Accueil / ACTUALITE / Editorial : A César, ce qui appartient à César

Editorial : A César, ce qui appartient à César

Mahamadou Adamou (DG ONEP)

Mahamadou Adamou (DG ONEP)

Depuis un certain temps, notre pays vit au rythme des rumeurs et de la délation. Ainsi, chaque jour que Dieu fait, apporte son lot de  »révélations », de fausses révélations à forte teneur de sensations. Les faits les plus invraisemblables sont rapportés par certains compatriotes spécialisés dans cet art, et qui s’adonnent quotidiennement à la fabrique des rumeurs.

Un tel a fait, un tel autre a commis tel forfait, et tutti quanti… Sur les réseaux sociaux, c’est le sport favori de certains animateurs des cellules de fabrique de rumeurs, l’objectif étant de discréditer et de jeter l’opprobre sur l’adversaire politique d’en face. Passe cette guéguerre au ton enfantin qui n’intéresse d’ailleurs que les utilisateurs de ces réseaux, une certaine presse a pris le relais pour amplifier la rumeur et la délation.

En effet, pendant que certains pays travaillent dur pour sortir du cercle vicieux du sous-développement ; pendant que les autorités nationales se mobilisent pour assurer à notre pays des élections justes, libres et apaisées ; pendant que le Président de la République continue de donner les coups de pioche de lancement de nombreux chantiers initiés depuis l’avènement de la Renaissance, certains esprits se complaisent à tout décrire en noir, jusqu’à nier l’évidence. Pourtant, il n’y pas l’ombre d’un doute, le Niger se relève de la meilleure façon.

Il est indéniable que le Président Issoufou a réussi la prouesse de faire de ce pays, hier sans visage, un vaste chantier où se multiplient toutes sortes d’ouvrages, conformément à son programme. Mais, au Niger la critique aveugle et sans fondement est devenue une sorte de tradition pour certains compatriotes. Aussi, des délateurs vont jusqu’à dire que rien n’a été fait dans notre pays de 2011 à aujourd’hui. Malheureusement pour eux, au moment où ils déversent leur venin perfide, une mission du FMI en revue de services qui a récemment séjourné au Niger vient d’en démontrer le contraire.

Car il ressort des conclusions de cette mission, rendues publiques par voie de communiqué de presse en date du 28 septembre dernier, que «les perspectives économiques à moyen terme demeurent favorables au Niger». Mieux, la mission du FMI fait ressortir que, dans l’ensemble, les résultats macroéconomiques du Niger ont été satisfaisants, malgré les chocs sécuritaires et humanitaires. « Après une accélération à 6,9% en 2014, tirée par l’agriculture et les services, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) est prévue à 4,4% en 2015, du fait d’une croissance moins forte de l’agriculture et une plus faible production des secteurs pétrolier et minier.

L’inflation était négative (-0,9 %) en 2014 et est restée modérée en 2015, avec un taux annuel moyen de 0.1% en août 2015, grâce à une bonne campagne agricole et au programme gouvernemental de vente des céréales à prix modérés en faveur des couches vulnérables», note le communiqué de presse. Le rapport de la mission du FMI va plus loin en soulignant que «au cours de l’année 2015, des progrès importants ont été enregistrés et une grande partie des objectifs du programme ont été atteints, avec un règlement substantiel des arriérés de paiements intérieurs.

Le gouvernement a également fait des progrès importants dans la mise en œuvre des réformes structurelles». D’autre part, dans le domaine de la santé, l’impact des efforts entrepris par le gouvernement est perceptible. Pour preuve, le dernier Rapport de situation 2015 de l’UNICEF intitulé  »Une promesse renouvelée », rendu public le 09 septembre dernier, a clairement fait ressortir les avancées remarquables réalisées par le Niger, avec une réduction du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, de plus de 60%. Ces appréciations positives sur les performances réalisées par notre pays ont été portées par ces organismes des Nations Unies ne sont cités ici qu’à titre d’exemple.

Car, dans d’autres domaines, que d’avancées réalisées ! Ne parlons même pas de la joie des milliers de jeunes qui ont trouvé l’emploi grâce au Programme de Renaissance, ni de ces milliers de femmes et d’enfants qui bénéficient quotidiennement de la gratuité de certains soins, de ces écoliers qui étudient dans la dignité dans des classes construites en matériaux définitifs et flambant neufs, des ces paysans et éleveurs jouissant des bienfaits de l’Initiative 3 N, des fonctionnaires et contractuels qui ont vu leurs émoluments revus à la hausse.

Et que dire des infrastructures de grands standings, visibles, concrets et palpables, construites un peu partout dans notre pays, ne serait-ce qu’en termes de routes et de bâtiments, pour booster le développement économique de notre pays. S’ajoutent tous ces investissements énormes mobilisés dans les actions de relookage de nos grands centres urbains. Il s’agit notamment des programmes  »Niamey Nyala », Dosso Sogha, Maradi Kollyia, et tant d’autres du genre annoncés par le Chef de l’Etat. Là aussi nous sommes dans le domaine du concret et du palpable.

Comme on le voit bien, en dépit des crises sécuritaires qui nous ont été imposées et de leur pression sur les finances publiques, la Renaissance a beaucoup fait pour remettre le Niger sur la voie de l’émergence et de la performance. Aussi, il nous plait de saluer les efforts enregistrés dans notre pays sous la gouvernance du Président Issoufou. Comme quoi, on peut ne pas aimer César, mais on doit se plier à l’obligation morale de lui rendre ce qui lui appartient, tout au moins en reconnaissant ses mérites. D’ailleurs l’Islam, la religion qui réunit la majorité des Nigériens, condamne et interdit le mensonge.

A propos, le Saint Coran dit : « Dieu ne dirige pas les transgresseurs et les menteurs » (Sourate 40, Verset 29). Dans un autre Hadith, on trouve cette citation du prophète Mohammed : »Soyez honnête parce que l’honnêteté conduit à la bonté et la bonté conduit au Paradis. Méfiez-vous de la fausseté parce qu’elle conduit à l’immoralité et l’immoralité conduit à l’enfer. » Des critiques oui ! Mais des critiques bien fondées et constructives pour le progrès du Niger, et pour notre bonheur. A méditer par tous.

À propos de l'Auteur

Mahamadou Adamou( mahamadou.yaks@yahoo.fr) (ONEP)

À propos Administrateur

24 plusieurs commentaires

  1. Le porteur d’eau officiel du guri n’est pas alle dans la nuance pour defendre MI alias Charlie, le maudit.
    Pire, selon lui, c’est le Niger meme qui semblait ne pas exister avant l’avenement du guri system. Il affirme, sans coup ferir, et je cite:  » Il est indéniable que le Président Issoufou a réussi la prouesse de faire de ce pays, hier sans visage, un vaste chantier où se multiplient toutes sortes d’ouvrages, conformément à son programme. » Donc le Niger avant 2011 etait « sans visage »?
    Quand l’etat du Niger a paye les frais de deplacement et d’etudes de MI alias Charlie de tahoua a Niamey pour venir au lycee national n’y avait il pas de routes? N y avait il pas d’eclairage publique? N’y avait il pas d’internat? Quand par la suite MI alias Charlie devait aller continuer ses etudes superieures, toujours d’ailleurs sur le dos de l’etat nigeriens, n’avait il pas pris l’avion a l’aeroprt international de Niamey? Quand il est revenu au Niger apres ses etudes, n’est ce pas l’etat du Niger qui lui a garanti un emploi a la Somair?
    En conclusion, ce monsieur n’a rien fait pour le Niger, c’est plutot le Niger qui l’a fait.

  2. Et tu oses parler du châtiment réserve aux irresponsables,dis moi un seul des responsables de ce régime qui n’ira pas en enfer s’il devait être juge sur ses actes. Tu as raison journaleux, la mafia guri te profite. Dan Allah dis moi depuis la conférence quel régime à bénéficier de ressources équivalent au tiers de ce que les guristes ont eu et grâce à qui, pauvre griot de toi.

  3. Il faut vraiment que nous soyons réalistes des réalisations effectuées par les tenants du pouvoir nigériens.Depuis l’indépendance aucun régime n’a fait tant des réalisations qu’a fait ce régime.svp laissez ce régime achever son œuvre et les commentaires ou les critiques après.

    • Mr SANTOS
      Le développement d’un pays ne se limite pas à des réalisations, quelque soit leur coût et leur envergure. Un pays se développe lorsque ses populations observent un changement dans leur quotidien en termes d’accès/accessibilité aux services, utilisation des biens et services et satisfaction après usage. Autrement dit, est-ce que le taux brut de scolarisation, le taux de couverture sanitaire, le taux de couverture en eau potable, etc. sont plus importants maintenant qu’avant? Est-ce que la qualité de l’enseignement, de la santé, etc. est améliorée maintenant qu’avant? Est-ce que la proportion de pauvres est moins importante maintenant qu’avant? Est-ce que la circulation est plus fluide maintenant qu’avant? Est-ce que le nombre de morts d’accidents de la circulation a diminué? etc. Voilà des aspects qui montrent qu’un pays se développe. Autrement dit, les classes construites, les routes réalisés, les échangeurs construits, etc. ne veulent rien dire si elles ne traduisent pas un changement dans la vie quotidienne des nigériens.

  4. Monsieur Mahamadou Adamou, il est vrai que votre job de journaliste au Sahel et mieux, en tant que DP laisse zéro place à la moindre critique du régime sous lequel vous êtes en train de vous servir mais dites vous que les personnes auxquelles votre édito est destiné ne sont pas des idiots, encore moins des moutons de panurge. C’est de bonne guerre que vous fassiez une éloge sans limites du PRN mais je vous demanderais d’être plus mésuré et moins dythirambique dans vos propos. MI ne fréquente pas les routes que moi, citoyen lambda emprunte pour me rendre à mon travail, par conséquent il n’est pas soumis au calvaire quotidien que vivent des milliers de niaméens. MI a fait construire des route et c’est tout à son honneur mais ne faites pas semblant de ne pas savoir que la ville de Niamey est un vrai dépotoir à ciel ouvert et que les routes existantes déjà sont détériorées à 90%. Et avec ça, les autorités de la 7è République pensent qu’elles ont fait un travail exceptionnel. Autre chose c’est que, à quelques mois de la fin de son mandat, MI n’a toujours pas regler le problème d’électricité des nigériens avec les coupures qui sont revenues comme avant. La centrale de Gorou Banda est toujours en chantier, le mythique barrage de Kandadji est toujours à l’etat de mirage alors que Alpha Condé a construit son barrage en 3 ans « seulement ». Alors de grâce épargnez nous de votre dythirambe béate car même si nous n’avons pas voix au chapitre, nous avons des consciences que MI et vous même ne pourrez jamais emprisonner. Nous ne buvons pas vos paroles mielleuses comme un égaré en plein sahara qui aurait trouver une oasis. Non ! Nous vivons notre calvaire au quotidien et c’est cela que nous voulons voir atténuer un tant soit peu par MI et son gouvernement.

  5. SVP, on a beau couvrir le mensonge, la vérité le dévoilera.
    Contente toi de ton salaire, Dieu interdit également l’éloge surtout aux fins alimentaires.
    Chacun a un compte à rendre le JJ, narguer le peuple pour se coller à un poste.
    Regardez l’effigie dans le hall ou les couloirs, être DG ce n’est pas un diplôme

  6. Les Ethno regionaliset autour de Hama ne veulent pas entrentre quemalgres leur Sabotage le Nigera avance et que le Champion lache et fugitive peut continuer a courrir

  7. Pour ceux qui réfléchissent et croient en DIEU unique méditer sur cette phrase A propos, le Saint Coran dit : « Dieu ne dirige pas les transgresseurs et les menteurs » (Sourate 40, Verset 29). Dans un autre Hadith, on trouve cette citation du prophète Mohammed : »Soyez honnête parce que l’honnêteté conduit à la bonté et la bonté conduit au Paradis. Méfiez-vous de la fausseté parce qu’elle conduit à l’immoralité et l’immoralité conduit à l’enfer. » Des critiques oui ! Mais des critiques bien fondées et constructives pour le progrès du Niger, et pour notre bonheur. Malheureusement au Niger il y a des gens qui pensent que s’il fait chaud ou qu’il n’y ait de pluies c’est la tête de IM et coute que coute il faut qu’ils aient sa peau. Qu’on le veille ou non le Niger a connu sa plus grande avancée socio économique sous l’ère de la renaissance. Aucun gouvernement de la conférence a ce jour n’a recrute autant des jeunes a la FP, de nombreuses classes, construit autant des routes, distribuer autant des cahiers aux élèves….. Soyez reconnaissants envers Dieu et vous aurez plus.

    • Pauvre guriste! Vous enoncez des Sourates et Verset pour pretendre connaitre Allah (SWT). Mais Seul Allah est temoin et jugera le Jour du Jugement. Presque 80% de l’electorat nigerien sont des ruraux et seulement 20% de vos soient disant realisations sont a leurs benefice. Le Niger pourrait connaitre 10 fois plus de vos realisations avec le meme investissement que vous avez executez (Pret EXIM, PETROLE, URANIUM, OR, STOCK ALIMENTAIRE, TRESOR BIEN GARNI AVANT). Les guriste ne sont que des mecreants et Seul Dieu connait leurs sorts. There is still time…

  8. Ah les griots des temps modernes.

  9. CHIDAY ALLAH YANA TARE DA MAY GASKIYA KO DARE KO RANA

  10. Pitoyable journalist. Qu’est ce qu’il ne faut pas dire ou écrire pour avoir SA pitance?

  11. On comprend que tu es un coq pied kaka comme disent les créoles. Durent tout ce temps c’est seulement maintenant que tu parles de rumeur pauvre alimentaire

  12. On comprend que tu es un coq pied kaka comme disent les créoles. Durent tout ce temps c’est seulement maintenant que tu parles de rumeur pauvre alimentaire

  13. c’est par la délation et les fausses promesses que les autorités actuelles sont arrivées au pouvoir

  14. c’est par la délation et les fausses promesses que les autorités actuelles sont arrivées au pouvoir

  15. c’est par la délation et les fausses promesses que les autorités actuelles sont arrivées au pouvoir

  16. Monsieur c est des gens comme vous qui sont entrain de metre le Niger en retard, en tant que joirnaliste il faut etre objectif et impartial ,alors les deux manque cruelement dans votre soit disant editorial.Il faut grandir et changer, votre dignite et le Niger en Valent mieux.

    • Reprends son analyse point par point et emmène source à l’appui ce qu’il a dit de faux et je jure que nous te croirons.

      • Ce qu’il dit n’est pas faux. Il faut aussi parler des problèmes qui aussi qui assaillent les nigériens. Ce que Le Sahel ne peut jamais faire. Le manque d’électricité, les chantiers laissés à l’état de 1re pierre, le mythique barrage de Kandaji, le délitement de la ville de Niamey qui est sans voirie, entre autres.

  17. TRES BIEN! C’EST LA MEILLEUR FAÇON POUR MERITER SON PAIN. SINON GARE AU GURI SYSTEME!!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.