Accueil / ACTUALITE / FAITS DIVERS / Fait divers: OEIL POUR OEIL…

Fait divers: OEIL POUR OEIL…

Quand Hamsatou accepta malgré elle d’épouser son jeune ingénieur de cousin, elle avait certes honoré ses parents qui le lui avaient imposé mais elle avait aussi sa petite idée, une sombre idée qui finirait par mettre définitivement en branle son mariage.

Ganda était revenu de Montréal au Canada après un brillant parcours universitaire. Ingénieur des travaux publics, il avait très rapidement trouvé un travail dans l’entreprise familiale où Hamsatou sa cousine travaillait également comme secrétaire de bureau. Pour les parents des deux jeunes, il fallait précipiter les choses dans l’intérêt supérieur de la famille et aussi de Hamsatou et de Ganda pour que les choses se fassent entre gens de bonne famille comme on a l’habitude de dire. Ce sont ces arguments apparemment en béton qui finirent par venir à bout de l’hésitation de début de Hamsatou qui avait essayé en vain de raisonner sa mère qui tenait coûte que coûte à cette .

Pourtant, c’était bien elle Salmou la mère de Hamsatou qui avait accueilli il y a quelques mois en grandes pompes Garbati, l’honorable député que sa fille lui avait présenté comme prétendant. En bonne mère soucieuse de l’avenir de sa fille, Salmou avait encouragé sa fille à s’accrocher à Garbati. Ce n’est pas chaque jour qu’on trouve pour gendre un député, un type présumé à faire partie de l’élite du pays, bref un gros bonnet. Salmou avait fait le tour des Zima et des marabouts de la ville pour renforcer les liens qui liaient sa fille à l’honorable Garbati.

Un coup qu’elle avait très bien réussi car son honorable ne jurait désormais que par Hamsatou qu’il couvrait de nombreux cadeaux. L’honorable devenait le prétendant attitré de Hamsatou qu’il traînait à longueur de journée dans ses somptueuses voitures au détriment de ses deux femmes qui se morfondaient à la maison. C’était cette à l’avenir prometteur que le destin court-circuita avec l’arrivée du jeune ingénieur Ganda. L’honorable député assista impuissant au mariage de Hamsatou et de son jeune cousin. Le mariage fut célébré un samedi. Le dimanche, comme il est de coutume, Hamsatou revint chez elle pour la cérémonie de tresse.

En fin d’après-midi, elle fut reconduite chez son mari. Le lundi matin, Ganda et Hamsatou se rendirent au travail. Vers dix heures, Hamsatou reçut un coup de téléphone de l’honorable Garbati qui l’invitait là où ils avaient l’habitude de se rencontrer. Ce fut le déclic dans la vie conjugale de Hamsatou et Ganda. Deux jours à peine après la célébration de son mariage, Hamsatou reprenait avec son député. Les choses allaient bon train jusqu’au jour où, ayant stoppé sa voiture à un carrefour, Ganda aperçut à travers les vitres d’une 4X4 la silhouette de sa femme. Il laissa la voiture s’éloigna avant d’engager la filature.

La luxueuse 4X4 s’arrêta à la devanture d’une somptueuse villa au quartier Kwara Kano. De loin, Ganda tira la conviction que c’était bien sa femme Hamsatou qui en descendit, au bras d’un type qu’il a l’habitude d’apercevoir à l’hémicycle. Pour davantage s’en convaincre, il laissa le couple indélicat s’engouffrer dans la villa avant d’approcher le gardien des lieux. Le gardien innocent apparemment informa Ganda que Monsieur et Madame ont toujours l’habitude de passer leur week-end en ces lieux. Ganda s’éloigna et, au lieu de rentrer directement chez lui, il atterrit dans un bistrot chic de la place. Après 5 bières, il apostropha une pulpeuse serveuse qui était justement sur le point d’être relevée.

Il attendit patiemment l’heure avant d’embarquer la ravissante serveuse chez lui. La jeune togolaise fut surprise de trouver dans la maison d’un célibataire des ustensiles de cuisine et des habillements de femme. Ganda lui fit comprendre que sa femme avait voyagé et qu’elle ne rentrerait que dans une semaine. Tranquillisée, la jeune serveuse se donna à coeur joie. Elle rangea les habits et les ustensiles qui traînaient çà et là ; fouilla dans le réfrigérateur et servit du froid. Après un galant repas, Ganda et la serveuse se retrouvèrent au lit ; le lit conjugal du couple Ganda.

Ce qui devait arriver se produisit de la meilleure façon. La serveuse voulut se retirer mais Ganda lui proposa de la garder pour la nuit. Celui qui croise le Prophète sur le chemin de la Mecque rebroussera forcément chemin. La serveuse accepta et elle s’assoupit dans le lit douillet de Ganda, ne prenant même pas soin de se couvrir. 19 heures sonnaient quand Hamsatou revint du mariage d’une de ses amies, un alibi qu’elle avait servi à Ganda pour quitter la maison. Elle retrouva son mari au salon, rayonnant de gaieté dans un joli pyjama. Elle s’effondra à ses côtés, prétextant une grande fatigue. Sans coup férir, Ganda lui répondit :

« Elle aussi est fatiguée : fatiguée de ce qui t’a fatiguée ». Il lui indiqua la direction de la chambre. Hamsatou se leva telle mue par un ressort et se dirigea vers la chambre indiquée. A peine entrée, elle s’écroula. Aux dernières nouvelles, Hamsatou a reçu son certificat de divorce à son réveil à l’hôpital.

À propos Super User

10 plusieurs commentaires

  1. C est un grand plaisir passez a lire ce billet, je vous en remercie vraiment !!!

  2. CETTE HISTOIRE N EST PAS DU TOUT DRÔLE L ALDULTAIRE EST LE QUOTIDIEN DES FEMMES MARIES A LES ENTENDRE UNE FOIS MARIE ELLES PEUVENT SE PREMETTRE DE TOUTES FORMES DE DE BOCHES PUISSE MÊME SI ELLES TOMBENT ENCEINTES ONT NE CHERCHERA UN AUTEUR LE MARI COQUIN FERA LE RESTE . C EST POUR CELA QUE CETTE HISTOIRE NE M APPARAIT DRÔLE . JE FÉLICITE BEAUCOUP CET INGÉNIEUR SA MAITRISE DE SOIT ET SA BONNE RÉFLEXION DE LA VENGEANCE CAR A SA D AUTRES AURIONS FAIT DU SCANDALE A KOUARA KANO S EXPOSANT AINSI AUX COMMENTAIRES DE LA RUE QUAND AU DÉPUTÉ JE LE CONSEILLE D ACCEPTER SA DOUBLE NOCES C EST A DIRE LA HONTE ET SA NOUVELLE ÉPOUSE QUI CONTINUERA CERTAINEMENT AVEC UN AUTRE … IL N Y A JAMAIS UN SANS DEUX … RÉFLÉCHISSEZ HONORABLE

  3. En mon sens, l’homme a bien fait. Non ce n’est pas la peine de d’épingler le député alors qu’on sait pertinemment que c’est la femme, qui est la première responsable. Il est important que l’homme prenne ses responsabilités quitte à prendre la faute sur lui. Lorsque le divorce sera prononcé, on dira que c’est l’homme qui est responsable et cette femme pourra se marier, mais le fond tout le monde( Lui et sa femme) le connait.On dit en islam qu’il ne sied pas à l’homme de divulguer les raisons pour lesquelles il a divorcé avec sa femme.

  4. notre societé d’aujourd’hui est pleine de faits réels.ce sont ces faits qui une foi racontés pourraient faire changer les comportements des un et des autres et non ces histoires no sense que vous nous servez Mr de la presse.si non comment punir le peché en commettant unautre. la femme est moins condamnble que l’homme car elle au moins n’a pas utiliser le lit conjugal pour son forfait vous voyez

  5. Chaga! Je suis d’avis avec toi. il faut toujours mettre des témoins dans des circonstances pareilles. Appeler ses parents, amis et surtout journalistes pour que ce député puisse le prendre à ses dépends.

  6. Œil pour œil et le monde sera aveugle.

  7. A SA PLACE, UNE FOIS A KWOIRA-KANO, JE VAIS PRENDRE LEUR PHOTO, A L’ENTREE, COMME A LA SORTIE. JE VAIS LES ATTENDRE AU VEHICULE. JE NE FERAI RIEN COMME BRUIT ET JE RENTRE CHEZ MOI. C’EST A ELLE DE PARLER…..

  8. EN TOUT CAS CE N EST PAS LA MEILLEURE SOLUTION.QU A T IL DONC FAIT POUR DÉFENDRE ET PROTÉGER SA FEMME?UN RÔLE QUI LUI EST DÉVOLU.IL DEVRAIT DES LORS QU IL A APERÇU LA SILHOUETTE DE SA FEMME TRÈS VITE INTERVENIR EN SE POINTANT DEVANT EUX ET ARRACHER SA FEMME D ENTRE LES GRIFFES DU DÉPUTÉ EN CHALEUR AFIN DE LE REFROIDIR ET DE FAIRE RETOURNER SA FEMME A LA MAISON POUR NE PLUS ASSISTER AU MARIAGE DE SA COUSINE.ENSUITE IL NE DOIT RIEN DIRE NI AU DÉPUTÉ NI A SA FEMME.SEULEMENT IL DOIT REGARDER SA FEMME AVEC UN AIR DE %KI SAN NA SANI…%

    • J´appellerai d´adbort les journalistes sa c´est just pour le conte de Mr le deputé et pour madame j´appellrais ces parents et aussi mes parents il na pas besoin aussi de peché j´espere que cela suffuras !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.