Home ACTUALITE Entretiens Issoufou-Talon centrés sur les infrastructures et la sécurité..

Entretiens Issoufou-Talon centrés sur les infrastructures et la sécurité..

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience ce vendredi 04 octobre 2019, le Chef d’Etat béninois Patrice Talon en visite de travail au Niger.

A sa sortie d’audience, le président béninois a déclaré à la presse que ‘’ cette visite de travail technique et rapide était l’occasion pour moi de saluer mes frères et sœurs nigériens et exprimer ma satisfaction pour la qualité de nos relations, la fraternité qu’il y a entre nos deux peuples et la complémentarité qu’il y a entre nos deux Etats’’.

‘’A cet effet, a-t-il indiqué, j’ai fait un point rapide de notre projet commun du pipeline même si c’est le Niger qui porte ce projet dans toute sa dimension, en ce qui concerne le pétrole, le Bénin sera traversé et bénéficiera de cet investissement important qui renforce la coopération et l’interdépendance entre nos deux pays, c’est une bonne chose parce que cela prouve que ces deux pays sont siamois’’.

‘’Cet investissement est de taille structurant et révèle le potentiel développement de nos deux pays, c’est d’ailleurs à cette occasion que nous avons évoqué la nécessité de réveiller notre ambition pour le chemin de fer qui est également une infrastructure inter communautaire, c’est-à-dire pour le transport de tout bien au-delà du pétrole et des pipes qui sont consacrés essentiellement au pétrole, donc le chemin de fer’’ a ajouté Patrice Talon .

Le Président béninois a également fait cas du degré d’ambitions des deux pays pour le chemin de fer, ‘’malheureusement, dit-il, la mise en œuvre de nos ambitions s’est heurtée à quelques problèmes juridiques d’incompréhension de divers partenaires ce qui a plombé ce programme depuis mais l’évènement du pipe, de ce qui sera mobilisé comme financement montre que ce genre d’infrastructure peut être financé et les besoins de financement pour le chemin de fer sont mobilisables’’.

‘’C’est cet espoir de la possibilité de réaliser ces genres d’infrastructures et ces financements qui justifient à nouveau notre regain d’intérêt pour notre programme de développement pour le chemin de fer entre le bénin et le Niger’’, a-t-il ajouté.

Le Chef d’Eta béninois a indiqué qu’ils ont au cours de cette audience évoqué avec le Président Issoufou, ‘’ les voies et moyens pour relancer le chemin de fer entre nos deux pays et sa redynamisation, mais le sujet qui a été le principal sujet de préoccupations sur lesquels nous avons travaillé c’est les problèmes sécuritaires’’.

Patrice Talon a notifié qu’ il vient de Dakar où il a participé à une séance de travail, une réunion technique entre les Ministres des finances des pays de l’UEMOA, les Ministres de la défense et des Chefs d’Etats Major des armées de l‘UEMOA pour concrétiser la décision des Chefs d’Etats de l’UEMOA de mettre 500 Millions de Dollars US soit à peu près 300 Milliards de franc CFA au service du financement de la lutte contre le terrorisme dans une dynamique sous régionale.

‘’C’est à cette réunion à Dakar, nous avons établi les modalités de mobilisation dans de décaissement de cet important moyen financier et nous avons défini également les moyens d’utilisation, le modèle de coopération à mettre ensemble pour utiliser ces ressources là pour faire face au terrorisme et principalement dans les pays qui sont aujourd’hui au front notamment le Mali, le Burkina, le Niger, la zone communautaire’’, a-t-il détaillé .

‘’Nous avons également évoqué si vous avez bien suivi, au niveau de la CEDEAO, qu’au plan global CEDEAO c’est un (1) Milliard de Dollars US qui sera mobilisé donc, 500Millions au niveau de la CEDEAO qui va se rajouter au 500 Millions de l’UEMOA’’ a-t-il rappelé.

Le Président béninois a par ailleurs souligné qu’ il a évoqué ‘’avec le Président Issoufou avec le Président de la Commission de la CEDEAO, les modalités de mobilisation de ces 500 Millions complémentaires et le Président Issoufou qui est le Président en exercice de la conférence des Chefs d’Etats de la CEDEAO transmettra avec le Président de la Commission les éléments de réflexion et les voies que nous avons identifiées pour la mobilisation rapide de ces ressources là, a-t-il estimé.

Le président Talon a fait savoir qu’un compte rendu sur l’affaire sera au centre de la prochaine réunion des Chefs d’Etats de la CEDEAO’’, assurant que ‘’le Milliard de Dollars est déjà mobilisé et le reste ce sont les modalités de décaissement et la manière dont nos divers états-majors vont échanger pour donner une réponse rapide et efficace au terrorisme’’.

Quant à la fermeture de la frontière du Nigéria, Patrice Talon a affirmé que bien entendu le sujet a été évoqué, et qu’à chaque fois ils évoquent tout ce qui relève de la vie commune de deux pays, de leurs préoccupations et leurs plaisirs également de la satisfaction comme le pipe.

‘’Nous avons évoqué ce problème de la frontière du Nigéria et le Bénin, le Niger et même le Cameroun et nous l’avons surtout évoqué avec le Président de la Commission de la CEDEAO qui nous a fait le point des démarches qui sont en cours entre les diverse services de sécurités , de défenses et de douanes de tous ces pays parce que, ce n’est pas de gaieté de cœur qu’ils ont fait cela , c’est pour trouver le mode par lequel les services de sécurité , de défenses et de douanes des diverses vont collaborer pour trouver une solution aux problèmes qui se posent sur nos frontières respectives en terme de sécurité douanière ou de défense’’ , a-t-il assuré .

‘’C’est un sujet qui nous embarrasse nous tous mais nous savons assez rapidement que dans les tous prochains jours ou semaines, nos techniciens vont trouver les solutions techniques qui permettront que la circulation des biens et des personnes se fasse dans un cadre plus sécurité et dans tous les domaines que ce soit au niveau du développement économique, sécuritaire nous prenons la mesure des enjeux et nous agissons donc l’espoir est permis’’, a conclu le Chef d’Etat béninois.

MTM/CA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …