Home ACTUALITE Hommage a Edem Kodjo: « Adieu mon Grand frère »…

Hommage a Edem Kodjo: « Adieu mon Grand frère »…

Le 11 Avril 2020 a sept (7) heures du matin, tu as tiré ta révérence, à l’hôpital Américain de Neuilly-sur-Seine, en région parisienne, à l’âge de 82 ans.

Si je ne t’ai pas connu à travers ta longue et riche carrière d’homme politique, qui t’a permis d’être ministre, Premier Ministre de ton pays le TOGO et celle de diplomate, qui t’a notamment permis de servir l’Afrique, comme Secrétaire Général de l’Organisation de l’Unité Africaine, je t’ai par contre découvert, dans toutes les facettes de ta personnalité, en tant que Facilitateur de l’Union Africaine, pour le Dialogue politique en République Démocratique du Congo (RDC).

De 2016 à 2018, en effet tu auras été l’artisan infatigable d’un Dialogue Politique au travers duquel, te côtoyant de jour comme de nuit, j’ai pu apprécier tes talents de négociateur chevronné, mais aussi tes convictions de panafricaniste convaincu et engagé.

Cela n’a pas été facile, je dois l’admettre, car ton exaspération, à certains moments, ton impatience à certains autres, voire ton intransigeance, n’ont pas toujours été comprises, y compris de nous-mêmes. 

Mais pour qui te connais, il n’y a rien de surprenant.  Homme exigeant avec toi-même, rigoureusement élégant que tu as toujours été, malgré l’âge, tu as gardé ce port vestimentaire, avec l’éternelle pochette et tes chaussures bien cirées, qui te distinguaient, même a Kinshasa, capitale de la sape.

Cette exigence de qualité, je dirais de l’excellence, que tu incarnes à vue d’œil, a été pour tous les membres de l’équipe de facilitation que nous étions, un levain qui a empêché a nos pâtes de s’alourdir.

Cette intransigeance était toutefois empreinte d’un grand humanisme et d’un sens du partage que tous ceux qui t’ont côtoyé, ont apprécié.

C’est cette personnalité, faite de fermeté mais aussi d’un sens élevé du dialogue et du compromis, qui t’aura permis de voguer dans les eaux tumultueuses de la politique congolaise et de conduire, avec succès, le dialogue politique inter congolais qui a abouti a la signature de l’Accord politique du 18 octobre 2018.

C’est cet accord, complété, par les négociations menées par la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), qui aura permis la conclusion de l’Accord du 31 décembre 2018, dit « Accord de la Saint Sylvestre », qui a jeté les bases de sortie de la crise politique que connaissais la RDC, depuis des années.  A ton épouse, calme, discrète et mesurée, à tes enfants, à tes compagnons, aux membres du groupe de soutien qui t’a accompagné et à la nation Togolaise, je présente mes condoléances les plus émues.

Homme de Dieu, de paix et de justice, repose en paix, mon cher grand frère, mon cher Facilo.

Par Ambassadeur Abdou Abarry, (Ancien Représentant Spécial de L’Union Africaine en RDC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Signature de conventions de partenariat au comité d’organisation Diffa N’Glaa…

Le président du comité d’organisation du 62ème anniversaire de la proclamation de la Répub…