Home ACTUALITE Douane nigérienne : remercier cette équipe d’incapables

Douane nigérienne : remercier cette équipe d’incapables

Depuis son arrivée au Ministère des Finances,  le Ministre Massaoudou Hassoumi mène des réformes pour accroître  l’efficacité des services de son département ministériel. Le dernier décret adopté en conseil des ministres en est une preuve de plus.

Le dernier Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret portant organisation du Ministère des Finances.

Ce présent projet de décret intervient pour tenir compte essentiellement de la création de nouvelles structures rattachées ainsi que de nouvelles Directions au sein des Directions Générales du Ministère des Finances.

La création de ces nouvelles Directions procède de la recherche de l’efficacité, en vue de permettre au Ministre des Finances de poursuivre les réformes engagées et améliorer la mobilisation des ressources internes et la tenue des comptes publics.

Malheureusement très souvent les administrations ne suivent pas notamment les administrations fiscales. Si au niveau de la Direction Générale des Impôts (DGI) on note une performance relative, la situation demeure encore critique au niveau de douane malgré les nombreux changements opérées et les pressions et menaces multiples du Ministre des Finances.

La douane ? Voilà une administration de l’aveu de la grande majorité des agents qui est devenue au fil du temps, une administration laisse guidon où personne ne se retrouve. En réalité il y a un déficit chronique de pilotage et des ratés dans le management.

Cette une opinion est partagée même par les partenaires techniques.

Au niveau international, la voix de la douane nigérienne jadis reconnue pour la pertinence de sa participation dans les fora, fait aujourd’hui piètre figure. Au classement régional, cette administration est très mal placée pour ne pas dire, qu’elle occupe la dernière place en matière de modernisation et de réformes.

 À tamtaminfo nous avions déjà en son temps, démontré les limites objectives de l’équipe actuelle qui s’est retrouvée par un heureux hasard à la tête de la douane pour mener les réformes et mobilier les recettes. En ce qui concerne les recettes, c’est toujours sous la pression du Ministre Hassoumi que ça bouge, une fois la pression passée, les mêmes travers décriés refont surface et on tombe dans la routine.

Aujourd’hui encore nous maintenons notre position,  cette équipe est incapable de répondre aux attentes objectives du Gouvernement, sans compter le manque de leadership et de vision. En son temps, aussi nous avions suggéré la procédure d’appel à candidature comme cela se fait ailleurs pour diriger la douane nigérienne, dans tous les cas, il existe des compétences nationales reconnues et respectées un peu partout à travers le monde.

Pour l’intérêt national, cette équipe d’incapables doit être remerciée, car, elle n’a que les mêmes pratiques les méthodes éphémères surannées,  alors que des méthodes modernes et des outils de travail pouvant donner des résultats plus performants existent et cela sans donner l’impression d’acharnement des contribuables qui rend le pouvoir impopulaire.

Si le Mali et le Burkina Faso mobilisent 600 milliards de recettes douanières par an pourquoi pas le Niger ?

Au delà de toutes autres considérations que celles de la capacité à améliorer les performances de la douane,  une nouvelle direction s’impose. En plus le climat de sérénité et confiance indispensable à la marche de la maison manque entre les principaux acteurs.

[author ]Namalka Bozari (Web Contributeur) Tamtam Info News[/author]

19 Comments

  1. Les recettes douanières au Niger, des miettes par rapport aux performances du Mali ou du Burkina, pour comparer ce qui est comparable. Pourquoi on est tombé aussi bas quand on sait qu’avec Kountché, on était fier d’être les meilleurs de la sous région dans le domaine. La descente aux enfers a commencé déjà avec Ali Saibou dit le « Bouffon ». Et puis la chute a continué sauf par moment lorsque le contrat démocratique est rompu avec l’arrivée d’un militaire sur la scène.. Tenez par exemple avec Salou Djibo et même Wanké , les recettes rebondissent, un pic..au même niveau que le Burkina ou le Mali C’est ahurissant mais c’est vrai.. Il faut analyser tout ça et on peut tirer une première conclusion simple pour dire que pendant les période d’exception, les gens ont peur du bâton car les militaires de servent pas la carotte, on cesse d’être délinquant pendant un moment. Mais pourquoi les gens n’ont pas peur des pouvoirs civils? C’est à cette première question qu’il faut chercher à répondre pour résoudre le problème. Tout le monde peut avoir son opinion et le débat est ouvert!!!

    1. Mon frère laisse tomber, ton salo djibo à lui seul a volé plus que tous les douaniers reunis pendant sa triste transition sans compter ke vol des autres militaires. Dans ce pays c’est un véritable problème de mentalité qu’il y a. La richesse facile est dans la tête de tout le monde, personne ne cherche le pouvoir pour faire avancer le pays mais plutôt les gens cherchent à acceder aux caisses de l’état pour faire leur propre propre promotion comme l’a dit quelqu’un. C’est ça le véritable problème de ce pays. Rien ne marche parce que les gens sabotent tout changement qui va leur empecher de voler. Le Niger est un pays musulman de nom, les citoyens sont pires que leurs dirigeants et les dirigeants sont pires que Fir Aouna (sans rien exagerer ya trop d’hypocrites dans ce pays)

    2. On était les meilleurs en quoi? Tu as quel age jeune homme? Si tu as réellement vécu cette période tu allais être plus mesurer dans ta comparaison. Moi je te conseille de remercier Allah pour ce que tu vis actuellement et souhaites que demain soit meilleur.

  2. ANALYSE CORRECT. ESPERONS QUE CEUX QUI DETIENNENT LE POUVOIR DE FAIRE ET DEFAIRE PUISSE PRENDRE LES DECISIONS QUI S’IMPOSENT EN CAS D’ESPECE. SI TOUTEFOIS ILS NE SONT IMPLIQUES DANS LE PARTAGE DES DIVIDENDES PREBENDIERES VOLEES AU PEUPLE. MR LES DECIDEURS AGISSEZ POUR REMETTRE AUX NIGERIENS CE QUI LEUR APPARTIEN, SANS QUOI VOUS AVEZ FAILLI.

  3. Merci beaucoup Monsieur sans rancune, des vrais nigériens tu en est un avec un regard d’un analyste averti. C’e sont ces gens de l’ombre avec regard objectif et désintéressé qu’il faut pour le pays.

  4. Tout le Niger sait que les douaniers sont tous des voleurs sans exception. Le problème est que tout le monde accepte cette situation comme normale. Ils ne travaillent pas mieux que les enseignants ou les militaires qui meurent chaque jour au combat. Si ce n’est pas au Niger un pays incroyablement arriéré avec des pratiques incultes comment un douanier voleur qui a bati sa richesse sur le vol va décider un beau matin d’être candidat à la présidence du pays et on trouve des gens assez!#$/@*^& pour le suivre! Ce pays est mal parti il ne peut pas bien atterrir, tout est à réformer au Niger. Les seules personnes capables de changer les choses parmi les acteurs actuels de la scène nationale sont Ali Idrissa et Nouhou Arzika. La jeunesse doit comprendre les enjeux parce que c’est de l’avenir du pays qu’il s’agit, toute cette racaille de politiciens ne vaut pas mieux que le SNAD, une milice pour protéger et légaliser le vol de nos maigres ressources.

    1. Non monsieur patriote souviens toi bien des années 2009/2010 avant de nous balancer des noms de ce genre comme alternative dans ce pays. Pour que les choses changent dans ce pays conviens avec moi qu’il faut tout refondre à travers une vraie révolution populaire (pas celle que nous proposent certains politiciens recalés des urnes et qui ne cherchent qu’une occasion pour se repositionner). Tous les gens que tu vois entrain de vociférer à l’heure actuelle ont le même agenda que ceux là qu’ils combattent c’est à dire « accéder aux caisses publiques » pour s’enrichir et compter par dizaine leur propriétés à Niamey, étoffer leurs comptes bancaires et mettre leurs progénitures à l’abri du besoin; donc » hagoy » patriote si tu en es vraiment un.

      1. Wallaye tu ne crois pas si bien dire, mon frère! Enfin un qui me ressemble! En fait, moi je ne crois pas à un politicien nigérien (pas plus qu’à un acteur de la société civile, du reste) d’où qu’il vienne, qui qu’il soit, et de quelque bord (ou coloration) qu’il soit.

    2. Je me joins à toi pour déplorer que des citoyens incultes (et surtout inconscients) soutiennent quelqu’un qui s’est enrichi en les volant. Tout comme toi aussi, je ne crois pas en l’avenir de ce pays, pour autant qu’il sera toujours otage des cette racaille de politicards. En revanche, je ne suis pas convaincu que ces deux personnages que tu cites puissent être les messies dont ce pays a besoin. Dans une certaine mesure Nouhou Arzika, peut-être. Mais certainement pas le 1er cité dont on dit (à raison, d’ailleurs) qu’il serait le bras armé d’un certain « chef » actuellement en fuite. Lui semble être juste un mercenaire, et n’a donc pas l’ambition que tu essayes de lui prêter.

  5. Dans toutes nos régies financières, les problèmes sont pareilles, vous avez d’une part au sein des services des honnêtes fonctionnaires qui aiment bien faire leur travail et d’autres part des malhonnêtes courtisans, spécialistes des magouilles, soutenus par leurs semblants politiciens, qui ne se soucient que de leurs intérêts sordides. C’est difficile de donner des résultats dans une telle ambiance.

    1. C est malheureusement vrai en effet. C est la ou doit intervenir le rôle de la société civile dans un pays, des médias publics k privés. On a prèsque « admis et » tolerer » au Niger, qu un douanier doit voler l argent kil doit normalement déverser dans la caisse de l état. Nouhou Arzika et votre serviteur, sont hélas les seuls ou presque à dénoncer depuis belle lurette cette « mentalité nationale « 

  6. Il s’agit ici de mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut et donner une nouvelle orientation à la politique économique et financière, notamment fiscale du pays .
    Cette loi des finances, il faut avoir le courage de la rectifier avant que tout le tissu économique nigérien ne croule.
    Que voulez-vous , le général est secondé d’une mauvaise graine, qui a été pris la main de le sac par la HALCIA. Un moment donné le DG/A actuel de la douane était en prison suite à une enquête de la HALCIA.
    Le général en lui seul il ne peut rien faire. Il est entouré par toute une mafia.

    1. Mesure tes paroles ignorant depuis quand le dga actuel a été emprisonné vous êtes toujours là à critiquer mais c’est juste parce que vous n’avez rien à leur place vous feriez pire je vous signale eux aussi ont critiqué leur prédécesseurs mais voilà où ils en sont ! De plus en ce qui concerne ce sont vous les hypocrites s’il est honnête et n’utili Que son salaire vous serez sur tous les toits à dire que pour un douanier il est pauvre il est pingre etc.. et s’il prends ces sous devant lui c’est les éloges s’il te donne de l’argent tu prends direct sans broncher et après c’est pour critiquer c’est toi l’hypocrite réfléchis avant de l’ouvrir le dga actuel fait de son mieux pour améliorer la situation qui est déjà acceptable

  7. Il serait intéressant de connaître tout le processus qui a mené à cette perverse, inique loi des finances 2018 pour les générations présentes et futures; pour que le peuple (au sens de travailleurs honnêtes indépendamment de leurs partis politiques ou régions) connaisse ses vrais ennemis afin que demain un pervers ne se présente devant le peuple (prompt à être amnésique) pour quelque prétention politique.

    – Ainsi qui en France (ministre ou conseiller ou cabinet conseil) a suggéré cette merde inique aux autorités nigériennes?

    – On sait qu’ici le jeune ministre du budget en mission commandée des financiers internationaux et Hassoumi sont impliqués avec les députés et bien sûr l’aval du sommet de l’Etat,..et les autres?

    La roue tourne et tournera. Seuls les insensés refusent de regarder dans le rétroviseur pour voir le futur: Que d’arrogants nous vîmes sur terre, dans ce pays, qui maintenant sont oubliés ou gisent sous terre, pourris décomposés. Il y eut de terribles tortionnaires du RDA, où sont-ils? Il y eut de terribles arrogants du CMS, où sont-ils? Et Wanké? Bref le peuple aura le dernier mot.

    Que la paix accompagne les justes ou plutôt les aspirants à la justice indépendamment de leur parti, région, race ou religion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Coopération Nigéro-Indienne : Signature D’une Convention Relative À La Création D’une Commission Mixte De Coopération Bilatérale

Le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des …