Home ACTUALITE Échanges constructifs entre le Président Issoufou Mahamadou et le Président de la Banque Mondiale Mr. David Malpass à New-York…

Échanges constructifs entre le Président Issoufou Mahamadou et le Président de la Banque Mondiale Mr. David Malpass à New-York…

Le 23 septembre 2019, le Président de la République du Niger, S.E. M. Issoufou Mahamadou a rencontré M. David Malpass, Président du Groupe de la Banque mondiale (GBM). La rencontre s’est tenue au siège de l’ONU, à New-York, en marge des travaux de la 74e Assemblée générale des Nations unies.

Le Président était accompagné de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président ; Mme Aichatou Boulama Kané, Ministre du Plan et Gouverneure du Niger pour le Groupe de la Banque mondiale ; M. Mamadou Diop, Ministre des Finances ; M. Abdallah Wafy, Ambassadeur de la République du Niger aux Etats-Unis d’Amérique ; et de M. Abdoul Salam Bello, Conseiller de l’Administrateur pour le Niger au GBM.

Le Président du GBM était accompagné de M. Hafez Ghanem, Vice-président de la région Afrique ; Mme Karin Finkelston, Vice-présidente, Partenariats, communications et diffusion à la Société financière internationale ; M. Makhtar Diop, Vice-président Infrastructure ; et de M. Edward Mountfield, Directeur de cabinet.

Le Président a rappelé les enjeux du Niger au regard des défis posé par l’insécurité dans la région, des besoins énergétiques, du changement climatique, de la démographie, de la chute des prix des matières premières.

Il a mis en exergue les huit (8) priorités de son programme de développement, à savoir : (i) la consolidation des institutions démocratiques ; (ii) la sécurité des biens et des personnes ; (iii) la promotion de l’agriculture et de l’élevage et la mise en œuvre de l’Initiative 3N (Les Nigériens nourrissent les Nigériens) ; (iv) la promotion de l’accès à l’eau et à l’assainissement ; (v) le développement des infrastructures et de l’énergie ; (vi) la promotion de la santé ; (vii) la promotion de l’éducation et de la formation professionnelle ; et (viii) le création d’emplois, en particulier pour les jeunes.

Sur la question des infrastructures, le Président a rappelé les initiatives régionales visant à accélérer le désenclavement du pays et à renforcer l’intégration régionale (boucle ferroviaire ; ligne ferroviaire Nouakchott-Bamako-Ouagadougou-Niamey-N’Djamena promue dans le cadre du G5 Sahel). Le Président a également souligné l’importance des infrastructures routières qu’il est nécessaire d’améliorer.

Le Président s’est également exprimé sur l’importance du barrage de Kandadji pour la fourniture d’énergie à prix abordable. Le coût du kWh est une composante essentielle pour l’accès à l’électricité, la transformation du monde rural et l’accès à l’autosuffisance alimentaire. Le Président a également fait le lien avec le développement des infrastructures de télécommunication, l’accès au numérique et le programme des villages intelligent grâce auquel le Niger pourrait faire un saut qualitatif dans l’atteinte des ODD. Il a aussi fait référence à l’inclusion financière et à l’autonomisation des femmes.

Sur l’engagement du pays dans la conduite des réformes, le Président a rappelé les efforts menés par son Gouvernement dans l’assainissement des déficits publics. Ces efforts contribueront à pérenniser la stabilité macroéconomique et la viabilité de la dette publique.

Sur la question sécuritaire, le Président rappelé que son pays faisait face à 5 fronts sécuritaires. Le Niger a consacré 17% de son budget aux dépenses de sécurité en 2019. Le Président a également souligné les coûts d’achat et de maintenance du matériel militaire ainsi que ceux des formations. Le Président a rappelé la tenue du Sommet de la CEDEAO consacré à la sécurité qui s’est tenu le 14 septembre à Ouagadougou.

Le Président a évoqué les défis liés au capital humain et les efforts menés par le pays pour y répondre. Le Niger a institué l’école obligatoire jusqu’à 16 ans. Cette décision a notamment pour effet de maintenir les filles à l’école, de lutter contre les mariages précoces, réduire le taux de natalité. Sur la question du planning familial, le Président a souligné les efforts de sensibilisation menés au travers des chefs traditionnels et des autorités religieuses. Il a rappelé le rôle du ministère de la santé et mis en exergue l’initiative d’école des maris visant à impliquer les hommes dans la promotion de la santé de la reproduction et à favoriser un changement de comportement au niveau communautaire.

Le Président a également mentionné l’importance de l’enseignement professionnel et technique dans l’éducation. Il a rappelé qu’en 2016, environ 25% des élèves étaient orientés vers les centres de formation professionnelle et technique, contre 8% en 2011. Le Niger souhaite porter ce ratio à 40% en 2021.

David Malpass a félicité le Président pour son engagement dans la poursuite des réformes économiques. Il a apprécié la gouvernance institutionnelle. Il s’est dit impressionné par la mise en œuvre du programme du pays dans un contexte sécuritaire régional difficile. Il a apprécié la vision du Président sur l’intégration régionale et le développement des modes de transport multimodal. Il a salué le leadership du chef de l’Etat pour le lancement de la zone de libre-échange continentale africaine.

Il a félicité les autorités pour les efforts sur le plan social, en particulier l’éducation de la jeune fille et l’accès aux services sociaux de base. Il a également apprécié les progrès substantiels dans l’amélioration de l’environnement des affaires mesuré au travers des indicateurs Doing Business de la SFI. David Malpass a salué l’action du Président du Niger à la tête de son pays (You have done a good job and the world recognizes that – Vous avez accompli un bon travail et le monde le reconnaît).

La Société financière internationale a rassuré les autorités nigériennes sur l’avancement du programme Scaling Solar au Niger.

Le Président de la République exprimé son appréciation pour l’accompagnement du Groupe de la Banque au Niger. Il souligné l’alignement des instruments du GBM avec les besoins du pays dans le cadre de l’IDA 18 et de la stratégie de la SFI.

A l’issue de la rencontre, le Président a invité David Malpass à effectuer une visite au Niger.

Tamtam Info News

  1. À Hercule, les écrans du cinéma hollywoodien nous détaillé les douze travaux à lui recommandés. À Moussa/Moïse le Prophète, Allah (swt) l’Éternel Seigneur Majestueux Créateur de la création a recommandé les dix (10) Commandements à tout croyant du peuple Juif. À Issah/Jésus fils de Marie, en plus des missions de ses prédécesseurs, fut ajoutée la patience et le sens de partage

    À l’Envoyé Mohamed (rsaws), de toutes les épreuves soumises à ses devanciers, lui est imposer d’accomplir par le Commandeur de l’Univers sans l’aide de qui que ce soit, d’accomplir et faire accomplir par tous les croyants au Dieu Unique et Absolu, les Cinq (5) piliers de l’Islam tout en cultivant la PAIX, la PAIX, la PAIX dans tous les potagers, les jardins, les champs et les habitations des familles humaines afin que la Paix règne partout en tout lieu et à tout temps sur la planète Terre parmi toutes les races humaine; ce, à perpétuité jusqu’à la fin des temps. Dans ce monde, ont existé, existent et existeront tel SEM le Président Issoufou Mahamadou de notre très cher pays le Niger où, par la grâce divine, il vint porteurs de son salvateur programme à huit (8) priorités de développement.

    Quoi de plus édifiant quand on sait ce que cet homme a pu réalisé en moins de deux mandats où l’on voit la vitrine de notre pays changer de visage au point d’accueillir la Rencontre « UA 2019 » dont les participants en ont été des plus épatés. Toutes nos capitales des banlieues ont été bellement costumées. Avec tout ce qu’il laissera aux soins des nigériennes et nigériens qui assureront la continuité, le peu^le nigérien ne peut que lui dire Merci, Merci, Merci.

    NB: Tous les nigériens qui ont en mémoire, la visite d’amitié du défunt ancien président français, dis-je, le regretté l’africain « Jacques Chirac » au Niger; cet ami et confident des africains, décédé aujourd’hui même à son domicile qui, lors de son passage comme pour exceptionnellement « LANCER SON APPEL À LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE » quant à la Bombe latente que constitue la Jeunesse en chômage. Aujourd’hui, l’histoire a donné raison à ce blanc africain qui a mortifié sa vie au service de la Paix, la Paix, la Paix. LE DERNIER POINT DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU DU NIGER (point (viii) en la création d’emplois, en particulier pour les jeunes) EST VENU À POINT NOMMÉ POUR PARAPHER LA CLAIRVOYANCE EN L’APPEL LANCÉ PAR LE DÉFUNT AFRICAIN BLANC.

    Il importe et urge à cette communauté internationale, d’accomplir la mission à elle confiée par Jacques Chirac (que son âme repose en paix) en satisfaisant aux moyens de mise en œuvre et exécution de tous les huit (8) points du programme de l’homme de l’Ader né à Dandadji/Illéla dans la Région de Tahoua. Qu’Allah (swt) assiste ceux qui assistent tout homme qui sème les graines de la Paix, cultive les plants de la Paix afin que l’humanité tout entière mange ses fruits en vivant sous son ombre. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Ligue 2 – France : 12 Africains champions ?

Alors que le Sénégalais Gana Gueye et que le Camerounais Éric-Maxim Choupo-Motin…