Home ACTUALITE Finale de Miss Intellect Niger : «Quand les filles sont excellentes, c’est la nation qui est excellente», déclare la Première Dame Aissata Issoufou.

Finale de Miss Intellect Niger : «Quand les filles sont excellentes, c’est la nation qui est excellente», déclare la Première Dame Aissata Issoufou.

La Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure, a rencontré le vendredi dernier, les lauréates et les autres finalistes de la première édition du concours Miss Intellect Niger.

Lors de cette rencontre qui s’est tenue dans la grande salle de réunion de sa fondation, la Première Dame a prodigué des conseils aux jeunes filles présentes et a donné un appui financier de 16 millions de francs CFA aux lauréates et aux concurrentes non-couronnées. Ce geste rentre dans le cadre de son engagement en faveur de la promotion de l’épanouissement de la jeune fille en particulier, et celle de la femme nigérienne en Général.

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure, a réitéré son engagement constant à soutenir toute initiative qui vise à promouvoir l’épanouissement intellectuel de la jeune fille en particulier, et celui de la femme nigérienne en général.

Le concours Miss Intellect Niger est une composante du Projet FORHER porté par l’Organisation pour la Promotion de l’Excellence au Niger. Ce concours vise à développer et à promouvoir la beauté intellectuelle des jeunes filles dans les domaines de la littérature, de l’entrepreneuriat, des mathématiques et des technologies de l’information.

Dans son adresse à l’endroit des lauréates et des finalistes de cette première édition du concours Miss Intellect Niger, la présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, a salué le génie innovant de l’Organisation pour la Promotion de l’Excellence au Niger qui a organisé un tel événement. A la suite du président du jury, elle a rappelé que toutes les concurrentes « étaient méritantes au point que le jury a eu du mal à les départager ».

La Première Dame Hadjia AissataIssoufou a indiqué que le concours Miss Intellect Niger est un bon marqueur pour toutes les personnes qui se battent pour promouvoir l’excellence au Niger car, a-t-elle poursuivi, une nation ne peut se développer qu’avec des filles et des fils excellents.

La présidente de l’organisation pour la promotion de l’excellence au Niger, Melle Charifatou Moussa, s’est réjouie de constater qu’au-delà de l’engagement de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou en faveur de la scolarisation de la jeune fille, elle « tient énormément à la culture de l’excellence au Niger ».

Elle a rappelé une fois de plus le long processus de près d’un an qui a permis d’aboutir au lancement du concours Miss
Intellect Niger, une composante du Projet FORHER de son organisation.
Des prix et un chèque pour soutenir l’excellence de la jeune fille au Niger
Pour marquer son soutien à la promotion de l’excellence au Niger et encourager les jeunes filles à participer massivement aux futures éditions de Miss Intellect Niger, la présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a offert aux lauréates et aux candidates non- couronnées, 12 « prix de la première Dame Aissata Issoufou » et un (1) chèque d’encouragement de 2.000.000 de francs CFA pour soutenir l’excellence de la jeune fille au Niger.

Ainsi, Miss littérature, Miss entreprenariat, Miss Mathématiques et Miss technologie de l’information, ont chacune reçu le 1er prix de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou de leur catégorie d’une valeur unitaire de 2.000.000 F CFA.

Deux prix secondaires pour les dauphines ont aussi été offerts dans chaque catégorie. La première Dame Aissata Issoufou a offert une enveloppe de 1.000.000 F CFA à chacune des 1ère dauphines et 500.000 F CFA aux 2ème dauphines. Les vingt candidates finalistes restantes ont-elles reçu un chèque de 2.000.000 F CFA pour les encourager à davantage persévérer sur la bonne voix de l’excellence intellectuelle.

C’est donc un total de 16 millions de francs CFA que la présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, a mis à disposition des lauréates et des finalistes de la Première édition du concours Miss Intellect Niger.


Par Souleymane Yahaya (Stagiaire)

2 Comments

  1. Tout comme sa sœur Dr Lalla Malika, elle est là avec le langage de la vérité pour accompagner leur probe et humain Maïguida – SEM Issoufou Mahamadou Président de la République du Niger. Il faut être sage pour savoir explicitement exprimer ce langage clairvoyant tel prononcé par notre respectable et respectée 1ère Dame Hadjia Aïssata qui affirme cette intangible pensée:

    « QUAND LES FILLES SONT EXCELLENTES, C’EST LA NATION QUI EST EXCELLENTE ».

    Il est irréfutable à toute nation comme la nôtre d’espérer voir ses filles exceller quand on a des Mères comme les Honorables 1ères Dames Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika qui, par et pour leurs actes et actions, ne laissent aucune Miss consciente insensible d’aller vers l’Excellence tant dans les études, le travail et la future vie conjugale pour restituer l’excellent savoir-vivre et savoir-faire pour le «MIEUX-VIVRE-ENSEMBLE» dans notre Niger, Terre de toutes les opportunités.
    Quelque part, des patriotes nigériennes et nigériens réunis dans un cadre de création de l’ONG ADER & RAR – Niger, ont dit et affirmé que:

    « TOUTE FILLE NON SCOLARISÉE EST UN MAL POUR LA SOCIÉTÉ; TOUTE AUTRE FILLE NON ÉDUQUÉE EST DU VENIN DANS LE CORPS DE LA NATION QUAND CELLE-LÀ EXCELLENTE SERT D’ANTIDOTE POUR GUÉRIR LA MÈRE-PATRIE ».

    Étant les Mères de toute la nation nigérienne, les infatigables 1ères Dames (comme dit l’une des compagnes des Soldats de la Liberté au service de la Démocratie);

    « Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika sont semblables à l’abeille qui va dans toutes les forêts, steppes ou savanes pour trouver le nectar vital à la ruche et la fourmi avançant infatigablement partout dans les plaines, les dunes et les montagnes pour chercher les graines nourricières à la fourmilière »;
    – Vous êtes les premières Conseillères-Confidentes qui assurez la paix d’esprit afin que Notre Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou se ressource d’énergie nationaliste et patriotique à la nappe phréatique de la pureté de vos âmes pour cultiver et entretenir cet élan de la Renaissance du Niger que chacun et nous tous savourons le plaisir;
    – Que le Président de la République qui est mieux placé pour reconnaitre la valeur du Meilleur sur le Bon, de l’Excellent qui coiffe tout pour l’avoir été, l’est et ne sera que l’efficient Président que le Niger espère trouver de comparable qui puisse le succéder; disons, nous Compagnes des Soldats Libres, vous sollicitent d’inviter SEM Issoufou Mahamadou de regarder d’un œil paternel, une des filles certainement devenue mère pour avoir préféré rentrer au pays après ses études de Droit (Licence) + Master II en Communication Sociale, Institutionnelle et Politique obtenus à l’Université Hassan II de Mahammédia/Maroc; alors qu’elle était voulue à travailler pour une firme italienne qui l’a détectée dès à la soutenance en 2010. Étant femme d’une famille croyante qui tient à son anoblissement, elle rentra au pays, se maria et reste jusqu’à aujourd’hui en attente d’un quelconque travail respectable. Cela n’honore pas notre pays qui veut de l’excellence quand on sait que cette détentrice de Master II n’a jamais été 2ème de sa classe et a obtenu son BAC au Lycée d’Excellence de Niamey.
    – Esr-ce un crime d’être intelligent et excellent quand on est né des parents qui n’ont suffisamment de moyen pour passer du cap de la pauvreté à celui de satisfaction en soi? Autrement s’il en est ainsi, beaucoup ne seront pas ceux qu’ils sont actuellement. PAC, Passe-droit et Favoritisme n’ont de place à l’Excellence! Veillons-y pour notre pays, le Niger que nous aimons tant.
    – Afin de motiver les enfants à aller vers l’Excellence, nous estimons que nos 1ère Dames sauront y intervenir pour que les progénitures méritants des parents moins nantis témoignent de cette sagesse que la Mère de la Nation Hadjia Aïssata déclara et affirma que nous confirmons:

    «Quand les filles sont excellentes, c’est la nation qui est excellente» Sagesse ancestrale.

  2. Mme Aissata ZAKI l’ART est la seule façon pour l’homme de résister le temps qui le mène ver sa tombe de façon succincte à chaque instant de son souffle = Immortalité de l’âme synonyme de œuvres positives laissés au monde .
    La culture féminine est instructive dans la mesure qu’elle permet non seulement la fusion de la valeur comportementale + idéologique + esthétique entre les civilisations Africaines mais aussi , elle est symbole de <>

    Bon courage aux Nigériens motivés pour une destination renaissance dans un jeux à but réciproque même si l’arbitre n’accorde pas tout nos ballons au filet ( hors jeux ) = il faut ça même oser les tire de loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pose de la première pierre, pour la construction du Pipeline Niger-Bénin par le Président de la République Issoufou Mahamadou…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou  a lancé officielle…