Home ACTUALITE Gorou Banda, un gouffre financier inutile

Gorou Banda, un gouffre financier inutile

Niamey, la capitale du Niger et ses habitants souffrent. Ils souffrent de la température élevée (plus de 43° même la nuit) et des coupures intempestives d’électricité. Et pourtant, il ya tout juste un mois, précisément le 2 avril 2017, nous célébrons à grandes pompes, l’inauguration officielle de la centrale thermique de Gorou Banda. Dans l’euphorie, nous avions même annoncé que celle-ci présageait de l’indépendance énergétique de notre pays.

Mais les coupures sauvages d’électricité viennent nous rappeler que le problème est plus profond que ce que nous avions pensé. La Nigelec dans sa forme actuelle ne peut plus assurer la fourniture d’électricité aux Nigériens. Nous n’allons pas entrer dans la guerre qui fit rage au sein du sérail du pouvoir pour avoir la tête du DG de la Nigelec, tout le monde connait notre position par rapport à un homme qui s’est déclaré lui-même incapable de solutionner les problèmes de la Nigelec ; mais comme dans ce pays ce sont les médiocres et les incompétents qui occupent la tête de l’administration nigérienne et des sociétés publiques, on laisse faire jusqu’à ce que l’irréparable se produise. Aujourd’hui Gorou banda est un échec, un échec total sur toute la ligne.

A vrai dire, c’est un crime économique. Pour reprendre un passage des réflexions consacrées par un compatriote à Gorou Banda, disons simplement que « Gorou Banda, selon toute probabilité, n’est pas soutenable à moyen et long terme. Selon le témoignage d’un technicien au fait des conditions difficiles dans lesquelles Gorou Banda tourne, chacune des turbines coûte à l’Etat 52 800 000 par jour, en raison de 200 francs le litre de gasoil. Par mois, ça fait 1 584 000 000, soit 19 008 000 000 FCFA par an.

De quoi anéantir financièrement la Sonidep qui souffre déjà des façons de faire de ce client qui consomme sans être en mesure de payer. Car, la Nigelec, censée gérer Gorou Banda n’a pas les capacités financières pour faire face à la voracité de l’ogre de Gorou Banda. Pour Albert Wright, il y a dans nos pays l’erreur de ne pas faire assez de communication. On vient de le vivre avec la crise énergétique. On ne sait pas trop ce qui se passe. Mais quand même, j’ai rencontré le Directeur de l’ONERSOL, afin qu’il me dise s’il a été associé au choix de ce projet.

Et il m’a certifié qu’il n’y a pas été associé. Tout comme moi d’ailleurs. Or, lorsqu’un gouvernement prend la décision d’implanter une centrale de cette importance pour couvrir les besoins du pays, il est nécessaire de procéder au préalable à une large concertation, notamment avec toutes les compétences du pays, afin de s’assurer qu’on n’est pas en train de faire un mauvais choix.

Et moi je pense sincèrement que construire en 2013 une centrale diesel de 100 MW, ce n’est pas un choix pertinent dans un pays comme le Niger qui dispose de tant de potentiel solaire. Ce choix, dis-je, n’est pas judicieux tant du point de vue économique qu’environnemental. Au plan économique va, selon le ministère en charge du dossier,  » produire annuellement 500 gigawatts (GW).  » Je sais que pour produire un (1) GW électrique, il faut environ 250 tonnes de gasoil. C’est dire que le fonctionnement de cette centrale, même si on minore à 240 tonnes par GW en cas de performance des machines, va nécessiter 130.000 tonnes de gasoil par an.

Même lorsqu’on prend le litre de gasoil qui se vend à la pompe à environ 540f à Niamey à 500f, en considérant que l’Etat ne paie pas les taxes y afférentes, le fonctionnement de la centrale va coûter, rien qu’en carburant, environ 52 milliards de francs CFA chaque année. Au coût du carburant, il faut aussi ajouter celui des lubrifiants.

Pour ce dernier, selon les spécialistes (ingénieurs électriciens), il faut compter à peu près 15% du coût du carburant.

Sans compter les coûts d’exploitation, les charges diverses qui peuvent s’élever au moins à environ 12%, le personnel…etc. A tout ceci il faut ajouter l’entretien et le renouvellement du parc car un moteur, ça s’use. Et en général, c’est calculé pour des durées de vie de 15 ans. Autrement dit, tous les 15 ans il faudra faire face à des charges, soit de changement de pièces de rechange, soit pour tout ou partie du système. Ainsi les charges annuelles d’exploitation vont être environ de l’ordre de 80.000.000.000 FCA, soit pratiquement l’équivalent du coût de la centrale elle-même.

Calculez cela sur six (6) ou sept (7) ans. Vous aurez beaucoup de mal à rentabiliser votre centrale, surtout si votre intention, comme nous l’a dit le ministre de l’énergie est  » de maintenir un coût acceptable de vente du KW.  » Si vous vendez 500GW d’électricité annuelle produite par la centrale à 79F le KW, je ne fais pas le calcul sur la base des 79,25 FCFA comme c’est le cas actuellement, vous allez encaisser 39,5 milliards. Alors, regardez un peu l’écart pour ne pas dire l’anomalie : vous brûlez 52 milliards de gasoil, pour encaissez environ 40 milliards. Pensez-vous que c’est judicieux ?

NON !

Dans ce contexte, cela signifie que le déficit sera supporté, soit avec le budget de l’Etat, ou nécessairement en augmentant le prix du KW. Et pour rentabiliser une centrale diesel, il faudrait vendre le KW au moins à 180 F, soit plus de deux (2) fois son coût actuel ». Actuellement malgré Gorou banda, les Niaméens vivent dans le noir. Les personnes âgées, les malades, les enfants, meurent à cause de la chaleur excessive et du manque d’électricité.

Et pendant ce temps, les responsables de la Nigelec attendent l’arrivée d’un technicien, dont la « fusée » est censée atterrir hier à Niamey.

Pauvres de nous !!!!!!!!!!!!!!

[author ]Ibrahim Aghali (Web Contributeur) Tamtam Info News[/author]

34 Comments

  1. DG NIGELEC on comprend maintenant l’origine des fonds DES 100 0OO OOO DE MILLIONS que tu dépenses pour le PNDS, mais fais attention l’histoire et DIEU va te juger;

  2. Sans vouloir vous contredir, vous vous êtes contredit dans votre article.
    D’abord vous parlez d’un coût annuel de 19 Milliards pour le carburant et ensuite de 52 Milliards. tantôt d’un coût du gasoil de 200 FCFA (le coût réel à prendre en compte vu la convention Gorou Banda- Sonidep) et tantot de 500 FCFA (je doute que Gorou banda s’approvisionne à la pompe).
    La vérité est que la centrale coûtera réelement les 19 Milliards cités plus haut (en carburant). le second calcul a été fait par wright qui a pris comme base de calcul le prix du gasoil à la pompe ainsi qu’une utilisation 365 jours de la centrale. Mais cela c’etait avant la convention avec Sonidep. Il ne pouvait pas le savoir à l’époque. De plus, la centrale n’est pas prévue pour fonctionner tous les jours (si un jours elle fonctionne 🙂
    En bref 30 Milliards de revenus moins 19 milliards de coûts cela donne bien 20 milliards de « revenus » (raisonnement un peu réducteur car ne prenant pas en compte les amortissements, la masse salariale, la maintenance etc.)

    1. D’accord avec toi sur les incohérences relevées. Cependant, comme le disait Mousty le problème c’est surtout l’incompétence du DG Nigelec, qu’il a da’illeurs lui même avoué à plusieurs reprises. De plus le débat Gasoil Vs Solaire est un faux débat qui doit faire sourir les occidentaux. Tout le monde sait que la solution la moins coûteuse en matière d’énergie est le nucléaire, qui plus est pour un pays producteur d’URANIUM. Gorou banda, Kandadji, Salkadamna, Sonichar, Solaire, tout ça c’est même pipe même tabac en terme de dépenses. Maintenant si on veut parler de l’impacte écologique, ça c’est une autre histoire.

        1. Quand on voit que nous ne sommes pas capables de faire fonctionner la plus simple des centrales, la moins dangereuse, si par malheur une centrale nucléaire était construite à Niamey, on imagine l’incroyable danger qui pèserait sur les habitants. Sans compter le coût énorme de la construction…

          1. Non l’essentiel est ailleurs. C’est notre volonté de sortir de l’ornière. Une fois cette question de volonté résolue tout le reste suivra….
            Cessons de consumer nos énergies à nous insulter à nous haïr, à nous souhaiter des échecs…

      1. Avec ce monde de négligence, de laisser aller, où on pense que c’est Dieu qui descend pour prêter attention et surveiller et que tout malheur qui arrive est son œuvre, je ne pense pas qu’une centrale nucléaire puisse être suivie.

        Pour le moment, on a même pas su s’assurer de la mise en place correcte de cette petite Goroubanda, alors qu’en est il d’une centrale nucléaire??

        Regardez les dégâts au Japon avec toute la vigilance requise, même la France a vite dépêcher une équipe sans demander l’avis du Japon, c’est pour profiter avoir une expérience dans la gestion des ces genres de catastrophes, mais les Japonais ont refusé.
        Alors ne pensez pas encore à une centrale nucléaire au Niger.

        Battons nous pour notre Kandadji, notre Salkadamna largement suffisants pour nos besoins énergétiques.

        1. Surtout l’énergie solaire, on a le soleil au Niger même pendant la mousson et l’harmattan, on a de l’espace pourquoi ne pas y pensez, le Sénégal en a fait et on peut d’ailleurs mieux faire.

  3. Non, le problem c’est qu’on a un incompetent a la tete de la Nigelec, quelqu’un qui manqué d’anticipation dans sa gestion et le comble c’est que le PR ne veut pas le degager.

    1. Le DG de la Nigelec n’a pas decide de construire gorou banda. Ce sont les caciques du pnds qui l’ont fait en sachant que issoufou se fiche royalement de ce que ca pourrait couter au pays. ils ont detourne de l’argent public et cree un monstre a la charge du pauvre contribbuable. l’incompetent c’est issoufou. point barre.

  4. Nous avons beaucoup espéré avec l’arrivée de MI au pouvoir …..surtout que nous étions fatigué des politiciens médiocres qui ont tous, absolument tous, montré leurs limites : Mamane Ousmane, Cheffou, Seyni …etc sans compter le traficant d’enfants et concepteur des termes cekanda et coquiille vide.

    Dès son arrivée au pouvoir MI a annoncé les couleurs en protégeant Zakay en fermant les yeux sur la corruption la mauvaise gouvernance l’impunité et les pratiques peu orthodoxes. Le hic, nous n’avons en face dans l’opposition qu’un traficant de bb et adeptes des pratiques dangereuses pour le pays.

    Puisse Allah bénir le Niger. Amine

  5. La NIGELEC et le Gouvernement nous ont menti. Ils ont crié sur tous les toits que les coupures c’est fini!!! Tout le discours politique, c’est Gorou banda, Gorou banda !!!! Après l’échec du rail, c’est l’échec de Gorou banda. Quand est ce que ces gens vont prendre ce pays au sérieux? Malheureusement, pas de vrais journalistes pour les enquiquiner, pas de députés patriotes, pas d’opposition (une partie est allée à la mangeoire, l’autre partie est muselée par le pouvoir). Nos maigres ressources sont dilapidées dans des investissements inutiles, le gaspillage et la corruption. La population est divisée par l’ethnocratie. Adieu la démocratie, vive la retrocratie !! Pauvre de nous !! Dieu, aide nous!!!

  6. M. Albert W. merci pour votre contribution. Pour le moment, est ce qu’y a une possibilité d’envisager le remplacement d’un des groupes par des panneaux solaires? A réfléchir par tous les Nigériens qui ci-connaissent dans le domaine.
    Il y a des espaces vides à côté du site de Gorou banda et les installations sont acquises.
    Sinon en plus des soucis de la centrale on va perdre les investissements réalisés (vols, détournement des pièces, …).

  7. Enfin, un article factuel, juste dans ses propos !

    Maintenant, il faut prendre d’autres décisions, nous voulons de l’électricité, sommes-nous tous d’accord pour accepter les frais réels de cette énergie ?

  8. Ya Allah sauve nous des mains d ces faux..Et je souhaite que justice soit faite…’Que des irresponsable qui nous gouvernent’

    1. Le mal est fait…………….. aidons pour une autre solution, sur une partie placer des panneaux solaires. Parler d’une éventuelle augmentation du prix KW c’est trop trop trop risqué car déjà le prix actuel 79f c’est insupportable pour le pauvre. Le Président de la République doit s’investir pleinement à rencontrer tous les bons techniciens cela est plus que nécessaire.

      1. S’il les rencontre maintenant, c’est donc la charrue avant les bœufs !En tant qu’ingénieur des mines il devait le faire dés le processus du montage du projet. Albert Right n’est pas n’importe qui dans ce pays ! Encore une réalisation de prestige mal conçue et réalisée. Patience et allons seulement !

        1. Gorou banda a été realisé par le gouvernement et non NIGELEC
          DG C pas lui qui avait les commandes des materiaux reflechisser un peu ya un ministere de l energie qui s occupait de gorou banda

        2. IM allait faire un sans faute de sa gestion sans ce »machin ».budgetivore, lourd dans la maintenance, et surtout pas clean sur le plan environnemental et il le sait bien. Alors k le photo voltaïque serait bcoup plus réaliste.prenons l ex du Sénégal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cérémonie De Réception D’un Appui Logistique Offert Par Les Etats Unis D’Amérique: 10 Camions Et Un Magasin De Stockage De Pièces De Rechanges Au Profit Des FAN

L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger, SE Eric P. Whitaker a procédé hier matin…