Home ACTUALITE Fin de la mission onusienne au Niger
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 26 octobre 2021

Fin de la mission onusienne au Niger

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

« Cette visite a été très utile pour le Niger, pour la visibilité de notre pays, pour le regard positif que le monde porte sur notre pays et sur nos efforts », déclare le Ministre Hassoumi Massoudou

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a rencontré hier, lundi 25 octobre 2021, une délégation du Conseil de Sécurité de l’ONU, en visite de travail au Niger, conduite par le Représentant Permanent du Kenya à l’ONU, M. Martin Kimani, Président en exercice du Conseil de Sécurité pour le mois d’octobre.

La rencontre s’est déroulée en présence du Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou, du ministre d’Etat, chargé des affaires étrangères et du ministre de la défense nationale.

Cette mission axée sur la situation au Niger et au Sahel, comprend notamment le Représentant Permanent du Niger aux Nations Unies, M. Abdou Abarry, l’Ambassadeur de France (à l’ONU), M. Nicolas de Rivière et l’Ambassadrice américaine  (à l’ONU), Mme Linda Thomas-Greenfield. 

La lutte contre le terrorisme au Sahel, les effets néfastes du changement climatique, la coopération nigéro-onusienne et plusieurs autres sujets d’intérêt commun ont été évoqués lors de cette rencontre. 

« Nous sommes venus au Niger pour y comprendre la situation, savoir ce qu’il se passe au Sahel, comprendre l’expérience du Niger », a dit l’ambassadeur Martin Kimani, lors d’une conférence de presse à l’issue de cette rencontre. 

« Le Président Bazoum nous a parlé des succès enregistrés dans le domaine de la démocratie. Ce qui est important pour un peuple, un peuple qui doit rester uni pour parvenir à bout des défis tel que le terrorisme qui touche le Sahel », a indiqué le président en exercice du Conseil de Sécurité de l’ONU, SE Martin Kimani. Les questions humanitaires et de développement étaient également au centre des échanges entre les parties. « Le Conseil de Sécurité se félicite de l’accueil et du message du Président Mohamed  Bazoum».   

Le Conseil de Sécurité souhaite soutenir le Niger et le G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme sur la base de la solidarité », a poursuivi M. Martin Kimani. 

 « Cette visite a été très utile pour le Niger, pour la visibilité de notre pays, pour le regard positif que le monde porte sur notre pays et sur nos efforts », a-t-il conclu.

    « Nous achevons une visite tout à fait utile, au Mali et au Niger. Le Conseil de Sécurité s’occupe très étroitement de la situation au Sahel. Il vient en appui à la paix et à la stabilité dans la région », explique le représentant de la France au Conseil, M. Nicolas De Rivière. Cet effort, dit-il, va continuer, pour aider notamment « le Mali dans la mesure du possible ». De manière générale, « le Niger comme le Mali doit et peut compter sur les Nations Unies, pour faire face aux défis auxquels il est confronté ».  

Au cours de leur rencontre avec le Président Mohamed Bazoum, les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ont apprécié positivement les efforts du Niger face aux défis de la sécurité, de la démocratie et du développement. « Ils ont été édifiés et ils repartent réconfortés par le succès de notre pays dans ces domaines. Ils le disent depuis ce matin et ils viennent de le répéter devant le Président Bazoum. Le Niger constitue un exemple positif qu’il conviendra de soutenir pour que son modèle puisse prospérer en Afrique », a déclaré, pour sa part, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. Hassoumi Massoudou. « C’est très utile pour notre pays, pour notre visibilité, ce regard positif que le monde porte sur notre pays, sur nos efforts. 

Il faut noter que cette mission onusienne a été accueillie dès son arrivée par le Ministre d’Etat, ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou .

Dès leur arrivée, un point de presse a été animé par le ministre en charge des Affaires Étrangères et de la coopération, M. Hassoumi Massoudou  et le Président en exercice du Conseil de Sécurité des Nations Unies SE. Martin Kimani.

Dans son intervention, le Ministre d’Etat, ministre des Affaires Étrangères et de la coopération, a au nom du Président de la République, souhaité la bienvenue à la mission. Il s’est réjoui de l’honneur fait au Niger par le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour avoir initié cette visite à Niamey.  Le Ministre d’État a salué cette initiative « qui sera une opportunité pour notre pays de partager son expérience en matière de la résilience face aux impacts de l’insécurité, la démocratie et du changement climatique ». Le chef de la diplomatie nigérienne a aussi saisi cette opportunité pour exhorter les membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies à plaider en faveur des populations de notre pays en vue de la soutenir à surmonter tous les défis auxquels elle fait face.  » C’est dans ce contexte que nous avons réussi à organiser des élections démocratiques dans notre pays avec pour la première fois le transfert du pouvoir entre deux présidents démocratiquement élus », a ajouté M. Hassoumi Massoudou. Il a une fois encore saisi cette opportunité pour exprimer la volonté et la disponibilité de son pays et de ses autorités a continué les efforts en faveur de la lutte contre l’insécurité, le changement climatique et la promotion de la démocratie.

Prenant la parole, le représentant permanent du Kenya aux Nations Unies SE Martin Kimani, Président en exercice du Conseil de Sécurité des Nations Unies s’est réjoui d’être au Niger, un pays exemple de la démocratie et de la résilience. Il a aussi salué la représentation permanente du Niger aux Nations Unies conduite par l’ambassadeur Abani, à qui il a rendu un grand hommage pour tous les efforts dans le cadre de cette mission. « Le peuple nigérien doit être fier. Nous sommes là pour apprendre en quoi le changement climatique et l’insécurité affectent la population et comment le pays y faire face. Apprendre comment vous avez bâti une démocratie dans ce contexte. Mais aussi, nous sommes là pour montrer la solidarité du Conseil de Sécurité des Nations Unies à ce peuple résilient ».

Au cours de son séjour, la délégation des membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies a eu une importante rencontre d’échange avec la délégation nigérienne, sous l’égide du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération M. Hassoumi  Massoudou. La rencontre qui s’est déroulée au Centre International des Conférences de Niamey.

 Le Ministre Massoudou a présenté à la délégation la situation du Sahel en général et celle du Niger en particulier, notamment en ce qui concerne la question sécuritaire, démocratique et sociale et sur le changement climatique. Il a expliqué les défis auxquels la population fait face et les efforts des autorités pour accompagner cette population, et d’autre part pour la délégation des membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies, de comprendre ces défis et l’expérience du Niger dans la construction d’un Etat démocratique dans un contexte d’insécurité et de changement climatique.

Après ces échanges, la délégation s’est recueillie au Carré des Martyrs, site abritant les tombes des soldats nigériens tombés sur le champ d’honneur. Ce geste de haute de portée vise à rendre un grand hommage à tous les martyrs de la guerre contre le terrorisme (militaires comme civils).

La délégation s’est ensuite entretenue avec le Commandement de la Force Conjointe du G5 Sahel au fuseau centre de Niamey.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 02 DECEMBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,jeudi 02 décembre 2021, dans la salle habitue…