Home ACTUALITE En 2021 je m’en vais, je ne vais pas triturer la Constitution, déclare le Président Mahamadou Issoufou

En 2021 je m’en vais, je ne vais pas triturer la Constitution, déclare le Président Mahamadou Issoufou

« Le Niger est un pays démocratique, sachez que le Niger est un Etat de droit. Cela veut dire que tous les rapports, au Niger, sont régis
par la loi ; les rapports des citoyens entre eux, et les rapports des citoyens avec l’Etat. La situation à laquelle vous faites allusion, et
pour laquelle un tapage injustifié est fait sur le Niger, est très claire : c’est que le Niger garantit toutes les libertés, dont les libertés de manifestation.

Ces mêmes acteurs de la société civile que vous évoquez ont eu, à plusieurs reprises, à manifester. Je crois que pendant l’année 2018, sur deux mois, ils ont fait, je ne sais combien de manifestations qui ont été autorisées et qui se sont déroulées conformément à la loi.  Mais il est arrivé un moment où ces responsables de la société civile ont souhaité organiser des marches à minuit.

On ne peut pas autoriser des marches à minuit, parce que nous ne pouvons pas garantir la sécurité des manifestants à minuit dans le contexte sécuritaire que vous connaissez ; un contexte qui peut favoriser l’infiltration de terroristes qui, peuvent faire des massacres. Et nous, nous avons le devoir de protéger nos citoyens, même malgré eux. Donc nous avons refusé d’autoriser ces manifestations à minuit. Les responsables de la société civile ont décidé de passer outre, et nous avons appliqué la loi. Je pense que la même chose aurait été faite à Paris, à Washington, à Rome, à Berlin, à Londres ».

C’est cette réponse ferme que le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, en visite officielle à Paris a donné à une journaliste de RFI qui faisait part de la situation des droits de l’homme au Niger.  Pour le Président Issoufou, la justice a dit le droit de façon impartiale et des citoyens qui se croyaient au dessus de cette loi ont décidé de braver la loi et la loi leur a été appliquée. Un point un trait.  Et il enchaîne toujours dans sa réponse en disant que « Quand cela se fait dans ces différentes capitales, je ne suis pas sûr que RFI puisse avoir la même lecture que quand ça se fait au Niger.

Donc je demande à RFI : s’il vous plait, ne faites pas deux poids deux mesures, traitez l’information de manière objective. On ne vous demande pas de nous soutenir ou de nous encenser, mais dites aussi ce qui se fait de bon au Niger. Nous faisons beaucoup de réalisations que vous passez sous silence ; nous faisons beaucoup de manifestations, nous réussissons beaucoup de choses pour l’intérêt du peuple nigérien, vous n’en dites pas un mot !

Mais vous êtes tout le temps là à vouloir vendre l’émotion ; c’est votre droit, mais sachez, et je le répète : le Niger est un pays démocratique, un Etat de droit, et moi je suis un démocrate convaincu. La preuve d’ailleurs, et j’en parlais tout à l’heure avec le Président Macron, en 2021 je m’en vais, je ne vais pas triturer la Constitution. Alors quand j’entends des qualificatifs comme dictateur, ça me fait sourire, parce que, moi je ne me sens pas concerné ». Le Président  français Emmanuel Macron a d’ailleurs abondé dans le même sens en soulignant que : « J’ai un dialogue étroit et de confiance avec le Président Issoufou.

Il est démocratiquement élu, il y’a une constitution, il y’a un pouvoir judiciaire encadré par la loi. Et je sais son engagement pour les droits fondamentaux, qu’il s’agisse du droit des femmes et des jeunes filles, combat pour lequel je suis à ses côtés, comme l’esprit de responsabilité qui est le sien depuis que je le connais sur les sujets d’alternance démocratique. Je suis attaché au respect mutuel, et je pense que personne n’irait demander au Président Issoufou ce qu’il pense de ce qui se passe dans mon pays par ailleurs. C’est aussi à cette conversion des esprits que nous devons collectivement arriver.

Je sais que vous êtes particulièrement attachés à cela et que vous luttiez activement contre la France-Afrique et tous ses ressorts. Moi, je n’ai pas de leçon à donner sur ce sujet ». Au cours de cette visite officielle, la première que le Président Issoufou effectue à Paris depuis l’arrivée au pouvoir du Président Macron, les deux Chefs d’Etat, ont salué l’excellence et la qualité des relations bilatérales entre le Niger et la France, plus que jamais au beau fixe ainsi que la densité de leur coopération.

Selon Moussa Hamani, Attaché de Presse de l’Ambassade du Niger en France,  au titre de la coopération, plusieurs conventions de financement de projets de développement (pour un montant total de 47,5 millions d’euros, soit l’équivalent de 31 milliards de francs CFA) ont été signées, hier  matin, entre l’Agence française de développement (AFD) et le Niger. Ces différents financements s’inscrivent dans le cadre des contributions annoncées par la France lors de la Conférence de la Renaissance qui s’est tenue à Paris en décembre 2017. Ils concernent plusieurs secteurs d’activités de l’AFD au Niger (l’énergie, le développement humain, la sécurité alimentaire et la gouvernance.) Par ailleurs, le président Macron a annoncé que 20% des ressources de l’Alliance Sahel seront versés au Niger dans les plus brefs délais.

Les deux Chefs d’Etats se sont par ailleurs félicités de la parfaite concordance de leurs points de vue en ce qui concerne, les centres d’intérêts communs et sur les grandes préoccupations actuelles liées au climat, à la sécurité, au développement, à la lutte contre l’immigration clandestine et les réseaux de trafiquants, tout comme la lutte contre toutes les formes de terrorisme, auxquels leurs pays sont confrontés.  La France, a dit le Président Macron, soutiendra toutes les initiatives assez efficaces que le Niger n’a de cesse de déployer,  pour trouver les meilleures solutions appropriées et  les issues concrètes à ces multiples préoccupations.

« Le Niger, dans tous ces domaines demeure un partenaire essentiel, principal de la France et de la communauté internationale », a indiqué le Chef de l’Etat français.  Au plan politique le chef de l’Etat a eu plusieurs entretiens avec les hauts dignitaires français dont le président du Sénat, Monsieur Gérard Larcher, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères,  Jean Yves Le Drian et la ministre des armées, Mme Florence Parly.  Le président Issoufou Mahamadoua également accordé des audiences à Alioune N’Diagne et Bruno Metling, tous deux responsables de la compagnie de téléphonie française Orange et enfin au directeur adjoint de l’Agence française de développement, Monsieur Philippe Baudruin.

[author ]Tamtam Info News[/author]

13 Comments

  1. Si triturer s’entend et percoit comme réduire en poudre ou en pâte en écrasant par pression et frottement ……. en d’autres termes broyer…egruger aplatir ……que veut dire CHARLIE ISSOUFOU par ses ….. »En 2021 je m’en vais, je ne vais pas TRITURER la Constitution »…… ???
    voulait il dire pour etre politiquement correct ….. TRIPATOUILLER la Constitution…..la grande mere des Lois?
    😊😊Au finish …. c’est donc comprendre qu’il n’aura pas de TAZARTCHE 2 ou rose ….. C’est donc qu’il a appris la lecon de la bourde …,de
    l’IDIOTIE POLITIQUE du Soldat Tandja…….
    C’est donc deja …😋☺ pour penser triturer quelque chose….😚☺

  2. Il est dommage de constater que certains de nos compatriotes vouent une haine indescriptible à MI. Tout ce qu’il fait n’est pas bon.En rappel dans son discours d’investiture en 2016, il a dit qu’il voudrait laisser un pays stable à la fin de son mandat en 2021. Mieux dans une conférence de presse à Niamey il a martelé la même chose. Si à Paris, il a été obligé de répéter qu’il partira à la gin de son mandat c’rdt parce que la campagne d’intoxication orchestrée en France l’y obligea. Moussa Kaka l’a aussi dit sur RFI dans un passe récent.Alors dites ‘ous que voulez vous objectivement?

    1. @Elmok
      Il a bien cherché cette Haine que lui vouent les Nigériens. Il doit savoir que le Respect et la Reconnaissance d’un Peuple ne s’achètent ni ne s’arrachent ! Il s’attend à quoi ? Avec toutes casseroles que traine son Régime ! Il s’est rabaisse au point de quémander la Reconnaissance de RFI pour ses réalisations! RFI n’est pas Télé Sahel pour applaudir des stupidités comme Gorou Banza, le train de Bolloré, les etudiants et eleves tues, les multiples affaires de corruption et j’en passe! ALLAH YA ISSA! Que le meilleur des Juges nous rende JUSTICE pour toutes ces forfaitures. Y’a ALLAH inflige leur le plus douloureux des châtiments ici bas et dans l’au-delà pour chaque franc volé, chaque larme versée, chaque injustice causée ….

      1. 😊😋TCHIEEEEEEE……mais dis donc cousin TARGUI EN COLERE semble vraiment en courroux…

        Et TOTO A DIT dit AMINE!!! que ton voeu soit exaucé…..Et TOTO A DIT …..d’ajouter ..Hey JAH avec et par permission… Autorisez SATAN de tirer par les testicules toute cette RACAILLE POLITIQUE du pouvoir comme de l’opposition qui n’est enrichie au dos du contribuable nigerien …. La tirer et trainer jusqu’au milieu de l’enfer …. Que ces ESCROCS ….. CES. TERRORISTES FINANCIERS servant de Bois de chauffage jusqu’a la fin des temps…. et toi qui lit POURQUOI ne dis tu pas aussi ..
        AINSI SOIT IL AMEEN!!!!??
        OU bien tu es aussi un de ces voleurs du peuple????
        Dans ce cas …..CHOPES LE !!😂 Attrapez et étirer le par les testicules….😂😂
        Et qui n’est pas content ????😙😃😃
        Et dites!!! une question et une seule TOTO A DIT…..
        Le une fois Acteur de la Societe …. MOROU qui est devenu le ministrion de la justice ….. Est il aussi devenu MILLIONNAIRE??????
        Comme CHARLIE dirait que ces activistes de la Societe civile sont des pushchistes ????.😇😜
        Mais quel Karambani??😊

      2. faux targui , ne mêle pas cette grande ethnie à tes insultes .CHERCHE UN PSEUDO pour poster tes insultes ou tu utilises ton ethnie si tu es nigérien

  3. De source bien informée Issoufou s’est rendu à Paris dimanche 03/06 via Bruxelles où il a laissé en parking l’avion présidentiel pour emprunter un jet privé pour rejoindre la capitale française et il est retourné à Bruxelles pour prendre part aux journées européennes qui prennent fin ce mercredi.

    Mais pourquoi cette manœuvre ? Les nigériens veulent savoir car « On ne nous dit pas tout ».

  4. EXCELLENTE PRESTATION A CERTAINS MEDIAS FRANÇAIS VENDEUR DU SENSATIONNEL ET/OU QUI SONT A LA SOLDE D’UN GROPUSCULE A LA RECHERCHE D’UNE BASE. SACHEZ QUE LE PEUPLE NIGERIEN EST AVEC SON PRESIDENT. ALLAH BENISSE LE NIGER ET SON PEUPLE.

  5. El Hadj Mahamadou Issoufou, qu’est ce que le Niger ou les nigeriens t’ont fait de si mal pour les mepriser au point de ne t’adresser a eux sur des questions qui les concernent directement que depuis un pays etranger en l’occurence la france de sarkozy ou de macron. Heureusement que 2021 est tout proche pour te voir finir dans les poubelles de l’histoire politique du niger dont tu auras ecrit les pages les plus sombres.

    1. C’est parce que certains nigériens ont utilisés ces même canaux étrangers pour divulguer des fausses informations sur notre cher pays que je juge cette réaction très opportune.
      J’aurais voulu voir votre réaction sur ces antinationaux qui passent le plus clair de leur temps à dénigrer notre pays et ses dirigeants.

      C’est vrai que ça fait très mal à certains de voir comment notre PR par sa réaction, a réduit à néant leurs actions nuisibles et détruit leurs ambitions.

    2. I concur with your analysis.

      Why the hell Issoufou Mahamadou needed to go to Paris to talk to his people over there ?

      MI aurait pu faire son annonce lors de la présentation des voeux du nouvel an 2018; ou bien dans quelques jours lors de la célébration de l’Aid El-Fitr ou alors le 03 août lors de la fête de l’indépendance. Mais non, il a besoin d’une tape dans le dos du petit emmanuel.

      Cette relation paternaliste ou du moins ce besoin de recherche d’approbation et d’assurance de MI vis-à-vis de la France est très pathétique. Ce qui est choquant dans tout ça c’est de voir comment il méprise et toise de haut les autres nigériens. C’est écoeurant !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 24 JANVIER 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 24 janvier 2020, dan…