Home ACTUALITE Demande d’enquête parlementaire par l’opposition: sale temps pour le président de la Haute Cour de Justice Karidjo Mahamadou et ses complices

Demande d’enquête parlementaire par l’opposition: sale temps pour le président de la Haute Cour de Justice Karidjo Mahamadou et ses complices

Selon des sources proches du pourvoir, il semblerait que Kalla Moutari, actuel ministre de la Dé- fense nationale, a rencontré le Président de la République pour l’informer de la gestion opaque de son prédécesseur, actuel président de la Haute Cour de Justice, Karidjo Mahamadou avec son complice Boubacar Hima dit ‘’Petit Boubé’’. Il ne faut pas que cette gabegie reste impunie.

Il y a des gens qui pensent que le ministère de la Défense est une véritable caverne d’Ali Baba. L’argent de la défense est destiné à équiper l’armée en tout genre.

Il constate par contre qu’il y a eu une très mauvaise gestion de ces fonds : ces auteurs, dont le président Karidjo et Boubacar Hima, le principal fournisseur de ce ministère, doivent répondre de leurs actes devant la loi, l’opposition vient, dans une déclaration de lui emboîter en demandant «au groupe parlementaire de l’opposition d’initier instamment une commission d’enquête parlementaire aux fins de faire la lumière sur l’utilisation des fonds affectés à la défense et à la sécurité depuis l’avènement du régime de Issoufou Mahamadou » D’après ces sources, les observateurs se demandent si le ministre Moutari a la certitude qu’il n’a pas d’autres mains invisibles derrière les murs de ce ministère ?

Toujours selon d’autres sources, certaines personnalités sont recherchées par les services secrets nigérians.

Dans les coulisses ces observateurs se posent la question de savoir : Quelle mouche a pu piquer le ministre Kalla Moutari pour dénoncer un prédécesseur d’un même bord politique ?

Certainement ce sont des règlements de compte qui commencent encore au sein du Pnds après le feuilleton Bazoum Mohamed.

Est ce que le Président Issoufou Mahamadou sera du même avis pour que l’immunité de Karidjo soit levée et qu’il soit traduit en justice ? Toute la question est là.

[author ]A.Y. (Le Canard en furie N° 35)[/author]

9 Comments

  1. si toutes fois vos informations sont fiables, il n’y’a aucune raison pour le président Issoufou ne donne pas une suite favorable à cette requête.Le président Issoufou ne défend ou n’ inculpe personne.tous les voleurs vont répondre de leurs actes devant la loi qu’il s’agisse des caciques du pnds ou des partis alliés.je pense que karijo a intérêt, à se présenter devant la justice pour prouver son innocence.il y’a trop de dires sur son dos.moi à sa place, je le ferai et je sais qu’il est capable aussi de le faire .

  2. Arretez de prendre les nigeriens pour des imbeciles. Ce groom de karidjo ne peut avoir detourner le budget de la defense a l´insu de issoufou mahamdou. Il n y´a rien que le nouveau ministre de la defense peut apprendre a issoufou sur la gestion de ses camarades. Ce issoufou n´est pas venu au pouvoir pour servir le Niger et son peuple, mais pour jouir des delices de ce pouvoir. Donc, il n´y a rien a attendre de lui.

  3. Parmi tous les cadres du PNDS Tareyya, Kalla Moutari est le seul qui cautionne pas les injustices ou la mal gouvernance. j ai travaillé avec lui.

  4. vous avez dit remaniement?

    1. Quoi ?
    2. Encore un autre remaniement ?
    3. Si ce remaniement a effectivement lieu, beaucoup de nos ministères vont changer 4 fois de titulaires en moins de deux ans de gestion.
    4. Pourtant personne ne se soucie d’une telle instabilité et de ses graves conséquences pour notre avenir.
    5. Alors questions:
    6. Que cherchons-nous réellement à travers ces remaniements?
    7. Quelles sont donc nos priorités et nos grands objectifs en tant que peuple ?
    8. Le constat qu’on peut malheureusement faire est que, collectivement, le développement économique de notre pays n’est pas notre première priorité.
    9. Sinon comment un pays peut-il se développer dans de telles conditions d’instabilité institutionnelle?
    10. Dans un pays sérieux, quels dossiers sérieux un ministre peut honnêtement maitriser en moins de 6 mois?
    11. Dans ces conditions d’instabilité chronique quel partenaire au développement peut nous prendre au sérieux pour signer avec notre pays des accords de long terme ?
    12. Dans ce « tourbillon démocratique » quel partenaire acceptera d’accompagner notre pays dans le choix des investissements structurants c’est dire porteurs de développement ?
    13. Les investisseurs cherchent des pays où ils peuvent investir et gagner du profit.
    14. Quel investisseur sérieux viendra mettre son argent, investir ses fonds dans un pays en constante ébullition?
    15. En changeant des détenteurs des postes ministériels si facilement, en si peu de temps, qui peut-on encore convaincre que nous voulons réellement le développement de notre pays?
    16. Qui peut économiquement et politiquement faire confiance à un tel pays en quasi- déperdition, sans boussole, sans horizon?
    17. Qui peut encore croire à l’avenir d’un pays dont les fils passent le plus clair de leur temps à s’insulter, à se menacer, à prendre à témoins la communauté nationale et internationale « pour tout ce qui adviendra »….
    18. On comprend pourquoi même les nigériens préfèrent investir au Burkina voisin au détriment de leur propre pays
    19. On comprend pourquoi certains parents préfèrent envoyer leurs enfants se former dans les pays vosins
    20. La preuve est faite que le premier fondement du développement d’un pays c’est d’abord la stabilité de ses institutions.
    Si aujourd’hui on parle de ce que Kagamé a fait de bien pour son c’est parce qu’il a créé les conditions de stabilité dans son pays, remis ses compatriotes au travail, investi dans les nouvelles technologies pour moderniser son économie, créé des emplois et relancer la croissance dans son pays le Rwanda.
    1. En réalité chez nous les ministres n’ont même pas le temps de connaître leur prérogative.
    2. En réalité chez nous on cherche autre chose que le développement économique et social de notre pays
    3. En réalité chez nous on préfère notre démocratie zizanie à notre avenir, à l’avenir de nos enfants, à l’avenir de notre pays.
    4. Nous avons donc choisi l’instabilité qui est le premier ennemi du développement
    5. Nous avons donc collectivement choisi la pauvreté, la misère, le sous-développement, l’indignité, le déshonneur.
    6. Nous avons donc choisi de demeurer dernière nation de la planète en termes du développement humain.
    7. Nous avons choisi l’obscurité, les ténèbres à la lumière….
    Vous avez dit (encore) remaniement ?…

  5. 😂Peut etre en y procedant des officiers de l’armee nigerienne seront mis au gnouf ….pour avoir justifier des achats de kerosene et autres choucou choucou qui n’ont jamais eu lieu ….peut etre que les autres officiers comme DAN HAOUA AURONT LEUR VERSION DES CHOSES ….
    ET AU PEUPLE NIGERIEN DE DECIDER ….

    PEUT ETRE 😂 QUE la lumiere sera faite sur cet ancien vroommmmm vrommmm presiidentiel de 25 places paye au prix du neuf …….

    Peut etre que ……😀😊

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Nécrologie : le Président Tandja Mamadou n’est plus…

Inna lilahi wa inna ilaihi rajioune. Inna lilahi wa inna ilaihi rajioune. Inna lilahi wa i…