Accueil / ACTUALITE / HAMA AMADOU : Paranoïaque même dans l’exil !

HAMA AMADOU : Paranoïaque même dans l’exil !

Le President Hama Amadou, Président du Bureau Politique National, Président du parti à l’occasion du Congrès Extraordinaire du MODEN/FA LUMANA-AFRICA

Le President Hama Amadou, Président du Bureau Politique National, Président du parti à l’occasion du Congrès Extraordinaire du MODEN/FA LUMANA-AFRICA

Au lendemain de sa fuite éperdue pour échapper à la Justice nigé- rienne, l’ancien président de l’Assemblée Nationale, continue à entretenir son dada favori : sa paranoïa de l’assassinat. Dans notre dernière livraison, nous nous lamentions du fait que le Seigneur de Youri nous manquerait pour alimenter les colonnes de votre journal.

Eh bien non, même dans l’exil, le person- nage reste égal à lui-même : le Hama claustrophobe qui voit le complot partout. Ses derniers hauts faits, il les a inscrits dans la dernière interview accordée à l’hebdomadaire Jeune Afrique dans lequel il a parlé d’un complot visant à l’assassiner une fois en prison, au moyen d’un ‘’puissant poison lent’’ commandé spécialement de la Libye déchirée ! Abracadabra, Abracadabra ! L’ima- gination de Hama ne tarit jamais ! Depuis des mois, il geignait comme quoi il était la cible d’un tireur à gage alors même qu’il se trouvait hors du Niger au moment où ‘’la fameuse balle avait atterri’’ à ‘’deux mètres de son lit’’, inji (selon) Soumana Sanda !

L’enquête balistique diligentée à cet effet a révélé que la mystérieuse balle n’avait jamais été tirée. Puis, quelques semaines après, le paranoïaque Hama se fendit dans un journal de la place pour déclarer qu’il aurait été victime ‘’d’une tentative d’empoisonnement par un certain ‘’boss’’ qui aurait contacté un de ses domestiques pour lui ingurgiter un poison mortel ! Là également, la suite se passera de tous commentaires : il ment ! Aujourd’hui, après sa fuite, après avoir abandonné femme et ‘’enfants’’, pour justifier cette fuite honteuse, une fois encore, son imagination n’a point chômé : le régime de la Renaissance projetterait de l’assassiner dans sa cellule une fois qu’il serait en prison !

Comme vous avez pu le constater, de- puis l’installation de la démocratie multi partisane au Niger au début des années 90, Hama Amadou est, curieusement, le seul homme politique qui, régulièrement, lorsqu’il se trouve en diffi- culté (chaque fois qu’il n’exerce pas le pouvoir), se plaint qu’on veuille attenter à sa vie ! Bon sang, qu’avait-il de plus que les autres hommes politiques pour faire croire toujours qu’on en veut à sa vie ? Sous l’ère du Général Baré, Issoufou Mahamadou était l’opposant le plus irréductible au régime de la Quatrième République, mais curieusement c’était Hama qui avait peur pour sa vie !

Zaki était également le chef de file de l’opposition sous la Cinquième République dont il ne cessait de denoncer les frasques du haut de la Place de la Concertation pendant toute une décennie, et là encore, c’était Hama Amadou qui s’enfuyait pour ne pas être tué par Tandja ! Décidemment, pourquoi c’est toujours lui Hama qu’on veut occire. Dans tout cela, Hama   semble se tromper d’époque en essayant de faire avaler des couleuvres aux Nigériens, oubliant que ces derniers ont beaucoup gagné en maturité du fait justement des errements politiques des gens comme Hama Amadou.

Il fut un temps où ces intox pouvaient prospérer au Niger, lorsque les démagogues de son acabit profitaient de la naïveté et de l’ignorance des masses pour faire marcher leurs fonds de commerce politiques. Aujourd’hui, aucun esprit objectif et sérieux ne peut croire que les rela- tions politiques sont devenues si exécrables qu’il faille recourir aux assassinats politiques pour le rè- glement d’un litige politique. En continuant et en persistant dans cette posture immature de martyr permanent de la république, en fin de compte, Hama Amadou ne fait que se couvrir davantage de ridicule, ôtant ainsi toute dimension sérieuse à sa carrière politique. Certes, il pourra toujours continuer à instrumentaliser RFI ou Jeune Afrique, mais les chancelleries étrangères accréditées dans notre pays savent elles toute la vérité :

Hama Amadou est simplement poursuivi pour une infraction de droit commun, supposition d’enfants et trafic d’êtres humains, choses tout à fait normales dans n’importe quel pays du monde. Depuis quand se présenter devant la justice pour laver son honneur est-il devenu infamant ? Il faut être Hama pour croire cela.

À propos de l'Auteur

ZAK (OPINIONS N° 239 DU 10 SEPTEMBRE 2014 )

 

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. Chers internautes, n’ est -il pas écrit dans le Saint Coran que tout celui qui fait un atome de bien le verra et tout celui qui fait un atome de mal le verra aussi? Combien de maris Hama a-t-il cocufié au Niger et allant jusque’ à tabasser certains d’ entre eux qui l’ on pris en flagrant de lit? C’ est pourquoi Dieu l’ a rendu incapable de procréer ayant utilisé ses semences sur les femmes d’ autrui. Il a fait du mal aux douanes ensuite à la Primature sous Tandja quand il faisait la pluie et le beau temps et décidait du sort de bien de cadres du pays. Le karma se paie cash ici et quand la dette est trop lourdé la balance est payée le jour du jugement. Suivons don les conseil de Feu Maman Shata et ne pas faire de méchanceté car lorsque nous la faisons, c’ est nous qui en devenons victimes.

  2. Depuis quand Bazoum est-il devenu Zack?

  3. Si malgré toutes les opportunités qu’il a eues dans sa vie Hama se retrouve aujourd’hui là où il est c’est que cet homme est un éternel perdant.
    Tournons donc la page. Allah sait pourquoi hama est dans cette situation après avoir été ce qu’il a été et fait ce qu’il a fait.
    ALLAH aime vraiment notre pays.

  4. C’est bon d’écrire pour relater un certain nombre de vérités car hama malgré son âge il ne cesse de mentir. c’est normal car le mensonge est un principe des hommes lâches pour justifier leur fuite

    • Hama est narcissique » Menti faire partie de son ADN qu’ il refuse de donner pour s’ innocenter dans l’ affaire de BB importés. Il ne veut pas que son ADN montre qu’ il ment alors il accuse tout le monde. C’ est la marque de commerce de tous les laches de blâmer les autres et leur faire porter le fardeau à leur place. Hama n’ admet jamais ses erreurs et ses coups bas. Il est comme l’ enfant qui commence une pagaille et quand le père ou le maitre demande celui qui a commencé il se disculpe et accuse les autres d’ avoir été les instigateurs.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*