Home ACTUALITE Hommage à Aissa Diori, une femme admirée et respectée…

Hommage à Aissa Diori, une femme admirée et respectée…

Il y a 46 ans, dans la nuit du 14 au 15 avril 1974, un coup d’État fomenté par le Lieutenant-Colonel Seyni Kountché mettait fin au régime de RDA dirigé par le Président Diori Hamani. Dans cette nuit funeste,  des soldats menés par le lieutenant Gabriel Cyrille s’introduisent dans le palais présidentiel de Niamey.

Au cours de l’assaut, selon la version officielle, Aïssa Diori, épouse du Président, meurt sous les balles du sergent Niandou Hamidou, un des tombeurs de son époux.

Issue de l’ethnie peule, Aïssa Amadou est née à Togon ( Doutchi). Elle épouse le 9 mai 1945 Hamani Diori, avec lequel elle aura six enfants.  Mme Aïssa Diori fut la Première dame du Niger de 1960 à 1974. Bien que n’étant pas scolarisée, elle a très tôt pris conscience que son rôle ne doit pas se limiter au foyer. Elle s’est engagée pleinement aux côtés du Président Diori Hamani pour forger une image aux plans national et international. Mme Aïssa Diori s’est imposée en tant qu’une personnalité forte admirée et écoutée à l’image de Sarrounia, la reine de sa région natale. Très active au sein du Parti progressiste nigérien, elle initia des actions concrètes en faveur des populations rurales, elle s’investit dans la scolarisation des enfants nomades par une sensibilisation de proximité.

Au cours des tournées annuelles du Président à l’intérieur du pays, l’hebdomadaire gouvernemental Le Niger, souligne que « Dans chacune des localités ou le chef de l’État s’est rendu, son épouse, Mme Aïssa Diori a pris la parole pour exhorter les populations et plus particulièrement les femmes à participer activement à la construction nationale ».

Aïssa jouait discrètement la fonction de ministre de la promotion de la femme comblant ainsi le vide en matière de représentation des femmes au gouvernement et à l’Assemblée Nationale. Elle était la porte-parole des femmes et autres sans voix qui la sollicitaient pour influencer le tandem Diori-Boubou dans les prises de décision délicates. Entre autres, on cite le rétablissement du Soro, Sport peulh interdit sous la colonisation. Dans la géopolitique internationale, Aïssa faisait partie de presque tous les voyages officiels du Président. Elle ne passait pas inaperçue. Elle revenait toujours avec une leçon

Hadjia Aïssa fait partie de presque tous les voyages officiels du président. Aux États-Unis, elle apporte son soutien aux écoliers noirs victimes de discrimination raciale.

Côtoyant les grands de ce monde (Elisabeth II, Haïlé Sélassié, Nasser, De Gaulle, Johnson…), Madame Diori impose respect et admiration.

Par Tamtaminfo News (Source Wikipedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

MADAME KANE AICHATOU BOULAMA RESTE ET DEMEURE MINISTRE DU PLAN ET JOUIT DE LA CONFIANCE TOTALE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Des fausses  informations propagées à dessein circulent sur les réseaux sociaux annonçant …