Home ACTUALITE Forum SahelInnov 2017 : Les travaux se poursuivent activement au Palais des Congrès

Forum SahelInnov 2017 : Les travaux se poursuivent activement au Palais des Congrès

Lancés officiellement, hier mardi 21 février 2017, dans la Grande Salle du Palais des Congrès par le Président de la République, Issoufou Mahamadou en présence de la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Mme MICHAELLE JEAN, les travaux du premier forum régional SahelInnov se poursuivent activement ce mercredi 22 février 2017 avec plusieurs panels.

Ce forum, faut-il le rappeler, est l’œuvre des jeunes nigériens regroupés au sein du Centre Incubateur des Moyennes et Petites Entreprises (CIPMEN). Dans la matinée de ce mercredi 22 février 2017, le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique Sani Maïgochi a parrainé le lancement de la compétition Niger APP Challenge dans la salle N°1 du Palais des Congrès.

Une activité qui regroupe plusieurs jeunes entrepreneurs des pays membres du Sahel qui rivaliseront dans le numérique avec la création des applications innovantes.

Dans le même ordre d’idées, deux autres ateliers ont été animés. Le premier est relatif à la problématique d’un modèle économique durable pour le Sahel. Ce thème a été développé par Amadou Diop, Représentant de l’institution panafricaine, le NEPAD (Nouveau Partenariat Africain pour le Développement).

Ce panel a été conduit par le Ministre Délégué au Budget Ahmed Djedoud, Représentant le Ministre des Finances. Il a été question d’exposer la vision du Niger et de la Banque Mondiale pour atteindre les Objectifs de développement. Après avoir passé en revue la stratégie et la vision de notre pays, le Ministre Délégué au Budget, a relevé que des défis majeurs se dressent devant cette volonté du gouvernement.

Il s’agit de la démographie galopante, les questions sécuritaires et le chômage des jeunes. Néanmoins il a rassuré les uns et les autres que ces trois composantes seront prises en compte par le Programme de la Renaissance acte II du Président de la République Issoufou Mahamadou dans ses volets renaissance culturelle, économique et sociale. Le Niger ambitionne de créer pour les prochaines années des opportunités d’emplois pour les jeunes nigériens qui œuvrent dans les structures privées.

Il y a aussi la question de la sécurité alimentaire dont le programme phare du Président de la République supporte en ce moment avec brio, c’est l’Initiative 3N, les Nigériens Nourrissent les Nigériens.

Quant à la Banque Mondiale, elle œuvre plus dans le conseil aux différents gouvernements pour l’élaboration d’une politique nationale de développement. Le Niger a adopté sa politique de développement depuis 2009.
La salle II du Palais de congrès a abrité un autre atelier, il s’agit de la création d’un écosystème propice aux startups du Sahel : défis et enjeux. Cet atelier a été animé par Samir Abdelkarim, CEO, patron d’une structure dénommée StartupBRICS. Les véritables enjeux qui entourent la question demeure le terrorisme, la démographie galopante, les questions environnementales, alimentaire et la migration. Comment faire pour réussir le pari de la création des entreprises innovantes dans ces conditions.

L’apport des structures privées est important.

Les défis de la création des écosystèmes à travers s’imposent à tous les africains. Il a donné l’exemple du CIPMEN, comme réponse à ces défis. En effet, cette structure fournit d’énormes avantages au Niger, comme premier incubateur des moyennes et petites entreprises. De plus en plus les privés commencent à s’intéresser à la question de financement des jeunes entrepreneurs à travers l’Afrique. Il y a enfin l’apport de la diaspora pour réussir ce pari.

Il faut noter que plusieurs autres ateliers sont prévus ce mercredi 22 février 2017. Il s’agit des « innovations autour des chaînes de valeur agricoles au Sahel : maillon production » et des «innovations autour des chaînes de valeur agricoles au Sahel : Maillon transformation ».

En plus de ces différents ateliers, les expositions des entreprises innovantes se poursuivent aussi dans le jardin du Palais des Congrès.

[author ]Tamtam Info News[/author]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Session de travail sur la consolidation des résultats des evaluations des derniers processus electoraux au Niger : echanges entre acteurs politiques et propositions aux instances décisionnelles…

Le  National Democratic Institute,  (NDI) a organisé hier matin à l’hôtel Royal Palace de …