Home ACTUALITE Habibou: de jeune déscolarisé sans emploi à chef d’atelier
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - POLITIQUE plus - 10 octobre 2018

Habibou: de jeune déscolarisé sans emploi à chef d’atelier

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Témoignage d’un bénéficiaire du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) via le FAFPA

‘’Je me nomme HABIBOU ADAMOU HIMA. J’ai 26 ans et j’ai abandonné l’école en classe de 3ème.

Il y a quelques années, j’ai entendu parler d’une formation offerte par le PRODEC et le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA).  Je me suis inscrit et j’ai bénéficié d’une formation de deux (02) ans en théories et en pratiques. J’ai fait un an dans les différents ateliers et après je suis venu faire un an dans les différents centres de formation. Comme spécialité, j’ai appris la menuiserie bois.

Avant de commencer cette formation, j’étais au chômage, je ne faisais pratiquement rien. Alors j’ai décidé de m’inscrire pour apprendre un métier.

Grâce à la formation dispensée par le FAFPA, j’ai pu me spécialiser et ouvrir mon propre atelier en menuiserie bois. Aujourd’hui, j’emploie d’autres jeunes comme moi.

Je peux dire que cette formation a changé ma vie et ma manière de vivre

Aujourd’hui, j’arrive à survivre de mon métier, je gagne mon pain, je fais tout dedans donc Alhamdulillah.

Dans l’avenir je veux vraiment créer un grand atelier ou bien une société de menuiserie, livrer des matériels de qualité aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays. J’aimerai aussi apprendre le métier de la menuiserie à beaucoup de jeunes de mon entourage.

Le FAFPA donne à chaque bénéficiaire la formation qui lui correspond le mieux. Chacun peut y trouver son métier. C’est pour cela que j’encourage tous les jeunes au chômage à saisir l’opportunité qu’offre le PRODEC à travers le FAFPA. C’est une voie honorable pour gagner sa vie.

Pour ma part, je dis Merci au PRODEC et au FAFPA pour ce qu’ils ont fait pour moi ‘’

Au total, 3006 jeunes déscolarisés et non scolarisés ont bénéficié du programme d’apprentissage dual du FAFPA et du PRODEC.

Une étude réalisée en 2017 a démontré que 63% des bénéficiaires de l’apprentissage du FAFPA et du PRODEC ont accédé à un emploi.

[author ]Source: PRODEC via le FAFPA[/author]

3 Comments

  1. Bonne suite et chapeau en effet . Une inspiration pour les autres ….

    Il a choisi sa voie pour s’affirmer contrairement a beaucoup qui attendent un numéro matricule hypothétique et l’attribution d’un bureau climatisé et porté des vestes et des cravates …..

    Si tout le monde persiste et signe a travailler choco choco dans un bureau qui va travailler et animer les autres secteurs du maillon économique et social ?

    BRAVO 👏👏 HABIBOU ADAMOU HIMA 👏👏 et 👏👏.PRODEC et le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA 👏 Pour guider cette frange du dernier pays de la race humaine….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Suite À L’incendie De L’école Primaire Pays-Bas De Niamey : La SONIBANK Remet Un Chèque De 5 Millions De Francs CFA

La Société Nigérienne de Banque (SONIBANK) a offert, le 16 avril dernier, un don de 5 mill…