Accueil / ACTUALITE / Fin du Forum SahelInnov 2017 : la 1ère édition du Forum SahelInnoV 2017 a pris fin aujourd’hui sous une note de satisfaction générale.

Fin du Forum SahelInnov 2017 : la 1ère édition du Forum SahelInnoV 2017 a pris fin aujourd’hui sous une note de satisfaction générale.

Auparavant, les participants ont eu droit ce jeudi 23 février 2017 à deux ateliers et une présentation du Rapport 2016 sur la Francophonie Numérique. Les deux ateliers se sont tenus dans la Salle 4 du Palais des congrès sous la conduite d’éminents conférenciers.

L’atelier N°5 porte sur la création d’un environnement favorable aux start-ups au Sahel notamment leur financement de l’innovation. Ce thème a été développé par Boubacar Wargo, Haut Commissaire à l’Investissement. Dans son exposé, il a entretenu les participants sur les voies et moyens donnant accès à des financements pour les jeunes entrepreneurs.
Malgré la disponibilité des financements, plusieurs projets d’entreprise naissent et meurent dans les têtes de leurs concepteurs. C’est pourquoi, il importe que les jeunes entrepreneurs montent des projets innovants. En outre, ces projets doivent présenter des garanties de rentabilité et ne souffrir d’aucune ambiguïté quant à leur application au service du développement.
Quant au second atelier, il portait sur l’innovation autour des chaînes de valeur agricoles dans le Sahel spécifiquement dans le maillon de la conservation. Cette dernière constitue, en effet, un des problèmes auxquels les entrepreneurs font face en Afrique en général et dans les pays du Sahel de façon particulière. Il est important d’aller vers le développement de cette filière afin d’apporter une plus-value aux productions agricoles dans les Etats africains.   
Les PME africaines sont également plombées dans leurs progressions par une communication non maîtrisée et parfois moribonde. Dans l’accomplissement de ses missions, un incubateur d’entreprises doit s’efforcer d’identifier ses objectifs et aussi maîtriser les procédures. Ces différents exposés ont  donné lieu à des débats forts enrichissants. Les questions étaient relatives à l’amélioration du climat des affaires dans certains pays comme le Niger, où l’Etat a mis en place des mécanismes de facilitation de la création des entreprises privées.
Ceci est attesté à travers le programme Doing Business qui classe le Niger à la 10ème place parmi les pays africains dans la mise en place des reformes structurantes dans le domaine de la création des entreprises. Ces différentes réformes matérialisent l’ambition des autorités nigériennes, de faire en sorte que les PME deviennent le moteur de l’économie du pays.
La dernière communication est relative à la présentation du rapport 2016 de la Francophonie sur le numérique. Un exercice auquel s’est attelé M. Eric Adja, Directeur Adjoint de la Direction de la Francophonie Economique et Numérique. C’est un document de 187 pages qui a été présenté aux participants et qui est intitulé «Rapport 2016 : La Francophonie Numérique ».
Ce rapport retrace les avancées enregistrées par l’organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans le domaine du numérique pour l’ensemble des quatre-vingt-quatre (84) Etats membres. L’OIF continue ainsi de faire le plaidoyer auprès des gouvernements en vue de booster leur économie numérique.
Pour l’organisation Internationale de la Francophonie (OIF), il s’agit d’accompagner l’innovation dans les pays membres comme le Niger. Dans cette optique, cette organisation a mis à la disposition des citoyens des pays membres, plusieurs portails en ligne d’informations relatifs à la formation gratuite des porteurs de projets. Les modules de formation ayant déjà été payés par les pays participants.

À propos de l'Auteur

Tamtam Info News

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. …QUEL MANQUE DE VISION ET DE VISIBILITE DE NOS ACTIONS…LORSQUE NOUS ORGANISONS UN FORUM SALONINNOV 2017 ET UN SALON (SAHEL-2017) DU 28 FEV AU 05 MARS 2017, SOIT MOINS D’UNE SEMAINE APRES….

    AU LIEU DE LES ORGANISER ENSEMBLE OU DE FACON CONTINUE….

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*