Home ACTUALITE Diplomatie : ‘’Le Niger condamne toutes les tentatives de modifications unilatérales du statut des territoires palestiniens occupés‘’, déclare M Kalla Ankouraou, ministre en charge des Affaires Étrangères et de la coopération

Diplomatie : ‘’Le Niger condamne toutes les tentatives de modifications unilatérales du statut des territoires palestiniens occupés‘’, déclare M Kalla Ankouraou, ministre en charge des Affaires Étrangères et de la coopération

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur M. Kalla Ankouraou a participé, le 10 juin 2020 par visioconférence, à une réunion urgente à composition non limitée du Comité exécutif au niveau des ministres des Affaires étrangères des États membres organisée par le Secrétariat général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). La réunion s’est tenue autour de la menace d’annexion de parties du Territoire palestinien occupé en 1976, proférée par le gouvernement israélien.

La réunion s’est tenue sous la présidence de Son Altesse le Ministre des Affaires étrangères du Royaume d’Arabie saoudite, le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah Al-Saud, président du Comité Exécutif, et avec la participation des Ministres des Affaires étrangères membres du Comité et ceux des Etats membres, ainsi que le Secrétaire général de l’Organisation, Dr Youssef bin Ahmed Al-Othaimeen.

A cette occasion le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur M. Kalla Ankouraou a rappelé que le Niger, «a toujours soutenu les résolutions tendant à garantir le droit des Palestiniens dans leur conflit avec Israël» et ce en sa qualité de membre du groupe de contact sur Al Qods Al Sharif. «Notre position reste inchangée et le gouvernement continuera à lutter pour que les frontières de 1967 soient respectées» a martelé le chef de la diplomatie nigérienne avant de renchérir «nous appuierons toutes les négociations dont la finalité est de mettre le peuple palestinien dans ses droits légitimes, en contraignant Israël à se retirer des territoires occupés depuis 1967».

Toutefois le Niger insiste sur la nécessité que la solution au conflit se bâtisse sur «un minimum de consensus». «Ce qui n’est pas le cas pour le plan de règlement du conflit auquel Israël fait référence, qui ne respecte aucune de ses règles» et qui risque de compromettre «la solution à deux Etats» pourtant admise par la communauté internationale. Et le ministre Kalla Ankouraou de rappeler ce qui a été une constante dans l’histoire : «le Niger condamne toutes les tentatives de modifications unilatérales du statut des territoires palestiniens occupés» et appelle la communauté internationale à «faire échec à ces velléités israéliennes et préserver la paix et la sécurité dans cette région».

Par Mahamadou Mourtala Issa C.COM Cabinet MAEC/IA/NE

Check Also

Saisie d’armes de guerre par la Gendarmerie à Guidan Roumdji…

Une cérémonie de présentation d’armes saisies par les éléments de la gendarmerie nationale…