Home ACTUALITE Fin du Sommet G5 Sahel/ Union Européenne « Nous avons besoin du soutien de l’Union Européenne et de tous les autres partenaires », déclare le Président Issoufou Mahamadou

Fin du Sommet G5 Sahel/ Union Européenne « Nous avons besoin du soutien de l’Union Européenne et de tous les autres partenaires », déclare le Président Issoufou Mahamadou

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, a participé ce mardi après-midi, 28 avril 2020,  au Sommet  par visio-conférence entre les Chefs d’Etat du G5 Sahel et l’Union Européenne (UE), représentée notamment par le Président du Conseil, M. Charles Michel et la Présidente de la Commission Mme Ursula Von Der Leyen.

La Vice-secrétaire Générale de l’ONU Mme Amina Mohamed et le Président de la Commission de l’Union Africaine (UA)  M. Moussa Faki Mahamat ont également  participé à cette conférence.

Dans une allocution, le Président Issoufou Mahamadou a indiqué que si la crise sanitaire causée par le Covid 19 devrait durer jusqu’à la fin de l’année, le Sahel connaitra une triple crise: sanitaire, sécuritaire et économique.

A cet effet, le Président de la République a dit que « nous avons besoin du soutien de l’Union Européenne et de tous les autres partenaires ».

« Ce soutien est indispensable en particulier s’agissant de l’annulation de la dette, et au-delà de la mise en place d’un nouveau paradigme pour une nouvelle gouvernance politique et économique mondiale », a-t-il affirmé.  

S’agissant de la crise sécuritaire, le Chef de l’Etat a, entre autres, souligné que « la mobilisation des forces de l’UA et de la CEDEAO, le démarrage de l’opération Takuba avec des forces spéciales Européennes me paraissent plus que jamais nécessaires. Je fonde l’espoir que la crise sanitaire n’en retardera pas l’intervention. »

En ce qui concerne la crise économique, le Président Issoufou Mahamadou a dit que « dans la perspective de la sortie de la crise du COVID19 et de la relance de leur économie, les États du G5 Sahel ont besoin d’investir dans des projets structurants, notamment dans les infrastructures énergétiques, ferroviaires, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, dans l’industrie ainsi que dans l’agriculture. »

« Pour financer ces investissements, a indiqué le Chef de l’Etat,  il sera certainement nécessaire de concevoir des financements innovants à travers un plan Marshall ambitieux ».

Source: Presidence ce la Republique

Check Also

Invitation du Collectif des Nigériens de la Diaspora (CND) à un Débat Public sur l’Application Zoom…

La campagne électorale pour les prochaines élections présidentielles commencera le 5 décem…