Accueil / ACTUALITE / Esclavage en Libye: réunion en urgence mercredi soir entre France, Niger, Tchad, ONU, UA, UE

Esclavage en Libye: réunion en urgence mercredi soir entre France, Niger, Tchad, ONU, UA, UE

Une réunion en urgence va être organisée mercredi soir avec la France, le Niger, le Tchad, le Maroc, l’ONU, l’Union africaine et l’Union européenne sur la lutte contre les trafiquants de migrants vendus comme esclaves en Libye, a annoncé l’Elysée.

Cette réunion, en marge du sommet Europe-Afrique d’Abidjan, portera notamment sur « l’initiative » contre les passeurs proposée par le président français Emmanuel Macron mardi à Ouagadougou. La chancelière allemande Angela Merkel « sera associée à la discussion », a précisé l’Elysée.

La France compte « décliner et concrétiser la proposition d’Emmanuel Macron: sanctions contre les passeurs, démantèlement des réseaux et évacuation des personnes en danger dans les camps », a expliqué la présidence française.

Les images de CNN montrant une vente aux enchères de migrants comme esclaves en Libye ont déclenché une indignation internationale, devenue l’un des sujets majeurs du sommet d’Abidjan.

De nombreux chefs d’Etat présents au sommet ont appelé mercredi à intervenir pour mettre fin à cette situation, qui renforce leur volonté d’empêcher l’exode des jeunes Africains.

La pauvreté et le chômage les « jettent par dizaine de milliers sur les routes qui les mènent vers la mort et l’esclavage. Je m‘adresse à vous horrifié et hanté par les images des migrants africains vendus aux enchères sur le territoire libyen », a déclaré Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine.

À propos de l'Auteur

Source: www.afp.com/fr

À propos Administrateur

17 plusieurs commentaires

  1. Je vois un autre trafiquant autour de cette table. Un trafiquant a col blanc qui aurait vendu le fils khadafi contre espece sonnante et trebuchante.

    • Chers frères et sœurs , soyons honnêtes dans nos réactions et critiques , certes la liberté d’expression est consacrée par les dispositifs législatifs et réglementaires, suffit-il de parler pour ne rien dire ou diffamer l’autre sans motifs valables ?
      Lorsque le gouvernement nigériens a remis le fils de Kadhafi aux autorités libyennes, connaissez vous les raisons qui ont motivé le geste ? Connaissez vous combien de nigériens se trouvaient en terre libyenne au moment du fait ?
      Notre pays a subi des pressions de la part des révolutionnaires menaçant de s’en prendre à nos compatriotes si le #Niger refusait de donner suite à leur requête. Au nom de l’intérêt de nos concitoyens, les autorités ont du se plier aux exigences des révolutionnaires.
      Si vous êtes le premier responsable du pays , qu’allez vous faire face à ce dilemme, sacrifier les dizaines de nigériens qui sont en Libye ou bien remettre le fils du Kadhafi à ses compatriotes ?

  2. Ces occidentaux continuent à nous mépriser. Sinon ils aurait dû s’excuser pour tout ce qu’ils ont fait en Libye et qui est la base de tout ce que nous vivons.
    Pourtant Kadhafi les a prévenus: qu’ils étaient en train d’offrir la Libye aux terroristes sur un plateau d’argent..
    Mais comme les Sarkozy avaient décidé d’en découdre…
    Voilà les résultats.
    Et nous ramassons les pots cassés…
    Curieusement nos  » amis  » occidentaux ne font même pas référence à ce qui s’est passé…

  3. Ah Ah, mais non ça vient de toi, j’ai recopié le commentaire que tu avais fait sur moi. J’ai juste changé de nom…je voulaiis avoir une très bonne référence: la tienne.

  4. Si nos « amis » occidentaux n’avaient pas détruit l’État libyen et tué Kadhafi ….

  5. Ah, les européens sont très très forts! Ils ont fait tous et ont dépensés beaucoup des millions d’euros pour arrêter la migration, RAS. Mais avec cette IDEE géniale (mérite prix Nobel) « esclavagisme des noirs émigrés en Libye » chaque pays cherche à récupérer ses ressortissants. Et Ouf pour l’Europe (bon débarra).
    Pourquoi on ne pose pas les questions :
    Qui est ceux milices qui vendent les noirs ? Ils viennent d’où ? Ils travaillent pour qui réellement ? Pourquoi maintenant, alors qu’y a eu toujours des migrants en Libye ?

    • Ag Aïr , ce qui est montré par CNN est l’oeuvre des passeurs qui sont pour la quasi totalité des noirs du sud libyens, du Ttchad et de Darfour.Chaque semaine , il n’y a pas longtemps des 4×4 viennent du sud libyen pour chercher les migrants jusqu’à dans les petits villages du fond de Tahoua. Nous avons appris que même dans les conflits entre communautés , les migrants ont été utilisés par ces mêmes passeurs comme chair à canon après une formation sommaire avec la promesse de leur faire des papiers libyens .

  6. Senghor, Césaire, Nkrumah, Patrice et les autres ont combattu défois jusqu’au sacrifice pour les indépendances des nations noires, mais et après . oui et après …l’émancipation noire s’est fait enterrée détournée et corrompue par tout les autres. oui tout les autres, tous ceux qui veulent ce qui est arrivé en Libye, en Algerie, au Mali etc.. mais ce qui est grave citer moi un seul Senghor; un seul césaire, un seul Nkrumah, un seul Patrice aujourd’hui en Afrique, du Sahel au Cap, de la Somalie en Guinnée. Pauvre noir

  7. Tout ce qu’il faut regretter est que nos efforts en tant que pays qui paie le plus lourd tribut à cette insécurité ne sont pas reconnus.
    De ce point de vue notre diplomatie doit revoir sa copie./

  8. A qui se plaindre si depuis la nuit des temps une seule et unique race est objet de d’esclavage par tout les autres races il n y a pas une seule race sur la terre qui n a pas essayé l esclavage de la race noire. mais tout ça est prévisible à voir comment les jeunes noirs se lancent sur le chemin de la migration, nous savons que ces derniers sont prêtes à se faire pesés et pourquoi pas vendu.

    notre aliénation vient de notre âme regardons tout près de nous des familles de peau claire viennent en émigré peut être même des mendiants chassés de leur terroir et à moins d’une décennie nous domines. nous regardes en esclaves suivait leur propos.

    • Tout celui qui se respecte sera respecté. Au lieu de nous mettre à nous insulter organisons pour mériter le respect.

      • conseil désinteressé

        @haba kouma, On dit bien chez nous les touareg « alass ag aghilnet » ou l’homme se fait de valeurs par les actes de sa main droite.Il faut agir en bien , tu seras apprécié par les autres sans considération de la race ni de la peau.Il est désolant qu’au milieu du 21 ème siècle , siècle de lumière et de brassage de peuples où nous assistons au rejet des autres par la couleur de leur peau .Avant les non racistes se trouvent parmi les populations des pays lointains du continent africain, qui voient de loin les agissements des africains .Pour remédier à ce racisme ambiant, les africains doivent se faire violence sur eux mêmes en délaissant les attitudes négatives qui effraient les autres peuples

    • Que faire?
      1. Nous nous détestons et nous détestons tout ce qui nous appartient; nous passons tout notre temps à nous haïr à nous insulter.
      3. Nous détestons notre système de santé: nous préférons nous faire soigner ailleurs que dans nos hôpitaux
      4. Nous détestons notre système éducatif: nous préférons inscrire nos enfants à l’étranger peut être parce que nous avons collectivement travaillé à détruire notre système éducatif
      5. Nous détestons notre système bancaire: nous préférons épargner et investir dans d’autres pays
      6. Nous détestons nos produits: nous préférons consommés les produits importés.

      • Pauvre Haba Kouma, toujours négatif.

        • Merci Abdoulaye S. Venant de toi c’est un compliment.
          Merci.

          • Ah Ah, mais non ça vient de toi, j’ai recopié le commentaire que tu avais fait sur moi. J’ai juste changé de nom…je voulais avoir une très bonne référence: la tienne.

            • J’ai bien compris que tu t’es vengé. Tu n’as pas envie de le dire.
              Mais entre nous les contradictions sont plus anciennes et tu le sais.
              Voilà pourquoi, pour moi, toutes tes attaques sont des compliments.
              Parce que je sais à qui je m’adresse.
              MERCI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*