Home ACTUALITE Deux terroristes de Boko Haram neutralisés par les forces de sécurité à Diffa (officiel)

Deux terroristes de Boko Haram neutralisés par les forces de sécurité à Diffa (officiel)

Une patrouile de soldats nigériens après une attaque de Boko Haram, à Bosso le 17 juin. CRÉDITS : ISSOUF SANOGO / AFP
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/07/29/le-maroc-s-engage-militairement-contre-la-secte-extremiste-boko-haram_4976242_3212.html#P8Euj8EvDmZLFSV8.99

Deux individus armés appartenant au groupe terroriste Boko Haram, impliqués dans une attaque meurtrière, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, dans la commune de Toumour, région de Diffa (extrême sud-est du Niger), ont été neutralisés par les forces de sécurité, a-t-on appris de source officielle lundi.

En rappel, des combattants de la secte Boko Haram ont attaqué dans la nuit du jeudi au vendredi la localité de Toumour, aux environs de 21h00 heure locale, tuant cinq civils, avant d’emporter une importante quantité de vivres.
Selon la radio nationale, dans son édition de lundi midi, au cours d’une recherche engagée par les agents de la Garde nationale de Diffa, avec la collaboration de la population, deux des assaillants auteurs de l’attaque ont été neutralisés dont l’un a succombé dans les échanges de tirs. D’autres en cavale, sont activement recherchés.

Cette opération a également permis de récupérer sur les terroristes un important lot de matériels dont des armes à feu et des munitions, des téléphones portable ainsi qu’une importante somme d’argent.

Le gouverneur de la région de Diffa, M. Dandano Mahamane Lawali, s’est rendu sur les lieux pour témoigner de sa reconnaissance aux éléments de la Garde nationale de la circonscription régionale de Diffa, « pour le travail remarquable accompli au bénéfice de la nation, et ce, avec bravoure, détermination et professionnalisme (…), avant de les encourager à poursuivre le même élan », précise la même source.

La commune de Toumour, rappelle-t-on, a été plusieurs fois la cible du groupe terroriste. La dernière attaque remonte au 7 janvier dernier et avait visé la compagnie des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) nigériennes. Elle avait fait six morts dont cinq militaires.

En outre, plusieurs véhicules appartenant à l’armée avaient été emportés par les assaillants qui en ont brulé d’autres véhicules dont un char de combat.

Les localités de la région de Diffa notamment frontalières du Nigeria, subissent depuis près de trois ans des attaques à répétition de Boko Haram, à partir de ses positions nigérianes, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires nigériennes et des milliers de déplacés du Niger et du Nigeria.

Toutefois, grâce aux opérations de grande envergure engagées depuis plus d’un an par une force multinationale mixte composée des armées du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria, contre la secte terroriste, ses attaques ont connu une relative accalmie dans la région.

[author ]Source: Xinhua[/author]

5 Comments

    1. Cessez la méchanceté gratuite.
      Mettez des bonnes intentions dans votre cœur
      Souhaitez la paix la stabilité pour vous et pour votre pays.
      Priez pour celui qui dirige votre pays à un moment donné.

  1. Et pendant ce temps certains nigériens cherchent à créer le chaos dans nos centres urbains en essayant d’organiser des meetings…. nocturnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Sécurité au Niger : remise de matériel roulant au service central de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée

Le siège du Service central de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale…