelles aucun Développement n’est envisageable et qui ont constitué, pour la Mouvance Présidentielle, une préoccupation cardinale », a-t-il poursuivi.

Le parti a insisté en se posant la question à savoir, comment pouvait-il en être autrement, lorsqu’on sait que le Président Issoufou Mahamadou est arrivé au pouvoir, au moment même où le monde en général, la zone Sahélo-Saharienne du continent africain, en particulier, étaient en proie aux pires formes de violence et d’extrémisme, au terrorisme et à l’islamisme radical. Selon l’ANDP-Zaman-Lahiya, fort de son esprit d’anticipation, le Président de la République a, très tôt, pris toute la mesure des enjeux et défis et décidé de faire de la question de la sécurité du Niger une priorité de son action.

Pour le parti, cela vaut au Niger d’être, aujourd’hui, cet ilot de paix et de stabilité, dans un environnement Régional et sous-Régional assez troublé, en proie à de sérieuses convulsions et à de réelles menaces de déstabilisation avant de rendre un vibrant hommage à nos Forces de Défense et de Sécurité, pour leur bravoure, la détermination, le patriotisme et le sens du devoir, avec lesquels, elles défendent l’intégrité territoriale du pays et assurent la sécurité des personnes et des biens, sur toute l’étendue du territoire national.

L’ANDP-Zaman-Lahiya a également présenté ses condoléances émues et sincèrement attristées aux familles endeuillées des vaillants soldats, tombés sur le champ d’Honneur, sur les différents théâtres d’opérations, notamment dans la lutte contre la Secte Boko Haram, au Mali ou ailleurs, ainsi qu’aux populations innocentes de la région de Diffa. Le parti a également souhaité un prompt rétablissement à tous ceux qui ont été blessés, dans l’accomplissement de leur mission au service de la nation nigérienne.

Le Bureau Politique National de l’ANDP Zaman-Lahiya a enfin lancé un appel solennel à toutes les militantes et à tous les militants, toutes les sympathisantes et tous les sympathisants de leur parti, partout sur l’ensemble du territoire national et au niveau de la diaspora, pour qu’ils se mobilisent résolument et se rendent massivement aux urnes, pour voter en faveur des candidats du parti aux élections législatives qui, comme on le sait, couplées avec la présidentielle, auront lieu le dimanche 21 février 2016, afin de leur assurer une victoire éclatante, propre à garantir à leur grand parti, son groupe parlementaire à l’Assemblée nationale.

À propos de l'Auteur

Seini Seydou Zakaria (ONEP)

À propos Administrateur

3 plusieurs commentaires

  1. Il y a tout de même des sage dans ce beau Niger. Il ya des gens qui pensent toujours en quoi rendre service à ce vaillant peuple du Niger. Il y a des braves types qui sont pour le développement de ce pays. Parmi ceux-ci nous pouvons compter Monsieur Moussa Djermakoye. Voila quelqu’un qui a compris qu’on doit tout faire pour donner davantage de temps et de soutien à un bon chef qui est entrain de réussir des prouesses.

  2. Dommage! c’est la fin d’un parti qui etait bien parti. Le pere fondateur retournera dans sa tombe; le frangin et ses affides viennent de jeter le parti dans le vide, et, ca sera le debut de la fin. Le Guri a reussi au moins a concasse un parti de son propre clan, le Zaman Lahiya. L’erreur de confier le parti a Moussa a commence a donne ses fruits: la mauvaise orientation et le manque de vision. Je peux etre sur a 80% que cette decision n’etait pas unanimement prise. Salut les prochaines defections!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.