Accueil / ACTUALITE / Fin de la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle : Tassiou Sani de Zinder, nouveau champion national

Fin de la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle : Tassiou Sani de Zinder, nouveau champion national

Tassiou Sani de Zinder qui a mis fin aux espoirs de  Yahaya Kaka de Tahoua de conserver son titre a clos la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle, hier après-midi, à l’arène des jeux traditionnels Langa-Langa de Zinder.  Cette victoire incontestable du lutteur de Zinder a permis de sauver les meubles d’une édition mal organisée, émaillée d’incidents majeurs, de truquage des combats, d’erreurs d’arbitrage flagrantes, d’indécisions et d’hésitations, de manque de fair play et d’intolérance, bref, cette édition restera dans la mémoire comme l’une des pires jamais organisée au Niger.

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Kassoum Moctar qui avait pris la lourde responsabilité de démettre la Fédération nigérienne de lutte traditionnelle à la veille de cette édition et de confier l’organisation à un Comité formé par les cadres de son Ministère est entièrement responsable de cette cacophonie qui a failli virer aux vinaigres.

Dès la 2ème journée de cette édition qui a duré une dizaine de jours, l’on a assisté à des mascarades entre les lutteurs des différentes régions du pays, qui usaient de subterfuges pour laisser passer les invaincus. Ce truquage des matches qui se déroulait au vu et au su de nombreux spectateurs a laissé de marbre les instances dirigeantes de la lutte, malgré l’existence des textes qui réprimaient ce genre de comportement indigne. Et c’est tout naturellement que cette édition a perdu de sa saveur.

Heureusement qu’en seconde phase, l’on a enregistré des vrais combats entre gladiateurs, mais même cette phase n’a pas échappé aux méfaits des arbitres et d’un jury incompétent et indécis. Hier, matin, il a fallu faire usage de gaz lacrymogène et de la force publique pour éviter que l’arène de Zinder ne se transforme en champ de bataille.

Pour revenir à la finale et au combat qui a opposé Tassiou Sani de Zinder à Yahaya Kaka de Tahoua, il faut simplement rappeler que le lutteur de Tahoua a déjà remporté le précieux sabre, tandis que son challenger Tassiou Sani disputait pour la première fois une finale, ce qui ne l’a pas empêché de terrasser sans complexe le lutteur de l’Ader.

Le nouveau champion national s’est vu attribuer  le Sabre national et un chèque de dix(10) millions de FCFA, 5 millions de FCFA pour le second, et  2.500.000FCFA  pour le 3èmeKadri Abdou dit Issaka Issaka de Dosso.

À propos de l'Auteur

Tamtam Info News

À propos Administrateur

18 plusieurs commentaires

  1. Formation d’arbitres qualifiés, détection et perfectionnement de lutteurs, voilà ce qu’il nous faut le plus tôt possible. Une seule personne compétente et impartiale est capable de faire ce travail. L’expert de lutte Frédéric Rubio, qui avait entraîné nos lutteurs en 1995, qui a harmonisé le code de lutte africaine dans les années 1990, qu a été entraîneur national des lutteurs Sénégalais, qui connaît parfaitement la lutte nigérienne. Si on veut rebondir une fois pour toute dans notre sport national, il ne faut pas hésiter à le faire revenir et, Inch Allah, la lutte nigérienne fera à nouveau parler d’elle sur le plan continental et international

  2. PATROTE NIGERIEN

    FELICITATIONS AU NOUVEAU CHAMPION TASSIOU SANI ET A LA REGION DE ZINDER.
    HONTE AUX FAUTEURS DE TROUBLES ET AUX MAUVAIS PERDANTS. C’EST DIEU QUI DONNE LA VICTOIRE QUE CELA VOUS PLAISE OU PAS! ET C’EST UN NIGERIEN QUI A REMPORTE CE SABRE MÊME S’IL N’EST PAS DE VOTRE REGION. JE PRIE LES ZINDEROIS DE NE PAS REPONDRE AUX PROVOCATIONS DE PERSONNES IMMORALES ET TOTALEMENT ALLIENNEES. UN ADAGE HAUSA RECOMMMANDE DE NE PAS REPONDRE AUX COUPS DONNES PAR UN ÂNE! A BON ENTENDEUR

  3. je suis désolée. La lutte n’est plus c facteur d cohésion et d’unité nationale qu’on lui connaissait. Certainement parceque les enjeux financiers sont énormes. Le Président de la République en tant que garant de l’unité nationale doit sortir de sa torpeur et sévir tous ceux qui sont à la base des dérapages auxquels nous assistons à travers les réseaux sociaux. Il faut arrêter le mal avant qu’il ne prenne racine et se métastaser.
    Il doit aussi prendre des mesures draconiennes et urgentes concernant le Ministre des Sports qui a présidé cet évènement.

  4. LE GRAND CHAMPIGNON TASSIOU SANI SUR LA VOIE DE LANGA - LANGA

    TASSIOU SANI A TERRASSE A LUI SEUL 4 LUTTEURS DE DOSSO: COMBAT INTER EQUIPE, IL A TERRASSE CHIRGANIA DE TAHOUA, EN 8ème de FINALE TASSIOU A TERRASSE ABDOUSSALAMI DE TAHOUA, en DEMIE FINALE IL A TERRASSE LAWALI DAN TAMBAI ET EN FINALE TASSIOU SANI A TERRASSE YAHAYA KAKA. TOUT ESPRIT SAIN SAIT PERTINNEMENT UN LUTTEUR QUI TERRASSE A LUI SEUL 4 LUTTEURS SUR 10 DE LA REGION DE TAHOUA, SOIT 40% DE L’EQUIPE DE TAHOUA, CETTE PERSONNE MERITE CE SABRE: C’EST BIEN SUR et DECIDEMENT SON ALTESSE CHAMPIGNON ET ROI DES ARENES TASSIOU SANI EST SUR LA VOIE DE LANGA LANGA, IL MERITE CE TITRE. NOUS PRIERONS ALLAH POUR QU’IL CONSERVE POUR UNE ANNEE POURR LE TRANSMETTRE A DIFFA ET A TILLABERI. SI VOUS VOUS RAPPELEZ DE L’HISTOIRE DE LA LUTTE AU NIGER, POUR PRENDRE LE SABRE LANGA LANGA A LUI SEUL A TERRASSE PRES DE LA MOITIE DE L’EQUIPE DE TAHOUA DONT UN CERTAIN KADADE. DAN ALLAH SOYONS HONNETE, LA DELEGATION DE TAHOUA A REVENDIQUE LA VICTOIRE CONTRE ISSAKA ISSAKA DE DOSSO COMME ILS ONT RAISONS, POUR KOI ILS N’ONT PAS RECLAME LA VICTOIRE CONTRE TASSIOU SANI. J’AI ECOUTE LE JOURNALISTE DE RADIO ANFANI DE ZINDER, IL A QUESTIONNE L’ENTRAINEUR DES LUTTEURS DE TAHOUA SUR LES COUPS DE SIFLET DE L’ARBITRE, ET IL A DECLARE L’AVOIR ENTENDU, YAHAYA KAKA MEME N’A CELEBRE CET EXPLOIT CAR IL S’est quil ya les siflets de l’arbitre. KADADE MEME A AVOUE AVOIR ENTENDU LES COUPS DE SIFLET. DAN ALLAH ne propageons pas la haine sous pretexte de la lutte. Ensemble « nous nigériens nous serions plus fort ». Les dirrigeants de Tahoua AVAIENT ADAPTE UN COMPORTEMENT HYPOCRITE CAR ILS N’ONT PAS AVOUE LA VRAIE VERSION DU FAIT. Nous avons beaucoup de defis à relever et nous ferons ensemble. Je suis 100% zindérois mais je pardonne 100% à nos de la région de Tahoua qui nous insultaient, nous injuraient ainsi que nos leaders. Nous aimons notre pays et nous l’unité de notre pays. K’ALLAH nous unisse et répandent la paix et l’amour entre les nigériens. AMEEN!!!

    • Mr l’historien, si tu vois Tassiou Sani sur les traces de Langa-Langa, prends alors soin de prévoir que c’est fini pour Tassiou. Souviens-toi que Langa-Langa a pris le sabre à Tahoua en 1982 alors qu’il avait été plusieurs fois terrassé par le Feu Hamidine Maïdaré, mais que la complicité des arbitres aidant, il a fini par avoir la victoire qui a été accordée. Mais encore après avoir pris ce sabre, plus rien. La prochaine année à Maradi, il a été battu par Kiaouché de Tahoua et durant tout le reste de sa carrière il n’a jamais réussi à terrasser un lutteur de Tahoua, même si celui-ci milite pour une autre région. Comme quelqu’un a parlé de Laminou Maïdabba en citant les sabres de Zinder, je pense à Aboubacar Djibo d’Agadez qui a battu Langa-Langa n-fois. Il est de Sarou et Sarou c’est le canton de Bambèye dans le département de Tahoua. Je passe sous silence Issoufou Aboubacar devant lequel Langa-Langa a toujours mordu le sable depuis sa victoire de Tahoua. Donc, laisse Tassiou faire son chemin que Dieu lui aura tracé, mais ne fais pas le connaisseur, car ce faisant, tu n’es pas en train de prévoir un bon parcours pour lui. D’ailleurs, personne de Zinder ne s’est attendu que ce soit Tassiou qui prenne le sabre. Vous aviez à 100% compté sur Dan Tela mais Dieu a voulu autrement. Je passe sous silence la question de la légitimité du sabre sur laquelle les Nigériens savent tout.

  5. FÉLICITATION POUR LE CHAMPION DE LA LUTTE TRADITIONNELLE 2017-2018. BRAVO

  6. Championnat de lutte à Zinder,UNE HONTE RÉGIONALE….

    • Honte régionale vous le dites ? Est-ce la population de la région que vous traînez dans la boue qui a organisé le championnat de lutte.Est-ce que ceux qui ont arbitré les deux rencontres en quart de finale et en demi-finale(Diffa-Zinder et Tahoua-Zinder) sont de Zinder ?Le Prophète Sallal lahu aleihi wa sallama ne peut pas interdire une chose et que des gens s’évertuent à faire de ça un facteur de cohésion.Nous avons beaucoup regretté qu’on nous qualifie « d’italiens, de Yan cin rani,de Yan tasha ».Tout ça pour nous à cause de la lutte.

  7. Avez-vous réellement bien observé le combat de la finale ? Les deux lutteurs étaient bien loin des sacs quand ce lui de Zinder était terrassé!!. Rappelez vous que ce même lutteur a été terrassé par celui de Diffa! On n’a pas montré la vidéo et que celui de Diffa a refusé de reprendre le combat! Est ce cela n’est pas en contradiction avec l’esprit du thème ‘renaissance culturelle’?. C’est tout simplement une mascarade. Revoyez vos copies messieurs les organisateurs. Vous ne pouvez pas nous faire avaler cela.

    e
    em

    • Votre commentaire va changé quoi? Je connais bien les aderawa ce ne sont pas des mauvais perdants. Svp arrêtez ces fausses zizanies et passons à autre chose.

  8. HALIROU BAKWAI OU MAUVAISE COMMUNICATION

    Je suggère aux autorités compétentes de diligenter une enquête impartiale sur la communication des journalistes chargés des commentaires du finale de la 39 ème édition du sabre national. En effet, après le coup du sifflet pour renvoyer les deux adversaires au centre du ring, Yahaya Kaka a surpris son adversaire en le terrassant. L’arbitre a annulé la chute et aurait dû sanctionner Yahaya Kaka par avertissement car son geste pourrait compromettre la cohésion sociale. Le journaliste HALIROU BAKWAI a répété 2 fois que Yahaya Kaka a terrassé Sani Tassiou sans pour au tant communiquer les raisons de l’annulation de la chute. On peut facilement accuser HALIROU BAKAI de partie prise. L’enquête devrait aller au délà pour mieux comprendre la manière et stratégie de communication de ce journaliste. S’il est reconnu coupable par intention ou par inatention, il devrait être suspendu à vie de tout commentaire sur les grands évenements. Je suis désolé pour notre pays: l’impunité a dépassé tous les secteurs de vie publique pour s’attaquer aux sports. J’invite nos compatriotes qui injuriaient la population de la région de Zinder. Qu’est ce que les gens de Zinder avaient dit? Certains attaquaient même la personnalité de Bazoum. Ce dernier n’avait prononcé aucun mot ni expression par rapport à cette lutte. Nous suivons sur les médias des ministres qui faisaient dons à leurs lutteurs, mais BAZOUM conseient de sa stature nationale ne sait pas ingerer ni même commenter la lutte. Quelle animosité sur des paisibles citoyens! Notre frère YAHAYA KAKA n’a pas contesté la décision de l’arbitre, ni la ligue de Tahoua. Dan ALLAH, laisse ces genres de comportements qui ne grandis pas notre pays. Sur Washap nous avons attendu toute sorte d’injure sur les 3 500 000 habitants de la région de Zinder. Ce n’est pas bien. J’invite la population de Zinder a faire honneur à notre frère Président de la République du Niger, SEM ISSOUFOU MAHAMADOU digne fils de Damergou, précisement de la localité de Maja (Tanout), de ne pas répondre aux petits esprits. Tous les grands leaders de la région de Zinder: SEM. Issoufou MAHAMADOU, Mahamane OUSMANE, BAZOUM HOHAMMED, ALMA OUMAROU, IBRAHIM IDI ANGO, ect… ne s’ingèrent dans des futilités. Qu’ALLAH les protègent et protègent le peuple nigériens et ses dignes dirigeants. Vive le Niger! Qu’ALLAH bénissent le Niger et son peuple. Qu’ALLAH fasse en sorte que nous revenions en lui croyants et vertueux! Ameen!

  9. FELICITATIONS AU CHAMPION LEGITIME YAHAYA KAKA.LE MONDE ENTIER EST TEMOIN QUE VOUS ETES LE CHAMPION 2018 DU NIGER. ADER BAMOUDARAGGO

    • Kasko mauvais perdant et manque criard de fair-play. Appretes toi pour l’année prochaine afin de ramener ce fameux sabre à Tahoua au lieu de pleurnicher comme un enfant, Ader babou raggo.

  10. Juste pour saluer ici la memoire de ceux et celles qui ont oeuvre a institutionaliser la lutte traditionnelle telle qu’elle se fait aujourd’hui au Niger. Elle est devenue un vecteur d’unite nationale qui brise les frontieres, les langues, les cultures, les sensibilites politico-regionales, pour unir les fils et les filles de ce pays dans un elan de fraternite et de solidarite. Merci a feu Seyni Kountche, pour avoir enracine cette pratique sportive dans nos coeurs, nos esprits et nos regions respectives.

  11. Les lutteurs de zinder ont toujours brille par leur bravoure et leur temerite au combat. Felicitation a Zinder et a son nouveau champion.

  12. Felicitation pour LE CHAMPION 2018 TASSIOU SANI et la REGION de ZINDER

    La victoire du champion national de lutte 2017- 2018, son Altesse TASSIOU SANI de Zinder. Ce jeune talentueux ressortissant de Aroungouza, Commune rurale de Dakoussa, Département de Takeita a sauvé l’honneur de toutes les filles et de tous les fils de la région de Zinder. C’est aussi une victoire pour les vertueux et les partisans de l’Islam monothéiste. En effet, TASSIOU SANI est un grand croyant. En effet, il ne demande pas de l’argent auprès de ses amis et connaissances, mais plutôt la prière pour sauver l’honneur de Zinder, une ville et une région qui a eu à organisé 5 championnats à domicile sans parvenir à prendre le sabre. C’est l’occasion de rendre hommage à tous les grands champions et leaders de lutte traditionnelle. Il s’agit de Langa Langa avec 1 sabre et au moins 2 finales, Balla Kado avec 1 sabre et plus de 3 finales, Badamassi Allassane avec 2 sabres et 6 finales ( le plus grands lutteurs de toute l’histoire du Niger car il est le seul lutteur ayant 6 finales à son actif), Balla Harouna avec 3 sabres avec au moins 4 finales (le lutteur le plus célébre de la légende vivante de lutte nigérienne), Alio Salaou 1sabre et le jeune vaillant Tassiou Sani le nouveau roi des arènes nigérienne. La région de Zinder dispose actuellement 9 sabres sur les 39 sabres, sans tenir compte du grand lutteur de Yaouri (Matameye) Laminou Mai Dabba avec 3 sabres avec la ligue d’Agadez. Probablement plus de 50 000 à 100 000 personnes sur les artères de la ville légendaire de Damagaram. La lutte et le grand Tassiou Sani ont unifié les zindérois. Du courage à tous les jeunes nigériens.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*