Home ACTUALITE En démocratie, élection ne rime pas avec conspiration
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 10 mars 2021

En démocratie, élection ne rime pas avec conspiration

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le peuple est l’alpha et l’oméga de la conquête et l’exercice du pouvoir. Il est souverain. Curieusement, au Niger, nous avons une catégorie de politiciens qui n’ont aucune considération pour le peuple. Ils sont prêts à tout pour conquérir le pouvoir, y compris par la violence.

Ces derniers jours, ils l’ont encore prouvé à l’opinion nationale et internationale. En effet, avec les actes qu’ils ont posé, ils ont voulu non seulement ternir le premier passage démocratique de témoin entre deux Présidents, mais aussi déstabiliser la République. Les fossoyeurs de notre processus démocratique ont montré aux yeux du monde entier le degré de leur intolérance, leur haine et leur inhumanité. 

Ces éternels conspirateurs ont chauffé à blanc leurs nervis et des gamins avec des propos qui sapent les fondements de la paix et de l’unité nationale. C’est ainsi que des vandales et des pyromanes ont causé des morts, des blessés et des dégâts qui ont occasionné des pertes énormes à l’Etat et ruiné plusieurs citoyens. C’était un spectacle effroyablement désolant qu’ils ont offert aux paisibles habitants de la capitale du Niger et ses environs. Pire encore, des gangs et des hordes  orientés et téléguidés ont inquiété, terrorisé et attaqué barbarement des honnêtes citoyens, leurs familles, leurs voisinages et les Forces de Défense et de Sécurité qui sont venues les protéger.

Comment comprendre qu’au moment où Mahamane Ousmane veut se conformer à la légalité, certains de ses alliés veulent jeter le Niger dans le chaos ?  Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a une discordance ou une ambivalence qui laisse supposer une connivence. Par conséquent, si tant est qu’Ousmane est vraiment un légaliste, il lui appartient de lever l’équivoque en condamnant clairement la violence. L’un dans l’autre, on peut affirmer sans risque de se tromper que les propos tenus par certains avant, pendant et après les élections prouvent que leur soutien n’est en réalité qu’une tunique de Nessus (cadeau empoisonné) qu’ils lui ont offert et c’est aussi un prétexte pour dérouler un agenda politique insurrectionnel.

Notre pays est fier et jaloux de son bien vivre ensemble qui tire sa source dans des valeurs socio-culturelles ancestrales et une gouvernance qui ne laissent aucune chance à des affrontements entre citoyens. Tout parti politique un tant soit peu sérieux doit contribuer à renforcer cette situation et à procéder à l’éducation civique et politique des citoyens. Quant aux jeunes désœuvrés que certains veulent initier et confiner dans la violence, ils aspirent aussi au bien-être et à un avenir radieux.

Malheureusement, dans notre pays, nous avons quelques politiciens terroristes qui rament à contre-courant d’une société paisible, stable, démocratique et prospère. Il faut le dire sans ambages, notre patrie n’a pas besoin de génocidaires qui tiennent des propos sectaristes et racistes et qui n’hésiteront pas à s’asseoir sur des ruines, des cendres et des cadavres pour diriger. En réalité, ils n’aiment ni leur pays ni la démocratie. Cette fois ci, ils sont allés loin, mais il faut absolument leur empêcher d’aller plus loin. Comme l’a dit Max Weber, seul l’Etat détient le monopole de la « violence physique légitime. »

Au Niger, de l’avis de tous, les élections ont été libres, transparentes et inclusives. Les Nigériennes et les Nigériens attendent de Mahamane Ousmane une attitude du bon perdant. Il n’appartient pas à un candidat d’être juge et partie en s’autoproclamant gagnant en lieu et place de la CENI. La victoire du Président de la République élu Mohamed Bazoum est celle du peuple nigérien. Un peuple qui est très attaché à la fraternité, au travail et au progrès.

Par Zakaria Abdourahaman

5 Comments

  1. Bonjour,
    Je pense que Zakaria est un hypocrite, un parvenu. Rappelles toi des temps de la conférence nationale et aujourd’hui tu as vraiment retourné la veste. Quand on est dans les serrages du pouvoir on est incapable de conviction ou quoi ? Si oui c’est que à la base on est déjà un faux. Le peuple a fait son choix sur MO et nous ne parderons personne qui cherche à détourner l’expression des urnes.
    Dans quelques jours ça sera advienne que pourra incha Allah et vous allez dégager.
    Le peuple souverain va investir MO le 02/04 incha Allah sans vous !

    1. Avant de vous lancer dans des diatribes haineuses, prenez le temps de respirer. Un bon Beschrelle vous aidera également à relever votre niveau de français qui est très médiocre.
      Pour ce qui est de votre intervention, sachez que Celui qui n’aime pas son frère est un meurtrier. J’espère au moins parler à un homme qui aime Dieu, sinon j’aurai prêché dans le désert.
      Que Dieu ait pitié de votre âme égarée et qu’il vous donne un cœur de chair à la place de votre coeur de pierre.
      Salam.

  2. Bonjour Monsieur, je n’ai pas l’habitude de m’exprimer sur cette plateforme, mais j’en ai vraiment suivi tout ce que vous avez dit et je confirme vraiment vrai. Mais je me demande si vraiment vous trouvez que les élections ont été libres, transparente et inclusive par comment une institution comme la CENI vas se tromper sur des chiffres d’une situation sensible imagine 103%, C’est vraiment inadmissible et inacceptable à la fois vraiment, soit pour la CENI se moque soit du peuple Nigérien ou bien il ne mérite pas le poste qu’ils occupent. L’avenir est sombre pour l’avenir de ce pays et l’hypocrisie intellectuelle domine pour un intérêt individuel. Nos politiciens ont besoin vraiment de leçon d’éthique… Ce pays nous appartient tous et si la justice n’est pas indépendante nous sommes tous exposé, personne n’est épargné du danger. Revenons à nos valeur et à la probité morale qu’incarne les Nigériens… Ma question va à l’endroit du président de la République Mahamadou Issoufou ( Monsieur le Président vous et votre clan, qu’es ce que vous comptez nous laisser comme héritage au Niger?) J’espère pas l’injustice, les foyers foyer de tension, l’imposition d’un successeur contraire à la volonté populaire, nous opposer l’un pour l’autre…qu’Allah nous Vienne en aide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

MSP/P/AS-NIGER: Le combat contre la covid19 s’intensifie

Après les vaccins chinois sinopharm et anglo suédois Astra zeneca, notre pays vient de rec…