Home ACTUALITE Hama Amadou n’a plus le droit de parler ou d’agir au nom de Lumana Africa selon la justice…

Hama Amadou n’a plus le droit de parler ou d’agir au nom de Lumana Africa selon la justice…

Le délibéré sur l’affaire opposant Noma Oumarou à Hama Amadou vient à l’instant de tomber. Hama Amadou n’a plus le droit de parler ou d’agir au nom de Lumana Africa. Ainsi, en a décidé la justice nigérienne qui enlève de ce pas, tout destin politique à l’enfant terrible de Youri.

La carrière politique de Hama Amadou a donc pris fin aujourd’hui vendredi 26 juillet 2019, un an juste, après celle du Président Abdou Labo de la CDS Rahama.

Selon la justice Hama Amadou ne peut plus être président d’un parti. L’homme qui a été un redoutable politicien, ex président de l’Assemblée nationale, ex Premier Ministre, plus d’une dizaine fois ministre et plusieurs fois député voit sa carrière politique stopper nette par cette sombre affaire de contrôle d’un parti politique et celle dite  de trafic de bébés.

La sentence paraît lourde aux yeux de certains observateurs politiques car ils estiment que Hama Amadou méritait mieux.

En effet, Hama Amadou, assigné par celui – là  même qu’il avait unilatéralement imposé à ses militants comme président par intérim du parti devant la justice vient de récolter ce qu’il a semé.

Ce qui était inimaginable devient une réalité, des militants du Parti Lumana Africa qui assignent le Président Hama Amadou devant la justice, qui l’aurait cru surtout lorsque cette assignation est la cause de sa mort politique,  la justice avait déjà constaté sa  déchéance relativement à l’affaire des bébés importés (suite à sa condamnation à 1 an d’emprisonnement par arrêt n°31/17 en date du 13/03/2017 de la Cour d’Appel de Niamey »).

 No situation is permanent dit- on. L’être humain, qu’elle que soit sa position et la crainte qu’il inspire aux autres, reste et demeure un être humain pour les gens doués de raison. Les militants du Parti Lumana Africa ont obtenu ce que ceux du parti CDS avaient obtenu devant la justice en agissant autrement.

L’être humain étant faillible, le Président Hama Amadou a, lui-même donné, à travers sa dernière décision en tant que président du parti, l’arme pour l’abattre à  Noma Oumarou et autre. Le roi est nu.

Par Namalka Bozari (Contributeur Web) Tamtam Info News

25 Comments

  1. la fin d’un homme.Dieu est a été trop clément en vers Hama mais comme il a promis de châtier,il ne ratera jamais sa cible.La mort politique de Hama a été prédite et elle est arrivée inévitablement.Les Wassalké et Almoustapha,Seyni Omar,Keita et bien d’autres peuvent froisser les mains et Dieu les a vengés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Sécurité au Niger : remise de matériel roulant au service central de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée

Le siège du Service central de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale…