Accueil / ACTUALITE / POLITIQUE / Haute cour de justice Les juges de l’Institution de Hadiza Gros en formation

Haute cour de justice Les juges de l’Institution de Hadiza Gros en formation

Du mercredi 11 au vendredi 13 avril 2012, les honorables juges de la Haute cour de justice ont suivi, dans les locaux de cette même de l’Institution, une formation sur la manière dont ils doivent durant leur mandat faire le travail que le peuple Nigérien attend d’eux : rendre justice.

Portant aussi bien sur la matière que sur la forme de leur mission, cette formation de 3 jours a enregistré la présence effective des 7 juges que comprend l’institution :

3 juges magistrats et 4 juges députés. Cette formation s’inscrit dans le souci constant, maintes fois démontré si besoin est, des autorités de la 7ème République en général, et la présidente de l’Institution, Hadizatou Moussa Gros en particulier, de former et de doter de compétences indispensables de la manière la plus adéquate possible les Nigériens, a fortiori ceux qui oeuvrent dans le domaine ultrasensible de la justice. Ici, on décide du sort de quelqu’un en termes de justice. La justice est l’aspiration humaine la plus fondamentale.

Elle est aussi  » l’honneur d’un pays « . Surtout vu le rôle et la place de la Haute cour de justice qui a pour compétence, selon la Constitution de la 7ème République, de juger le président de la République en cas de haute trahison et les membres du gouvernement, présumés coupables de crimes ou délits commis dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions. Donc des personnes qui auraient assumé les plus hautes fonctions de l’Etat.

On ne peut que saluer ce type de formation à l’intention de nos juges d’autant plus que 4 d’entre eux sont des députés et ne sont pas magistrats de formation. Ce genre de formation doit d’ailleurs être périodique pour mieux les outiller. Venue à son heure, cette formation contribue assurément à doter les membres de la haute cour du maximum nécessaire et des compétences requises pour assurer leur fonction de manière honorable, surtout de manière à convaincre les Nigériens de la justesse de leur décision chaque fois qu’ils rendront un arrêt sur une affaire quelconque.

Les décisions de la Haute cour de justice doivent être d’autant plus réfléchies qu’elles sont sans recours. C’est pourquoi la présidente de l’Institution, Mme Hadizatou Moussa Gros, à l’ouverture de cette session, a salué ce type de formation parce qu’elle leur permet, une fois bien formés, assistés et bien accompagnés, de prendre les bonnes décisions, des décisions raisonnées, tout en réduisant les marges d’erreur. Des erreurs qui sont préjudiciables à tout point de vue, car l’injustice est le lit de la violence.

Il faut d’une part respecter et garantir le droits et libertés des individus, de l’autre mettre le corps social dans ses droits en cas de préjudice. Manifestement les juges de la Haute cour de justice sont sortis satisfaits de la formation, parce que réconfortés par les outils conceptuels et procédures judiciaires dont ils viennent d’être dotés. Aussi, envisagent-ils leur mission avec confiance, sérénité, bien qu’avec gravité aussi, compte tenu de la délicatesse du sujet.

À propos Super User

6 plusieurs commentaires

  1. C’est Allah seulement qui protège, aucune personne sur cette terre ne peut protéger celui dont dont Allah décidera de punir. Ils vont finir leur jeu, mais à la fin ils verront qu’on ne peut jamais compter sur qui que ce soit, c’est ce que la personne à récolte qui le sauvera.

  2. Une chose m’étonne en effet: que devient le dossier de SE Hama, président de l’Assemblée nationale. On en parle pas du tout ou bien il a bénéficié d’un classement ? Aussi, ces juges de la haute cour, qui peut nous renseigner sur leur provenance et leur passé ?

  3. Je comprends M.S mais lui aussi doit comprendre que Hama amadou a besoin d’une garantie tout risque pour ses dossiers, pour ne pas retourner à koutoukalé. ET cette date pauvre dame correspond à son choix, elle inculte, sans moralité et aux origines douteuses comme lui… qui ça semble……. Oui pauvre Niger mais t’inquiète pas Allah les voit et au moment opportun ce stratagème s’effondrera comme un château de carte inch Allah!!!!

  4. On est vraiment en retard, tout le temps ce sont des formations ateliers seminaires res… Nous nous voulons qu’on nous informe sur des constructions de nouveaux hopitaux, écoles, routes… Et puis si il faut former les gens après leur nomination on arrive à douter du systeme dans son intégralité.

  5. l’objectivité ? j’ai peur qu’elle ne puisse pas s’y trouver. le Niger m’inquiète sérieusement. Au lieu de penser à tout ce qui unit contre les velléités de tout genre qui guettent le pays, les gars cherchent partout des problèmes inutiles.

  6. HADIZA PREIDENTE DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE ! QUE DIEU NOUS AIDE. CE N’EST PAS POUR RIEN QUE NOUS SOMMES DERNIERS.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.