Home ACTUALITE En attendant la « solution » chinoise, ça broie du noir !

En attendant la « solution » chinoise, ça broie du noir !

Le Patron de la Nigelec a annoncé hier sur Télé Sahel que les coupures d’électricité vont se poursuivre.

Contraint par la persistance du manque du « jus » quasiment dans tous les ménages, il a concédé un aveu : Gorou Banda est… « alité », ses gloutonnes machines qui avalent à gogo du fuel à grands frais ne ronflent plus.

Il faudra, comme l’a suggéré depuis belle lurette le patron de Nigelec, s’en remettre à Allah, ce Dieu qui « a le médicament » pour tout. Mais comme Allah n’est pas obligé (et qu’on ne saurait l’obliger), on va croiser les bras et broyer du…noir.

Sûr que beaucoup de Nigériens ne veulent point entendre parler de « coupures », surtout que beaucoup gagnent leur vie grâce au courant : épiciers, boulangers, tailleurs, Hari Yéno, restaurants, cliniques, hôpitaux…

Depuis plusieurs jours, on ne compte plus le nombre de bureaux, d’échoppes, d’ateliers contraints de tourner au ralenti en raison des fréquentes coupures d’électricité, devenu un avatar presque fatal, surtout en cette ère d’usage constant du téléphone mobile (qu’il faut recharger) et d’usage soutenu de l’ordinateur…

Devant cette incompétence notoire de la Nigelec et de son haut-management, il n’y a que tristesse et mélancolie qui taraudent le consommateur auquel, quelques semaines plus tôt, à grands bruits, on a annoncé par la voix officielle, que Gorou Banda était la panacée en fourniture énergétique.

DG Nigelec nous promet une solution : un gars, un ingénieux viendrait de la lointaine Chine pour remettre du grabat les machines de GorouBanda. Peut-être, comme Dieu, le Chineese Guy lui aussi a le…médicament.

Avec Gouroubanda, on n’est donc plus retourné vers les « capricieuses » lignes de Birni’Kebbi, mais vers la lointaine Chine où se trouverait la miraculeuse recette, entre les mains d’un….homme !

Déjà plusieurs internautes, gardant leur lucidité et sagacité, ont vite fait de relever quelques incohérences :

Comment se fait-il qu’un ouvrage aussi « lourd », aussi « neuf » soit tombé en panne, et que sur place, aucun technicien n’est apte à le réparer? Et qu’il eut fallu faire recours à un Mec positionné à plus de 12 heures de vol de Niamey….

L’incompétence du DG de la Nigelec est donc parfaitement notoire. Pour autant, doit-il démissionner ou contraint à s’en aller ? Pas sûr, dans un pays où l’incompétence, la rapine des deniers publics et l’outrage à la loi n’ont jamais été suffisantes pour quitter les fonctions officielles.

Peut-être que ce mois-ci, on nous dispensera de payer nos factures pour service non livré….

[author ]Saidou Djibril (Contribution FB)[/author]

45 Comments

  1. les forces endogènes africaines ont une liaison incestueuse avec les forces exogènes pour maintenir l’Afrique dans une perpétuelle servitude.
    un valet de la France ne développe jamais son entité. Issoufou M n’est pas arrivé au pouvoir pour aider le Niger et son peuple, mais pour aider les occidentaux et leurs multinationales à piller et à spolier les ressources du Niger. il n’a aucune vision géopolitique et géostratégique pour préserver ce paye des lendemain dificiles. nous devrons être inquiets vu la constellation des bases militaires inefficaces jusqu’ au nombre de 10 au Niger; cela démontre l’agenda caché des occidentaux pour l’Afrique, a savoir sa déstabilisation, l’instauration du KO et être maitre de nos ressources pour hypothéquer notre développement. aucune développement n’est possible sans énergie régulière , continu et bon marché. Nigériens concentrons nous sur les vrais défis à savoir: L’abolition du France CFA et les accords de coopération militaire qui nous lient à la France-vampire, nous défaire du FMI et BM, chasser toutes ONG occidentaux et les media( rfi, BBC, VOA) qui jouent à notre déstabilisation. la marche sera longue et semée d’embuches. l’énergie électrique suffisante n’est pas pour demain.

  2. Comment un pleuple quelque soit le degree de volonte qu’il a pour asseoir son proper developpement pourra le le faire s’il n’a pas sa proper monaie. Cesser de rever tant qu’on n’a pas notre proper monaie bye bye le development.
    Le FCA appartient a la France et non pour l’Afrique en general et le Niger en particulier, nous sommes tires et controle par cette corde qu’est le CFA par la France
    Les economists nous en dirons plus.

  3. Comprendre notre stratégie énergétique

    Pour ma part je n’ai jamais compris pourquoi nous avons mis de côté le barrage pour privilégier gorou banda ?
    Quelqu’un peut-il m’expliquer, sans haine sans insulte la raison de ce choix ?
    Pourquoi nous avons négligé salkadalma ?
    Je cherche à comprendre notre stratégie énergétique.

    1. HABA KOUMA, c’est très simple,la France suit de près ce projet de KANDAJI pour qu’il ne se réalise pas.
      Par contre on dira à ces nouveaux dirigeants, écoutez on va financer un petit GOROUBANDA, comme vous avez le pétrole ça va marcher et Mr MI ça fera ta trace et ton projet réalisé.

      Ce putain de GOROUBANDA qui consomme du FUEL comme pas possible, va tenir pendant combien d’année, on a pas besoin d’être ingénieur pour estimer le rentabilité. GOROUBANDA ne pourra pas tenir plus de 20 ou 30 ans.

      1. C’est donc vrai que la France ne se contente pas d’exploiter ses ex-?colonies. Elle réprime leur développement.
        Voilà pourquoi la France est la seule ex-?puissance coloniale qui ne compte aucun pays émergent parmi ses ex-?colonies.
        Mais seulement voilà: ces ex-colonies plongées dans la pauvreté ne peuvent constituer des marchés porteurs pour l’ex? puissance coloniales.
        Comme quoi un peuple qui domine un autre ne peut être libre.

      2. Au lieu d’accuser la France ou un quelconque autre pays de s’opposer à la construction de Kandadji, pourquoi ne pas simplement reconnaître que Nous, les Nigériens, nous sommes simplement incapables de réaliser un ouvrage sans aucune aide extérieure ?
        Encore une fois, il est plus commode de montrer du doigt une tierce personne plutôt qu’accepter nos manquements et notre incompétence collective…

        1. Mon frère il faut réaliste même si tu ne connais certainement pas comment certaines choses marchent. Il faut pas hésiter pour demander ce qu’on ne maitrise pas. Le barrage de kandadji n’est pas un projet de récupération des terres.
          Même TANDJA qui a pu approvisionner toutes les caisses du trésor national, a fait appel au gouvernement marocain pour enfin pourvoir réaliser ce projet, mais l’argent s’est envolé pendant la transition.
          Dommage pour MI qui est en train de finir son 2eme mandat et qui n’a pu profiter du grand pas qui a été fait pour le réaliser.
          Je suppose que toi tu es compétent, alors qu’est ce tu peux amener comme contribution????

    2. Cela etait une décision politique au plus haut sommet de l’etat. le barrage c’est 400 milliards et sakadalma aussi à peut près. là ils ont vu peut etre leur salut avec le diesel thermique qui etait de 80 milliards. A mon avis on aurait du se tourner vers le solaire dès le début même si c’est petites centrales de 20 MW par région cela va atténuer les coupures. Aussi il sera plus facile au gouvernement de promouvoir ses projets de centrale solaire à l’international vu que ça se généralise partout dans le monde.

  4. Au niger, ce n’est pas seulement IM qui est défaillant, c’est tout le monde. Il y a un ministre de l’énergie, c’est à lui de répondre à la place du DG/NIGELEC. Il doit expliquer quelles sont les perspectives pour juguler la crise énergétique mais personne ne lui pose la question. Quel espoir avec Sankadamna, Barrage de Kandadji etc… Or, les OSC, les journalistes, les syndicats, les députés, tout le monde s’invite à la mangeoire. De l’autre côté, pas d’opposition. Au Niger, c’est la retrocratie et non la démocratie.

    1. Pour ma part je n’ai jamais compris pourquoi nous avons mis de côté le barrage pour privilégier gorou banda ?
      Quelqu’un peut-il m’expliquer, sans haine sans insulte la raison de ce choix ?
      Pourquoi nous avons négligé salkadalma ?
      Je cherche à comprendre notre stratégie énergétique.

      1. HABA KOUMA, c’est très simple,la France suit de près ce projet de KANDAJI pour qu’il ne se réalise pas.
        Par contre on dira à ces nouveaux dirigents, écoutez on va financer un petit GOROUBANDA, comme vous avez le pétrole ça va marcher et Mr MI ça fera ta trace et ton projet réalisé.

        Ce putain de GOROUBANDA qui consomme du FUEL comme pas possible, va tenir pendant combien d’année, on a pas besoin d’être ingénieur pour estimer le rentabilité. GOROUBANDA ne pourra pas tenir plus de 20 ou 30 ans.

  5. En réalité nous sommes, nous les nègres, incapables de supporter les sacrifices et les douleurs qu’exige le développement de nos pays.
    Voilà pourquoi nous tournons en rond en nous insultant et en nous haïssons mutuellement.

    1. Et nous continuons à attendre notre salut, même pas de notre CRÉATEUR et de nos efforts, mais de la générosité des autres peuples qui eux, ont travailler avec abnégation et acharnement pour se positionner dans le système mondial.

    2. Ce qui est arrivé à Sankara est révélateur de ce refus de sacrifices. On a attendu son assassinat pour revenir dire si on savait.
      Dans une moindre nous avons applaudi le coup de Salou avant de revenir dire si on savait… Trop tard.
      De même il a fallu attendre des années après l’assassinat de Kadhafi pour nous rendre à l’évidence: la France nous a encore eus…
      Et nous continuons à crier comme des perroquets : démocratie, démocratie démocratie.
      Le développement et la dignité attendront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Assemblée Nationale : La Commission De Défense Et De Sécurité Auditionne Des Membres Du Gouvernement…

Les travaux en commissions de l’Assemblée nationale se poursuivent activement avec les aud…