Accueil / ACTUALITE / ECONOMIE / Désavoué par ses collaborateurs, le Directeur général de la BIA-Niger jette l’éponge !

Désavoué par ses collaborateurs, le Directeur général de la BIA-Niger jette l’éponge !

Lors d’un point de presse qu’il a animé le jeudi 23 février dernier, le Directeur général de la Banque internationale pour l’Afrique (BIA-Niger) a annoncé avoir déposé sa démission, depuis le 14 février, auprès du Conseil d’administration de la banque, qui l’a acceptée.

Nommé à ce poste il y a moins de deux mois seulement, le sénégalais Thierno Seydou Nourou Sy cède ainsi à la forte pression du personnel de la BIA-Niger qui s’est récemment mis en grève pour exiger son départ. Les rapports entre le désormais ancien Directeur général de la BIA-Niger et les agents de cette banque se sont détériorées depuis que M. Thierno Seydou Nourou a pris un certain nombre de décisions, dont celle relative à la rémunération des cadres de la banque.

Selon les agents de la BIA-Niger, cette rémunération a été revue à la baisse. Ils ont aussi reproché à leur ancien patron de vouloir arracher tous les importants postes de responsabilité à des cadres nigériens de la banque pour les confier à des compatriotes à lui. Le vent a en tout cas vite tourné pour l’ancien DG de la BIA-Niger qui a certainement été contraint par ses patrons du Conseil d’administration de la banque de rendre le tablier.

M. Thierno Seydou Nourou Sy est arrivé à la tête de la BIA-Niger suite à la concession, au mois de juillet dernier, du principal actionnaire de cette banque, la Belgolaise, à Coris Bank international, une banque burkinabé, où servait l’intéressé. Il faut dire que dans leur bras de fer avec leur ancien patron, les agents de la BIA-Niger ont bénéficié d’un soutien de taille : celui de la Chambre de commerce, d’agriculture, d’industrie et d’artisanat du Niger.

Dans une correspondance qu’il a adressée au Conseil d’administration de la banque, le 22 février 2012, le président de cette chambre de commerce a demandé qu’une solution soit vite trouvée à la crise qui prévalait à la BIA-Niger. M. Idi Ango Ibrahim que les actionnaires privés nigériens de cette banque sont détenteurs de plus de 40% du capital de la BIA-Niger. Sans le dire ouvertement, le président de la chambre de commerce du Niger a aussi emboité le pas aux agents de la BIA-Niger dans leur demande du départ de l’ancien Directeur général de cette banque, lors qu’il dit dans sa correspondance que «nous ne pouvons nous résoudre à l’idée qu’il y ait un débat entre un destin individuel et un enjeu national».

Les agents de la BIA-Niger viennent donc de remporter une victoire. Ils attendent maintenant un nouveau patron. Engageront-ils un autre mouvement si ce dernier décide d’entériner les décisions prises par son prédécesseur ? Wait and see !

À propos Super User

15 plusieurs commentaires

  1. Love Really like Like gucci bags!!! .. Great and trendy and that i have a lot of compliments.

  2. I live in Florida, turf would be have not at all old Louis Vuitton outlet, nonetheless. I are unable to procrastinate! They used thus interesting!

  3. Impensable, je ne connaissait pas ce site, vous etes maintenant dans mes favoris !

  4. A wnoderful job. Super helpful information.

  5. A wnoderful job. Super helpful information.

  6. A wnoderful job. Super helpful information.

  7. Ha,le Niger…

  8. Chers Frères,
    Je voudrais juste attirer votre attention sur la situation de la BIA ,il est bien à mon avis qu’ avant de porter un jugement sur les personnes ou l’institution elle même, d’analyser le fonds des choses et après porter son jugement de manière rationnelle et sans passion aucune.
    A mon avis la commission Bancaire de l’UEMOA est chargée de veiller sur les respects des normes prudentielles en matière d’administration/gestion des Etablissements de Credits de L’ a t elle fait son travail dans le cadre de la BIA? je n’en sais rien. Il faut aussi avoir du coté des commissaires des commissires aux comptes qui certifient les comptes de cette banque n’ont ils rien decéler pour certifier conformes les comptes de cet Etablissement?, la BCEAO qui reçoit les déclarations en matière de gestion à chaque fin de mois. car les problemes de la BIA ne datent pas d’aujourd’hui.

  9. Gnala me fais pitié. J’aurais préféré lire « venez vivre le reve Nigérien ». D’ailleurs en répondant au coup de pied d’ablaye wade on …..

    Juste encore deux mots: On est tous etranger quelque part: dans un autre continent, un autre pays, une autre region, une autre ville, une autre ethnie, une autre famille, dans la cours voisine, et encore souvent plus grave dans la chambre de son frère.

    Arretons ça SVP. ça frise le complexe d’infériorité, la médiocrité, l’animosité et la bassesse intellectuelle.

    En plus Ce n’est pas du tout nigérien

    • [quote]Gnala me fais pitié. J’aurais préféré lire « venez vivre le reve Nigérien ». D’ailleurs en répondant au coup de pied d’ablaye wade on …..

      Juste encore deux mots: On est tous etranger quelque part: dans un autre continent, un autre pays, une autre region, une autre ville, une autre ethnie, une autre famille, dans la cours voisine, et encore souvent plus grave dans la chambre de son frère.

      Arretons ça SVP. ça frise le complexe d’infériorité, la médiocrité, l’animosité et la bassesse intellectuelle.

      En plus Ce n’est pas du tout nigérien[/quote]

  10. Sale directeur!!!
    je vous jure les senegalais sont presque tous comme sa. ils sont des vrais compatriotes et pensent que seul leur pays est au dessus de tous les autres.
    nous vivons chez eux et nous voyons des postes qu’ils occcupent dont ils ne sont pas prioritaires.
    les nigériens réveillons nous et ayons des diplomates qui peuvent arracher des postes internationales dont le Maitre Wade est specialiste.

    • [quote]Sale directeur!!!
      je vous jure les senegalais sont presque tous comme sa. ils sont des vrais compatriotes et pensent que seul leur pays est au dessus de tous les autres.
      nous vivons chez eux et nous voyons des postes qu’ils occcupent dont ils ne sont pas prioritaires.
      les nigériens réveillons nous et ayons des diplomates qui peuvent arracher des postes internationales dont le Maitre Wade est specialiste.[/quote]
      éH wi pr une fois, ya eu des nigeriens pr sauver leurs postes. notre mal ce qu’on n’est pas très patriotes et fraternels!

    • Finissez d’abord de vous entre mangez et de vous placer des barrières les uns sur les chemins des autres, avant d’oser vous attaquer aux sénégalais. Ces gens là sont intelligents. Il n’existe pas d’est et ouest chez eux, leur référence, c’est le pays, c’st la qualité. Et pour eux si mon pays doit gagner, je ne ferai rien pour l’empêcher, même si c’est un « zarma sonrai » (pour emprunter cette notion barbare inventée par des esprits étroits)ou un gober balafré jusque sur le crâne ou les pavillons des oreilles ou un bouzou enturbané jusqu’à la poitrine. L’essentiel chez eux est que la personne soit sénégalaise.

      • [quote]Finissez d’abord de vous entre mangez et de vous placer des barrières les uns sur les chemins des autres, avant d’oser vous attaquer aux sénégalais. Ces gens là sont intelligents. Il n’existe pas d’est et ouest chez eux, leur référence, c’est le pays, c’st la qualité. Et pour eux si mon pays doit gagner, je ne ferai rien pour l’empêcher, même si c’est un « zarma sonrai » (pour emprunter cette notion barbare inventée par des esprits étroits)ou un gober balafré jusque sur le crâne ou les pavillons des oreilles ou un bouzou enturbané jusqu’à la poitrine. L’essentiel chez eux est que la personne soit sénégalaise.[/quote]
        Hey Mai Tinga. Les cicatrices des Gobirs ne va pas jusqu’au crane. Tu es aveugles. Celle(la singletone) des Sonraï par contre oui. Mais comme elle est sur toi tu ne vois pas.

      • [Finissez d’abord de vous entre mangez et de vous placer des barrières les uns sur les chemins des autres, avant d’oser vous attaquer aux sénégalais. Ces gens là sont intelligents. Il n’existe pas d’est et ouest chez eux, leur référence, c’est le pays, c’st la qualité. Et pour eux si mon pays doit gagner, je ne ferai rien pour l’empêcher, même si c’est un « zarma sonrai » (pour emprunter cette notion barbare inventée par des esprits étroits)ou un gober balafré jusque sur le crâne ou les pavillons des oreilles ou un bouzou enturbané jusqu’à la poitrine. L’essentiel chez eux est que la personne soit sénégalaise.]

        je suis entierement d’accord avec toi Mai!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.