Accueil / ACTUALITE / Fin de la visite de Travail du Premier ministre dans la Région de Diffa : Le Chef du Gouvernement rencontre les FDS et les populations de Foulatari et de Blanakour

Fin de la visite de Travail du Premier ministre dans la Région de Diffa : Le Chef du Gouvernement rencontre les FDS et les populations de Foulatari et de Blanakour

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a regagné Niamey, samedi dernier, de retour de Diffa où il a effectué une visite de travail de quatre jours qui l’a conduit, dans la Commune de Diffa, les localités de Foulatari dans le département de Mainé-Soroa) et de Blanakour (département de N’Gourti).

A son arrivée dans la capitale du Manga, mercredi dans l’après-midi, le Premier ministre qui était à la tête d’une importante délégation composée de députés nationaux, des membres du gouvernement et de son Cabinet, a été accueilli à la passerelle d’avion par le Secrétaire Général du Gouvernorat, M. Yahaya Godi. Après un accueil populaire, le Premier ministre a reçu les honneurs du détachement des éléments de la Garde Nationale avant d’être salué par les responsables administratifs et coutumières de la région.

Aussitôt, le Premier ministre, Chef de Gouvernement a entamé une visite au Cimetière où reposent des éléments des Forces de défense et de sécurité tombés sur le champ d’honneur dans la lutte contre l’insécurité dans la région. Une fathia a été dite pour le repos de nos illustres disparus.
Le Premier Ministre s’est ensuite rendu à la Compagnie de la Zone de défense N°5 où il a tenu à exprimer toute la compassion de la Nation suite à la disparition de leurs compagnons d’armes avant de prier pour le repos de leurs âmes.

Aussi, le Premier Ministre a transmis aux FDS toute la compassion et les encouragements du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, ainsi que de l’ensemble du Gouvernement et du peuple nigérien, dans l’accomplissement de leur noble mission de la défense territoriale et de la protection des populations et de leurs biens.

PM2

SEM. Brigi Rafini a ensuite présidé une rencontre avec les cadres de Commandement, les élus locaux, la chefferie traditionnelle, les responsables de la Sécurité, les représentants des organisations des femmes et des jeunes, les cadres régionaux, les représentants des ONG et projets, et les leaders politiques.

A cette occasion, le Premier Ministre a longuement échangé avec les participants sur plusieurs questions d’intérêt national.
Jeudi matin, la délégation a entamé ses missions de terrain, avec comme première étape la commune rurale de Foulatari, sise dans le département de Mainé-Soroa. Il s’agissait pour le Chef du gouvernement de présider l’ouverture officielle d’un forum inter-communal sur la paix et la coexistence pacifique, en rapport avec la commune rurale de N’Guelbeyli en vue de la gestion concertée des ressources partagées et la prévention des conflits.

Après les discours du Maire, du Chef de Canton, du Secrétaire Général du Gouvernorat, le Premier Ministre a pris la parole pour saluer la parfaite organisation de ce forum, avant de transmettre toutes ses félicitations aux initiateurs de cette rencontre. Aussi, SE. Brigi Raffini a-t-il rassuré cette communauté quant aux réponses rapides qui seront apportées à leurs préoccupations.

Il s’agit des questions liées notamment à la circulation des armes qui risque de compromettre la paix et la sécurité, pour cela il sera étudié la réactivation de la Brigade mobile de N’Gourti qui couvrait la zone. Sur la question de l’eau, le Premier Ministre a salué tous les efforts en cours avec l’appui des partenaires et a promis la poursuite des fonçages des puits pastoraux.

En conclusion, le Premier Ministre a exhorté les Communautés à tout mettre en œuvre avec la forte implication des chefs traditionnels pour préserver la paix, gage de tout développement. Notons qu’un couple de bovins et un bâton de commandement ont été remis au Premier ministre.
Après l’étape de Foulatari, la délégation a mis le cap sur le village de Blanakour, localité située à 25 km de N’Gourti, où le Premier ministre devrait présider l’ouverture du festival de l’Artisanat et de la Culture. Le voyage sur un terrain difficile et très sablonneux aura duré plus de 6 heures d’horloge.

Lors de la cérémonie d’ouverture du festival de l’Artisanat et de la Culture, plusieurs interventions ont été enregistrées, d’abord celle du Maire de la Commune de N’gourti M. Youssouf Masri, qui a salué la présence du Premier Ministre, sans oublier de remercier les autorités de la 7ème République pour les efforts consentis pour le développement de leur circonscription administrative. Les autres intervenants ont exprimé leur satisfaction pour l’organisation de ce Festival et aussi rappeler les impacts positifs d’un tel regroupement.

Quant au Premier ministre, SEM. Brigi Rafini, il a d’abord exprimé sa joie de se retrouver dans cet environnement qui lui est familier et d’échanger directement avec ses frères et sœurs sur leurs préoccupations. Le Chef du Gouvernement a ensuite transmis les salutations fraternelles de SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat, avant d’inviter les Communautés de la zone à s’investir pleinement avec les concours de la chefferie traditionnelle pour asseoir une quiétude sociale.
Notons que le Premier Ministre s’est entretenu avec les responsables de la CNPC, les chefs traditionnels, les anciens militaires, les organisations des femmes et des jeunes. La CNPC a fait don d’un important lot de produits médicaux au Centre de Santé de N’gourti.

Par Mato Adamou (ONEP DIFFA)



À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. Mr Brigi Rafini ! I’ve nothing to say!

  2. Mr Brigi Rafini l’efficience c’est le processus d’économie temporaire qui donne un résultat gigantesque vite fait + bien fait et c’est ce que beaucoup n’ont pas compris du hight level game = les actes patriodémocratiques grandioses de ce monde se sont toujours réalisés en un laps de temps puis ils donnent toujours des rendements de longue Durée .
    Le corps de l’armée Nigérien sait très bien que le combat d’Hitler qu’il avait bien planifié étant en prison a eu lieu avec succès mais il a faillit parce qu’il na pas pris le soin d’ étudier le facteur <> qui a un impact considérable sur les prévision climatiques + culturelles + agroalimentaires etc = maza azan arkokin djina kassa shap shap saboda goudoun gardama .

    Le dominant politique de la 7eme République du Niger ISSOUFFOU MAHAMADOU + Chef d’équipe Administratif Mr BRIGI , par la grâce des courants de pensées modernes voir coopératives que vous partagés avec les instruments démocratiques externes ,vous a avez parfaitement pu gagner l’affection du calme de la population du Niger de façon chronologique en temps réel et si vous analyser les faits en mode compte à rebours (past ) vous saurai que ce n’est pas du Hazard = nos compatriotes qui nous ont quitté martyrs ont déjà leur sor en main mais nous la jeunesse consciente alife du Niger ou sommes nous ? sommes nous des défauts sociétaires neutres et condamné à l’isolement professionnel ?
    Nous aimons parfaitement notre pays mais qu’il comprend aussi que nous en avons mare de croiser ou tendre les bras comme des marionnettes sans souffle du moment nous savons aussi parfaitement cibler les causes matérielles + naturelle .
    Les lois sont des manuscrits des Hommes de lois qui ont le Droit de les érigées = code général du Niger a revoir conformément à la contribution individuel + collective du programme de Renaissance ISSOUFFOU MAHAMADOU qui continuera avec BAZOUM.

    NB = Mr BRIGI veuillez considérer nos dires ci dessus comme de lapsus en mode paragraphe communiste

    Good luck .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.