Home ACTUALITE Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) au Canada: la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou plaide pour une Nutrition Infantile abondante et de qualité

Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) au Canada: la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou plaide pour une Nutrition Infantile abondante et de qualité

Discours lors de l’allocution de son Excellence à la tribune du Forum.

La Première Dame du Niger, Hadjia Aissata Issoufou a participé au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 Septembre 2017 à Montréal au Canada. Au cours de cette importante rencontre annuelle des décideurs et des experts de l’alimentation et de la nutrition infantile, Hadjia Aissata Issoufou a prononcé une allocution vivement applaudie par les participants.

Elle a en effet, fait une plaidoirie pour sur la Nutrition Infantile, car selon elle, « la question d’alimentation et de nutrition infantile constitue un véritable défi dans notre pays sahélien, le Niger. Aussi, renchérit-elle, « le choix du thème de cette année « Favoriser le développement durable grâce au programme d’alimentation scolaire :

mobiliser le milieu local, régional et international » est très important pour nous. Il cadre parfaitement avec le programme de l’Initiative 3N, les Nigériens Nourrissent les Nigériens, un programme phare du Gouvernement de mon pays,et qui vient d’ailleurs de recevoir le 22 Aout passé, « le Prix Mondial de la Politique de l’Avenir », décerné par la Convention des Nations Unies pour la Lutte contre le Désertification et le World Future Council.

Ce prix est proposé à l’échelle mondiale, pour récompenser les meilleures politiques en matière de sécurité alimentaire et de développement agricole durable. Cela dénote, si besoin est, que l’Initiative 3N, est une stratégie féconde, reconnue au plan mondial pour sa pertinence ». Elle a transmis du haut de la tribune de cette 19ème édition du Forum Mondial, les salutations les plus chaleureuses de mon époux, le Président de la République du Niger, Son Excellence Monsieur lssoufou Mahamadou, qui m’a encouragée à prendre part à ce forum.

Moment de complicité avec Gene White Présidente de Global Child Nutrition Foundation.

Pour la Présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure, une Fondation qui met l’accent entre autres, sur l’alimentation scolaire, ce Forum mondial vient à point nommé et cela d’autant plus que s’agissant de l’alimentation scolaire, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a au cours de la célébration du 7ème édition du prix de l’Excellence et du Mérite réaffirmé que l’amélioration de la qualité de l’éducation passe par une bonne alimentation.

Raison pour laquelle, elle a annoncé, le nouveau plaidoyer de sa fondation pour cette année qui va mettre l’accent sur l’alimentation scolaire. « Dans la perspective de la mise en œuvre du Programme National des cantines scolaires, elle avait lancé un vibrant appel à tous les Partenaires de l’Education afin de soutenir le Gouvernement dans ses efforts de mobilisation des ressources nécessaires à la généralisation de ce programme , gage non seulement d’une bonne réussite scolaire mais aussi d’une meilleure fréquentation scolaire des enfants ruraux ».

Pour revenir à son important discours de Montréal, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a précisé aux sommités présentes qu’ « au Niger, dans les zones nomades et les zones à habitats dispersés, le problème de scolarisation se pose du fait de la mobilité des populations, de leur répartition géographique, et de l’insécurité alimentaire qui y sévit. Pour faire face à ce problème, le Gouvernement, avec l’appui de ses partenaires, a pris des dispositions dont la création des cantines scolaires.

Ainsi, les cantines scolaires, en fournissant des repas chauds et équilibrés aux enfants, visent à améliorer les taux de fréquentation, de rétention, et à lutter contre les carences nutritionnelles chez les élèves ».

Evoquant le financement de programme, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou a indiqué que « Le programme de l’alimentation scolaire actuellement en cours d’exécution au Niger, est cofinancé principalement par le Programme Alimentaire Mondial(PAM) et le Gouvernement Nigérien et couvre environ 12% des écoles primaires.

Mon pays se réjouit de cette franche collaboration qu’il entretient avec le Programme Alimentaire Mondial et apprécie positivement tous les efforts combien importants qu’il ne cesse d’apporter au Niger en général et au secteur de l’éducation en particulier. Une des actions innovantes, mise en œuvre au Niger, est le Programme Intégré de la Résilience, qui est développé autour des cantines scolaires.

Au-delà de l’école, ce programme lié à la production locale, a un impact majeur sur les communautés car il contribue à améliorer leurs conditions de vie. Nous pouvons ainsi affirmer que l’alimentation scolaire fait partie des solutions de développement de nos pays à travers l’impact sur l’éducation, l’agriculture et la santé. C’est pourquoi, le Niger à travers le Ministère de l’Enseignement Primaire a mené depuis ces dernières années un plaidoyer constant, pour sensibiliser tous les acteurs de développement tant au niveau national qu’international.

La question d’alimentation scolaire liée à la production locale, mérite ainsi tout notre intérêt et des efforts supplémentaires de mobilisation des ressources doivent être consentis ». La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, fortement convaincue, de la noble cause que constituent la question d’alimentation scolaire et son financement, s’est engagée devant les participants au Forum de s’investir pleinement.

« C’est, affirme t-elle, un devoir pour moi d’être présente parmi vous aujourd’hui. Je prends l’engagement à mon niveau, de porter ce plaidoyer et d’utiliser tous les moyens et réseaux dont nous disposons, pour sensibiliser et obtenir l’adhésion de tous les principaux partenaires.

Je me réjouis de l’engagement de tous les pays participant à cette conférence, pour cette noble cause d’alimentation scolaire. Je salue particulièrement l’engagement de l’Union Africaine représenté ici par le Commissaire Martial Paul Ikounga, qui s’est personnellement investi pour l’adoption de la Résolution visant à l’institution d’une Journée Africaine de l’Alimentation Scolaire dont la 1ere Edition a été célébrée dans mon pays, le Niger, le 1er Mars 2016 à Niamey.

Je félicite le Centre d’Excellence de lutte contre la Faim, et la Fondation Global Child Nutrition, pour tous les efforts qu’ils déploient dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Je les exhorte à aller de l’avant pour l’atteinte de « l’objectif faim zéro » dans le monde ». Elle a enfin lancé un vibrant appel à tous nos partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d’alimentation scolaire et de nutrition infantile.

Audience avec l’honorable Jean Claude Poisson, Député provincial et Secrétaire parlementaire du Ministère de l’Agriculture, de l’agro-alimentaire du Gouvernement du Canada. Audience en présence de l’honorable Députée Mariama Elhadji Ibrahim et du Représentant du PAM au Niger (à gauche).
1ère Dame Hadjia Aïssata Issoufou invitée d’honneur du Forum Mondial sur la Nutrition Infantile.

[author ]Namalka Bozari (Tamtam Info News)[/author]

Check Also

Les hommes politiques nigériens doivent avoir pitié des citoyens nigériens lambdas et de notre cher pays qui nous a tout donné.

Les défis, securitaires , alimentaires, et les inondations, nous imposent un minimum de re…