Home ACTUALITE Des réaménagements techniques de tout notre dispositif sécuritaire , s’imposent . Le pays est en guerre !

Des réaménagements techniques de tout notre dispositif sécuritaire , s’imposent . Le pays est en guerre !

L’ union sacrée des coeurs et des esprits , autour de nos dirigeants , de nos forces de défense et de sécurité , est très indispensable pour faire face  à nos ennemis.

Notre stratégie de défense doit être revue et corrigée, nos chefs militaires qui ont fait leur preuve sur le terrain, doivent être récompensés à  la hauteur des sacrifices consentis , les officiers et sous-officiers de réserve  qui ont fait leur preuve au temps des rebellions armées  , doivent être rappelés par la patrie .

La classe politique se devrait de faire  taire ses divergences politiques, les invectives politiciennes,  de regarder la même direction, c ‘est à dire , comment faire face à ce mal qui répand la terreur dans nos foyers, ce mal qui menace l’existence de notre nation une et indivisible.

Un élan de solidarité en vue de soutenir matériellement,  financièrement , moralement, psychologiquement, nos braves et vaillantes forces de défense et de sécurité, doit se manifester à tous les niveaux de notre société, chacun selon sa capacité doit contribuer à l’effort de guerre.

Le pays a besoin de sa sérénité, sa cohésion sociale, son unité nationale, sa solidarité légendaire,  pour faire face à la situation qui devient de plus en plus très grave et suicidaire.

Une marche nationale de soutien à nos guerriers doit être organisée sur toute l’étendue du territoire national.

Le pays est en deuil national  !
La situation est extrêmement grave !
Tous Unis , la  patrie ou la mort nous vaincrons incha Allah !

Par Issoufou Boubacar Kado MAGAGI. (Contribution Web)

6 Comments

  1. Je félicite et encourage Kado pour ses prises de positions citoyennes et nationalistes.
    Tant que nous nigériens , nous résoudrons pas à prendre conscience de la nécessité de taire nos divergences politiciennes en face d’un danger commun difficilement « cernable » et maîtrisable, il sera difficile de faire face efficacement à ces terroristes qui sont aveuglés par leur visée et leur mission.
    Le PR Issoufou Mahamadou est souvent incompris par sa démarche à rassembler les nigériens autour d’un mouvement d’ensemble pour faire face àu fléau, et c’est pourquoi, il a besoin de plus de Barkhane, a t-il d’autres choix que de chercher plus de partenaires extérieurs pour nous aider plus efficacement.
    Mais en attendant nous avons besoin d’une « complicité nationale » pour mieux aider nos FDS qui ont tant besoin de nos soutiens tant moraux, psychologiques que matériels. Oublions un temps soi peu de critiquer de manière stérile les actions de nos responsables politiques pour avoir failli quelque peu. Même les USA qui ont été frappé en 2001 ont eu recours à leurs alliés pour aller combattre les terroristes en Afganistan, en Irak et même en Syrie. Le résultat est connu, et les conséquences aussi, dont certaines se repecutent malheureusement sur le sol africain.
    En tout cas pour l’histoire et pour notre avenir propre en tant qu’humains, en tant qu’africain, sahélien et nigérien, nous avons le devoir de réfléchir pour créer les conditions de sortie de cette impasse. Rggardez comment l’Algérie a fait face à ses terroristes, comment le Tchad s’y prend, comment le Nigéria arrive à contenir ses malveillants ? Les prières, la communion des esprits et des cœurs, les contributions volontaires individuels libres(500, 1000, à 10 000F voire plus) peuvent aider l’Etat à supporter l’effort de guerre au lieu de tendre toujours la main souvent à ceux qui n’ont pas du tout intérêt à ce que la paix revienne au Sahel. Les nations unies ne bougent pas et pourtant le cri est lancé depuis fort longtemps, le G5 Sahel peine à bouger à cause des fonds attendus de l’extérieur ! No sens, revisitons nos approches et ayons le courage d’agir après avoir compris la racine du Mal. Est -il normal qu’on sache d’où viennent les attaques au Burkina et au Niger et qu’on continue à laisser nos frères se faire tuer ? Est-il normal de laisser ces terroristes se réfugier tranquillement à Kidal ? Il semble qu’on connait leurs mobiles, leurs bailleurs de fonds et d’armes voire même ceux qui leur donnent les renseignements très précis ! Alors, ayons un peu de courage pour nous demander comment est ce ce mouvement peut effectivement compromettre sérieusement l’existence de nos Etats, notre souveraineté…C’est vrai que l’Afrique a connu l’esclavage, la colonisation, la recolonisation, « l’indépendance », le PAS, la « Démocratie » et que sais -je encore de factice et peut être de bien, mais ce à quoi aujourd’hui doit nous interpeller individuellement et collectivement. Tout silence est complice et réfléchir et agir avec intelligence doit être notre leitmotiv. La peur ne doit nous hanter permanament, sinon la mort , la souffrance et les humiliations seront toujours au RDV.

  2. J’ignore l’impact réel qu’une marche de soutien va avoir sur le moral de nos FDS. Mais, de toutes les façons, qu’elle soit utile ou pas, cette marche ne sera jamais autorisée dans ce pays, du fait des risques de débordements qu’elle comporte. Je ne parle pas de débordements « physiques », mais de débordements de paroles qui conduiraient les manifestants à demander le départs des inutiles (et mêmes nuisibles) forces françaises de chez nous. Parce que ça, Macron s’en offusquerait, et admonesterait véhémentement ses larbins qui sont à la tête de nos pays. Car on l’a constaté lors de la rencontre de Pau, qu’l (Macron) intime l’ordre à ses valets de toujours mieux museler leurs turbulents peuples. Visiblement, il (Macron) est sensible à invectives à lui adressées. Et puisqu’il en est ainsi, donnons-nous-en donc à cœur joie, Jeunes Africains Conscients! Macron abhorre nos insultes, mais adorons, pour notre part, toujours plus les lui asséner, les gars!

  3. Les corps sans vie de nos frères exposés sur des nattes et couverts du drapeau et après enterrer. C’est tout? On doit les oublier? Non ce n’est pas comme ça les amis. Notre deuil vient de commencer et il finira si et seulement si tous nos frères tombés pour la République sont vengés.

    Le jour où le Niger va connaitre de véritables urnes c’est le jour là que la vraie révolution va commencer. En attendant on ne veux plus de cette bande d’incompétents qui ne pensent qu’au pouvoir et au biens matériels. Tous ces responsables chargés de la sécurité du Niger et des Nigériens doivent démissionner. Le Président doit prendre son courage et nommer une chaîne de commandement sur la base du mérite et non sur la base du brotherhood qui fait notre malheur.
    NOS MARTYRS NE SERONT JAMAIS OUBLIÉS. DANS NOS CŒURS POUR TOUJOURS.

  4. Bonjour,
    Je ne partage pas votre poste M. Kado. Je pense qu’il faut situer les responsabilités et sanctionner vigoureusement. Les ministres intérieur et défense doivent démissionner ainsii que la hiérarchie militaire en place. MI est aussi responsable de ces crmes car c’est lui qui a amené les bases françaises sans l’accord de l’assemblée nationale et il l’a lui-même dit que ces bases sont nos yeux et nos oreilles alors même que ces eux mêmes les terroristes. MI doit rendre des comptes quelque soit le moment. Qui a muté tous les militaires vaillants ? , qui a bloqué tous nos moyens aériens de combats ? Qui a mobilisé tous les materiels lourds pour sa propre sécurité ? Qui a créé toute cette situation de la desolidarisation du peuple à l’égard des gouvernants corrompus et au députés inconscients ?
    Arretons de dire que le pays a besoin du soutien de ses fils..ie Niger nous appartient avant tout mais il faut que les mauvais gestionnaires s’assume ta. Que la justice soit dite et appliquée à tous les responsables. C’est aussi simple que de venir rappeler ce que n’importe qui au Niger connait.
    Merci de votre compréhension

    1. Tres bien vu. Issoufou et tout son gang d’incompetents, d’irresponsable et de trafiquants doivent etre tenus responsable de ces morts et ils doivent repondre de leur crime tot ou tard. La mort de ces braves soldats ne doit pas etre sans consequence sur la gestion a tout point de vue du pays et de ses institutions. Il s’agit ici de fait tres graves et dramatiques qui requiert une prise de conscience suivie d’actions courageuses de la part de issoufou qui decide de tout et de rien a la fois. Helas, il est a craindre au regard du passe que ces vies perdues ne soient que des morts de plus pour issoufou et sa bande dont il n’y a plus rien a attendre que des discours creux et pompeux.

  5. Non Monsieur Kado, l’heure est aux prières et aux changements de commandement des FDS.
    Les marches ne changeront rien dans cette situation.
    Il faut des décisions courageuses pour faire face à ces djihadistes !
    Qu’Allah SWT accueille nos morts dans son Paradis éternel.
    Amine

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Les hommes politiques nigériens doivent avoir pitié des citoyens nigériens lambdas et de notre cher pays qui nous a tout donné.

Les défis, securitaires , alimentaires, et les inondations, nous imposent un minimum de re…