Home ACTUALITE Editorial : Pour Une Révolution Des Mentalités !

Editorial : Pour Une Révolution Des Mentalités !

Depuis son accession à la magistrature suprême du pays en 2011, le Président de la République Issoufou Mahamadou n’a cessé de prôner un changement radical des mentalités au Niger. Si pendant le premier quinquennat, la priorité avait été accordée aux actions de développement à travers la mise en œuvre du   Programme de la renaissance du Niger, le second quinquennat aura été placé sous le signe de la renaissance culturelle, un concept cher au Président Issoufou Mahamadou.

Jaloux de la souveraineté nationale, profondément pétri de l’idéal du progrès social, économique et politique de notre pays, le Président Issoufou demeure convaincu que le développement durable auquel aspire notre pays doit passer nécessairement par un changement des mentalités dans tous les domaines, afin de proscrire à jamais toutes les mauvaises pratiques qui ont tant nui au Niger sur la voie de son progrès.

Synthèse du Président Diori Hamani, dont il admire le nationalisme affirmé, du Général Kountché, dont il apprécie le sens élevé du devoir et du patriotisme, et enfin du Général Ali Saibou en qui il voyait l’incarnation de l’esprit de tolérance républicain,

Issoufou Mahamadou reste toujours convaincu qu’un autre Niger est possible, un Niger meilleur qui a sa place dans le concert des nations. Mais tout cela n’est possible qu’à la seule condition d’opérer une profonde mutation dans les esprits et les cœurs des citoyens afin que ceux-ci puissent intégrer dans leur quotidien les bons et simples réflexes favorables à l’enracinement d’un développement socio-économique  durable dans notre pays.

Le constat du Président Issoufou était simple ; il était à la fois basé sur l’histoire et l’observation quotidienne. Par l’histoire, l’on découvre que toutes les grandes nations, pour parvenir à leur apogée, ont été amenées, à un moment ou à un autre de leur existence, à faire de la question de changement des mentalités la pierre angulaire de leur politique de développement.

Pour la France par exemple, il ‹sagissait de la Révolution de 1789 qui mit fin à l’absolutisme royal et aux privilèges de classes pour l’avènement d’une république égalitaire. Pour les Etats Unis d’Amérique, cela avait dû passer par la guerre de sécession entre le Sud esclavagiste et le Nord industrialisé. Pour la Chine, déjà façonnée par l’esprit de Confucius et remodelée par la grande réforme agraire de Mao, nous assistons aujourd’hui au renouveau de la nation chinoise !

Par l’observation, le nationalisme turc et indien forcent aujourd’hui l’admiration pour même constituer une source d’inspiration pour des nations en voie d’émergence comme les nôtres. C’est donc ce nouvel esprit que le Président Issoufou voudrait insuffler aux institutions et aux populations nigériennes. Pour cela, la démarche

présidentielle devrait être encouragée et accompagnée à tous les niveaux de la vie publique nationale.

L’Office Nationale d’Edition et de Presse (ONEP) ne saurait rester indifférent face à cette nouvelle donne. Dorénavant, le contenu de nos livraisons quotidiennes et hebdomadaires changera de tonalité et d’intensité : désormais, et le quotidien ‘’Le Sahel’’ et l’hebdomadaire ‘’Sahel

Dimanche’’ ne s’embarrasseront plus outre mesure pour appeler un chat … un chat ! Ainsi, à l’ONEP, le ton n’est plus à la plaisanterie  ou au ton badin, il s’agira à l’avenir de dénoncer, voire de condamner, tous les comportements incompatibles avec ce nouvel esprit de transformation positive des mentalités. A cet effet, et au risque de titiller certaines susceptibilités, nous garderons un regard plus profond et plus critique sur les travers des uns et les indélicatesses des autres, tout en tâchant de rester dans les limites du politiquement correct.

Aussi, la Direction Générale ne démissionnera point devant ses responsabilités, elle assumera pleinement et entièrement la responsabilité éditoriale et morale des articles qui seront produits par la Rédaction, dans le sens des intérêts du Niger et des

Nigériens.

Par Zakari Alzouma Coulibaly

7 Comments

    1. Cher Abdoulaye S, il faut bien lire sans tenir compte de la mise en forme de l’article; les Journaux le « SAHEL » et SAHEL DIMANCHE » informent les lecteurs de leur changement de cap pour un autre journalisme qui ne traitera que des réalités se toutes informations sur le terrain pour l’exacte visibilité des actes et actions, bonnes ou mauvaises, positive ou négative de tout ce qu’engagent nos responsables étatiques tout comme les partenaires au développement qui opèrent dans notre pays. J’espère que mon frère Abdoulaye S n’en dira pas le contraire de la positivité en la volonté de toujours mieux faire.

      1. Alors dans ce cas, c’est le moment de réfléchir vraiment sur notre pays et sur les options qui s’offrent à lui. Avant que peut-être il ne soit trop tard…
        Les journalistes ont une grandeur importante s’ils font correctement leur travail.

  1. Alhamdou Lillahi quand, aujourd’hui, c’est le très grand et cuisant Office National d’Édition et de Presse (ONEP) qui s’engage à réagir à la manière des Soldats Libres, les Soldats de la Liberté et leurs Compagnes toujours en éveil pour appeler les nigériennes et les nigériens tant restés au pays qu’à la diaspora, de penser à la Patrie-Niger car nous nous disons des musulmans à près de 98% dans cette population pétrie d’âme humaine et de tolérance. Or, on est musulman qu’en se mirant quotidiennement et constamment dans la sagesse du Guide/Imam des adorateurs d’Allah (swt), dis-je, le Prophète Mohamed (rsaws) Messager Envoyé pour guider l’humanité tout entière sur le droit chemin. Or, l’on ne peut être sur le droit chemin qu’en étant croyant à une divinité Suprême, Unique et Absolue dont il faille craindre le Courroux quant aux défaillances propres à l’application de ses Lois et Ordonnances. ÉTANT DONNÉ QUE DES HOMMES NE PEUVENT ET NE DOIVENT ACCEPTER DE SE FAIRE GOUVERNER PAR DES ANIMAUX, IL SERAIT UTOPIQUE, IRRATIONNEL ET INJUSTE QUE DES CROYANTS SE VOIENT DOMINER PAR DES INDIVIDUS SANS SCRUPULES QUI NE CROIENT QU’A LEURS SEULES PENSÉES, DESTRUCTRICE DE LA NATURE HUMAINE, SOIENT-ELLES ».
    Alors qu’ailleurs c’est à coup des millions que des dirigeants payent la promotion de leurs actions quand d’autres condamnent leurs hommes de média d’en négliger leurs bonnes actions, au Niger ce sont de sincères citoyens patriotes, probes et engagés qui font l’entière promotion dans de grands sites internationaux partout sur terre afin que soient visibilisées toutes les bonnes initiatives de SEM le Issoufou Issoufou guide du Gouvernement humblement conduit par SE le PM Brigi Rafini.

    Autrement, il faut remarquer: quand un adorateur des démons (les pratiquants de toute sorte de sacrifices irréfléchis – le Bôri, le Zimmatarèye, la franc-maçonnerie…) tous voudraient que ceux qui sont avec eux soient comme eux; ainsi, tout le monde se serait gâté du bon sens au pire des sens de l’existence humaine. Il suffit de voir au temps d’un de nos dirigeant dans ce pays qui contraignait les membres du Gouvernement de se rendre au lieu qu’il aimait fréquenter là où l’on grattait le « Gogué » et tapait sur les calebasses en appelant les diables pour danser avec eux dans l’alcool et les femmes impudiques. Est-ce que cela pourrait constituer un bon sens à une société responsable où jusqu’à des guides religieux se taisent sur la pratique antisociale? QUANT À NOUS AUTRES SERVITEURS DE BONNES CAUSES, NOUS RESTONS ENTIÈREMENT PARTANTS POUR LA RENAISSANCE CULTURELLE QUE PRÔNE SEM LE PRESIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU na Hadjia AÏssata et Dr Lalla Malika qui ne se reposent en l’assistant dans de bonnes actions au bénéfice duu peuple et la Nation. Aux bons entendeurs, salut!

    Il est clair qu’aujourd’hui, pour qu’un homme tue un autre homme, un impudique viole une fille ou femme, un voleur viole la maison d’autrui, un fonctionnaire détourne du bien public, un responsable se serve du bien commun…il faut immanquablement qu’il coupe le lien qui le ramène au Créateur Suprême. Sinon, qui des croyants se rappelle des 10 Commandements de Moïse, les limpides Enseignements de Jésus ou les rassurants Hadiths du Prophète Mohamed (rsaws) consignant les Saints Versets – Parole d’Allah (swt) – constituant les 114 Sourates du St Coran; en tout cas, le bon croyant ne manquera pas de retirer sa main chaque fois qu’il voulut commettre un délit banni par le tout-Puissant Seigneur Majestueux. Et, qui ne croit pas à une quelconque cause de sa création pour penser être créé par pur hasard pour vivre, exister et mourir comme s’il ne sera pas questionner sur ce qu’il a fait de bien ou de mal durant sa vie sur terre; celui-là est dangereusement pire que l’animal et ne doit en aucun cas gouverner sur les hommes. ET, C’EST LÀ QUE PÈSERA LE POIDS DE TOUTE LA RENAISSANCE CULTURELLE pour un changement de mentalité et de méthode à toutes les nigériennes et les nigériens qui doivent se libérer par le TRAVAIL car seul le Travail libère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Ligue 2 – France : 12 Africains champions ?

Alors que le Sénégalais Gana Gueye et que le Camerounais Éric-Maxim Choupo-Motin…