Accueil / ACTUALITE / POLITIQUE / Gouvernance locale dans la région de Maradi Le maire de la commune rurale de Dan Issa destitué

Gouvernance locale dans la région de Maradi Le maire de la commune rurale de Dan Issa destitué

L’événement fait la une de l’actualité de la région de Maradi cette semaine. Le maire de la commune rurale de Dan Issa, localité frontalière du Nigéria, dans le département de Madarounfa a été destitué suite à une motion de défiance du conseil municipal, le 3 décembre dernier.

C ’est à l’issue des discussions que la motion de défiance contre le maire de la commune rurale de Dan Issa, Mahaman Rabé a été votée le lundi dernier. Sur les 15 conseillers que compte le conseil municipal de Dan Issa, 14 ont voté en faveur de la destitution du maire. Dans une correspondance avec ampliations au préfet de Madarounfa, au maire de la commune rurale de Dan Issa lui même, les conseillers ont énuméré les motifs qui les ont conduits à demander la convocation d’une session extraordinaire en vue de débarre et voter la motion de défiance.

Les griefs des conseillers contre le maire Mahaman Rabé portent sur le non respect de la hiérarchie relativement à certains rappels à l’ordre notifiés par le préfet de Madarounfa, la non consultation du conseil municipal concernant des dépenses non prévues comme la construction de 4 hangars pour le marché à Gawaro et l’air d’abattage des animaux de Tapkin Guiwa. Figurent aussi sur la correspondance, les points concernant la recette exceptionnelle qui doit faire l’objet d’un remaniement budgétaire ; la construction du portique à l’entrée de Dan Issa pour un coût global de 14.995.000 FCFA non prévu par le plan de développement communal et sans l’avis du conseil municipal ;

les irrégularités constatées dans la vente des céréales à prix modérés ; la banalisation du conseil par le maire dans ses prises de décision ; les irrégularités constatées lors des ventes des parcelles ; la négligence des commissions spécialisées. Autant de griefs pour lesquels les conseillers signataires de la motion de défiance ont voté pour la destitution du maire de la commune rurale den Dan Issa. Cinq partis politiques sont représentés au sein du conseil municipal de Dan Issa. Il s’agit du RSD, parti dont est issu le maire destitué et qui a 6 conseillers, le PNDS, qui avec 3 conseillers, le MONEN/FA qui en a 3 également, le MNSD avec 2 et le CDS avec 1 siège de conseiller

À propos Super User

8 plusieurs commentaires

  1. Ils sont en effet nombreux ces maires qui se croient tout permis. La destitution du maire de Dan Issa doit leur servir d’exemple. La situation est critique à ARZERORI

  2. bon exemple de bonne gouvernance a suivre. Bravo aux conceillers municipaux de dan issa

  3. bravo dan issa pour le ballayage des maires pourris.vous donnez un bon exemple de democratie et de bonne gestion,j espere vos leaders vous suivront…

  4. 15 millions …à vue d’oeil 100/100 de bénef …

  5. ALI SIDI BEN MAHADI

    DÉCIDÉMENT ÇA BOUGE A MARADI.CONTINUEZ DANS CETTE LOGIQUE CAR C EST DANS LE MOUVEMENT QUE LE DÉVELOPPEMENT ÉMERGE.CELUI QUI NE BOUGE PAS NE PEUT PAS COMMETTRE D ERREUR ET CELUI QUI NE COMMET PAS D ERREUR NE VIT PAS ET CELUI QUI NE VIT PAS NE PEUT PAS SE DÉVELOPPER.
    N AYONS PAS PEUR DE PRENDRE DES INITIATIVES TOUT EN SACHANT QUE LES ERREURS QUI EN RÉSULTERONT SERVIRONT DE LEÇON AUX AUTRES QUI VONT VENIR APRÈS NOUS.

  6. Kassoum doit nous expliquer le probleme de la rue entre le sahel vert et le terrain chinois.
    Il doit nous expliquer la cohabitation du bar et l’espace de jeux pour les enfants au niveau du jardin.

  7. A la date d’aujourd’hui, Maradi doit revoir ces initiatives. L’installation des lampadaires electrique dans la ville est une bonne chose, mais combien l’electrité va couté a cette ville. Ils devraient penser a des lampadaires solaires, certe le prix d’achat va couté, mais a la longue le cout de depense sera reduit. La ville a des initiatives mais pas de vision a la modernisation.

  8. A quand le tour des trois communes de Maradi et surtout au niveau de la ville. Une traçabilité est solicité dans la gestion de la ville de Maradi. Nous voulons une vision sur toutes les activités faites et en cours de réalisation. Cette traçabilité est naissaire surtout pour la renaissance. Vu les revenues de cette ville, elle doit depasser en une ville moderne et exemplaire. Verifier la stabilité financiere de Maradi et a comparer aux autres villes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.