Accueil / ACTUALITE / Elections 2016 Le FIASCO des cartes d’électeurs

Elections 2016 Le FIASCO des cartes d’électeurs

Carte d’électeur du Niger

Carte d’électeur du Niger

Elles sont prêtes et elles sont en train d’être distribuées aux légitimes récipiendaires. Elles, ce sont les fameuses cartes électorales destinées à supporter les échéances électorales de février 2016. S’il vous plait, faites juste un tour sur les sites de distribution de ces cartes. Vous tomberez des nues car, il ne passe pas un électeur qui ne dit ne pas se reconnaître à travers le document qu’on lui remet.

Torture sur le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance, le nom de son quartier… toutes les informations sont susceptibles d’être déformées. Imaginez un électeur de soixante (60) ans qui se retrouve avec dix-neuf (19) ans ? Imaginez quelqu’un né à Diffa qui se retrouve à Dosso ? Estce les mêmes personnes ? Certainement pas si telle est que l’on reste conforme à l’esprit du papier. Que se passerait-il au niveau des bureaux de vote si on refusait à quelqu’un de voter à cause d’une nonconformité de sa date de naissance ou de son lieu de naissance ?

C’est dire que, comme l’opposition politique s’est évertuée à le démontrer, notre fameux fichier électoral est loin d’être fiable. Certes, les grandes ou très grandes erreurs commises à volonté ont été dénichées et réparées. Cependant, il faut continuer à être vigilants et réparer encore très vite ces erreurs qui pourraient très bien semer le désordre le jour du vote. Ce n’est nullement une chimère, il y a de flagrantes incorrections sur les cartes électorales ; il faudrait très vite les relever et les corriger.

Au besoin, voilà encore un énième argument qui vient témoigner de la légèreté avec laquelle les affaires les plus sérieuses du pays ont été conduites. Déjà au début de son pouvoir, le Guri savait très bien que dans cinq (5) ans il allait organiser ces opérations électorales. Et, le socle sur lequel elles reposent reste incontestablement un fichier électoral fiable et viable. Pourquoi alors avoir attendu les derniers mois pour s’inté- resser véritablement à ce fichier ? Certes, il y a eu ce passage à vide pour la tentative de confection du fichier biométrique.

Cependant, ce n’est nullement une excuse pour que de flagrantes insuffisances viennent entacher le scrutin par le truchement de cartes électorales fiasco. On pourrait également arguer le fait que des affiches avaient eu lieu pour corriger les erreurs de frappes et de saisies. Là aussi, ce n’est nullement un chèque en blanc car la réalité de la gestion du quotidien ne permet pas à la plupart des Nigériens à se consacrer à cette opération de vérification. D’ailleurs pour une large part, nos électeurs sont des analphabè- tes, des gens qui ne savent ni lire ni écrire.

Pour que cette opération de correction eût donné les résultats escomptés, il aurait fallu qu’elle s’étalât sur plusieurs mois, surtout dans les villages. Cela aurait permis aux populations de faire vérifier leur identité par les commis et autres agents sur place. L’un dans l’autre, on a vraiment l’impression que les opérations de saisies des informations ont été menées à la légère ou carrément boycottées pour servir des desseins sournois. Vous serez beaucoup plus édifiés si jamais vous prenez le temps de découvrir ce fiasco en approchant les électeurs.

Il y en a qui ont tout simplement refuser de récupérer leur carte car ils ne s’y reconnaissent pas. C’est de bonne raison si à 60 ans on vous donne une date qui vous confère 19 ans ; à quel président de bureau de vote pourriez-vous expliquer cela ? Cet électeur sera tout simplement exclu du vote et logiquement. Imaginez alors le nombre des personnes qui se retrouveraient dans une telle situation. C’est un potentiel électoral énorme qui s’effrite. À dessein peut-être ?

Dans tous les cas, les populations victimes de cette supercherie considèrent cela comme une pratique frauduleuse visant à éliminer leur vote. Pourquoi pas ? Si on peut gonfler le fichier en inscrivant des mineurs de moins de dix-huit (18), pourquoi ne pourrait-on pas chercher à écarter certains dont on connaît la position ? Le pouvoir a déjà donné les signes de sa mauvaise foi à travers les tentatives frauduleuses qui ont été relevées à l’issue de l’audit éclair du fichier électoral. Pourquoi alors ne pas le soupçonner quant à ce fiasco des cartes électorales ?

Cela est d’autant plausible que nous sommes à Niamey, un fief qui est très loin d’être acquis à sa cause. Pour l’heure, il y a véritablement urgence pour réparer ces cartes d’électeurs. Auquel cas, un désordre latent reste en gestation le jour du vote car les populations n’accepteraient jamais d’être écartées du vote par faute d’erreurs qui ne proviennent pas d’elles. Est-ce une situation voulue ?

Celle de semer le désordre et déstabiliser le vote au niveau de certains bureaux de vote ? Qui aurait intérêt à ce que cela se produise ? Suivez mon regard et vous comprendrez qu’une fois de plus, les gens auraient été dupés. Qu’Allah protège le Niger

À propos de l'Auteur

MAI SAMARI (Le Canard déchaîné N°722)

À propos Administrateur

10 plusieurs commentaires

  1. J’aurai preferé ke pour ls femmes mariée ls nomde leurs mmars doivent apparaître sur ls cartes mais c pa le cas.j’etais dans 2 villages differents ou plus de 2/3 de carte n son pa distribué parce kon n sai pa les proprietair.c snt des femmes prises ds villages voisin mai mariés à qui????????????

  2. ALLAH rendra justice a commencé par toi car n’oublis pas tout le mal que tu fais au gens chaque jour!.
    Dire qu’on refuse obstinément la vérité apprend a te renseigner sur le sens d’un mot avant de l’employer . Au contraire si tu sais bien lire dans mon argumentaire j’ai bien dit et je le reconnait , mais le problème quand les autre l’avait pourquoi monsieur le journaliste ne s’est pas agité comme ces derniers temps je crois ce qui fais d’un journaliste digne de l’être c’est c’est ça capacité a relaté des faits dans un cadre spatio temporel vrai.OR chez nous nos journalistes sont des lanceurs de rumeurs corrompues de tel ou tel bord politique.Ces derniers j’ai vu certains acteurs politique nigériens notamment seyni et ABC corrompaient des journalistes étrangers pour discréditer le régimes en place. A noter au gouvernement jusqu’en novembre ABC était au gouvernement c’est un hypocrite en parlant vous saviez il a été chasser du gouvernement bon je vais vous le dire MR ABC fils de honteux ne s’entent avec personne au gouvernement
    2. lors du Conseil des ministres il répond au président  »tu es présidents de partis moi aussi je suis président de parti donc respecte moi »a un président ! si c’était au temps de Tandja,Baré,Ousmane qu’il ose le faire .des son départ il arrive le sale journaliste Christian boisbouvier un sans avenir chez RFI avec la complicité de Assane Diop et autre de tv5, jeune afrique , et RFi a insulté un chef d’état . il faut reconnaitre au niger qu’on ne connait pas la honte. Bref j’ai un certain sein terra sur facebbok qui dans une video insulte les parents d’un chef d’état. Au niger on sait pas faire de la politique car la politique c’est une confrontation d’idée et de point de vue sur le développement de la société , pacifique et sous forme de débat soumis a l’exercice du peuple . or chez sa ce transforme en régionalisme , ethnocentrisme , en haine
    c’est triste les gens invoque Allah oui mais pas quand vous avez tort car vous ne pouvez rien lui cacher lui seul connait l’avenir. Revenons sur Cissé il a un dossier que le pouvoir en place ne veut pas ouvrir car je ne sais pas mais 6,890,975,000 de franc CFA d’aide on disparu. qu’Allah bénisse le Niger et tous ses enfants surtout ceux qui sont Digne et pense au pays . Et qu’il maudisse au fin fond de l’enfer a coté de Sheitan les régionalistes, les ethnocentriques , et tous ceux qui en veulent du mal a mon pays .Amine

  3. Bon de tt les facons un vote par temoignage sera accepte’ par la ceni….mais le problm ne reside pas a ce point ..je vs demande de voir les nombres de bv que la cour const rejette donc il faut que les partis en lice pretent attention et ameliorent ses tares sinon ….Aussi sans la carte on peut voter il suffit de seulement davoir son nom dans liste d’emergence si le nom correspond alors tu peux voter avec soit 1 carte d’idente’ ou permi de conduir ou otre chose com piece que la ceni va autorise’…

  4. tu était ou quand l opposition avait demande l’audit du fichier. bien que ca n a pas été prévu par les textes la CENI a fléchi à cette exigence. et la dans cet article tu condamne qui? la CENI ou le gouvernement . ce prévisible ces choses ça doit arriver , on a pas besoin de pessimiste comme ça mon frère déchainé

  5. Mahamane Sani Siradja

    Vous aurez rendu service en faisant correctement votre travail de journaliste et non en colporteur de rumeurs….par exemple, je suis à tel lieu où l’on délivre les cartes…Sur X cartes délivrées, Y comportent des erreurs…Je continue au bureau Z, même chose, bureau Y, idem…En ce moment, il y a effectivement problème…mais, vous ne pouvez continuer à nous asséner n’importe quoi sans preuves et penser que l’on va vous croire….A ce moment, vous ne faites que le jeu de ceux qui veulent coûte que coûte discréditer le régime et les institutions…De grâce, le journalisme est une noble profession, si vous ne pouvez l’exercer, retourner à ce que vous savez faire de mieux…

    • Messieurs, les erreurs sur les cartes d’electeurs sont une realite, moi meme je suis une victime car on a augmente mon age d’une annee et aussi mon epouse

  6. On s’en fou au temps de Mahamane ousmane cela s’est produit vous n’avez rien dit , Au temps de Baré cela s’est produit vous journaliste vous n’avez pas parler il avait fallu que l’opposition de l’époque dénonce une mascarade électorale. Au temps de Wanké cela c’est produit vous n’avez pas parler , Au temps de Tandja cela s’est produit vous n’aviez rien dit , Au temps de Salou cela s’est produit vous n’avez pas réagit. Mais coincidence en 2016 cela ne vous arrange pas il faut dénoncer. C’est triste au Niger la plupart des gens sont des opportuniste pour tel ou tel bord politique personne ne pense au pays .Et surtout personne ne pense a laisser au generation future un pays digne Stable et emergent .

    • Il faut reconnaitre que jamais il n ‘y a eu un fiasco semblable, même au temps du COSIMBA

    • Pourquoi vous refusez obstinément de reconnaître la vérité! Ce constat est pourtant bien réel, fait par de nombeuses personnes! par exemple les dates de naisssance de tous les membres de ma famille ont été diminuées d’un an. Et je vous assure que nombre d’électeurs sont dans mon cas. La question est de savoir si les présidents des bureaux de vote vont nous empêcher de voter. Si cela arrive je crains des troubles. Et même s’il n’y a pas de trouble sachez qu’Allah nous rendra justice d’une manière ou d’une autre, tôt ou tard.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.