Home ACTUALITE Hommage de l’ancien ambassadeur à Paris Abderahamane Mayaki au Président Moussa Moumouni Djermakoye….

Hommage de l’ancien ambassadeur à Paris Abderahamane Mayaki au Président Moussa Moumouni Djermakoye….

Abderahamane MAYAKI
Officier de la Légion d’Honneur.

Dans l’oraison funèbre qu’il a écrite, et prononcée ce jour, 23 novembre 2017 à Niamey , en hommage à Moussa Moumouni Djermakoye, le Colonel Issaka Labo Bouché, a fait ressortir les traits saillants de la personnalité de son frère d’arme, de son camarade de promo:
Humilité, Dignité, Loyauté et Droiture.


Moussa Moumouni Djermakoye, était un militaire dans l’âme. Quoi de plus naturel s’exclamerait on!
À l’instar de nombre de Dossolais de l’Aristocratie Zarma, qui embrassèrent le métier des armes, Zarmakoye Moumouni, père de Moussa, était Officier de l’Armée Française.

Moussa Moumouni Djermakoye est sorti, des meilleures écoles militaires françaises de formation des commandos des troupes aeroportées.

Mais, ce qui fit de lui un Officier respecté et aimé des Forces Armées Nigériennes, ce ne sont point uniquement, ses parchemins militaires et médailles; c’était aussi et surtout, sa grande humilité, la proximité avec ses hommes, l’esprit de sacrifice et de partage, qui lui faisaient inspirer, confiance et grande estime auprès des forces armées nigeriennes.

Moussa Moumouni me confiait un ancien Premier Ministre nigérien, « était l’un des rares Officiers nigériens à aller sans gardes de corps à la rencontre des troupes, toutes les fois où des mutineries eurent lieu. Un des rares à pouvoir dialoguer avec les troupes en ces circonstances car, il avait l’estime et la considération des Forces Armées Nigériennes « .

Le Colonel Issaka Labo Bouché a également mis en exergue sa grande foi religieuse, résultat de l’éducation qu’il reçut car, rappelons le, Zarmakoye Moumouni était un homme pieux, qui rendit l’âme sur son tapis de prière, égrenant son chapelet.
Tes frères d’arme te pleurent ainsi que tous ceux qui t’ont connu et approché.

Je me souviens du jour où après mon service civique, je me rendis à l’État Major des FAN, pour ma position militaire, et de la visite de courtoisie que je te rendis au 3eme bureau, sur recommandation de mon père; premier contact établi, entre un tonton et son fiston dans le cadre de l’État.

Bien plus tard, j’eus le plaisir et l’honneur de te recevoir en mes bureaux, au 154 rue de Longchamp, dans le 16eme arrondissement de Paris, alors que tu étais, Président du Conseil Économique, Social et Culturel de notre Cher pays.
Grand Oncle, repose en paix, et que la terre dossolaise qui t’a vu naître, te soit légère, Amine.

[author ]Abderahamane MAYAKI Officier de la Légion d’Honneur.[/author]

4 Comments

  1. Precision, contrairement a ce qui est mentionne dans le temoignage, Colonel Labo Bouche n’etait pas le camarade de promo de Feu Colonel Djermakoye, n’etant pas de la meme generation aussi, mais ce dernier a ete son chef et de la ils ont tisse de relations sinceres de famille et de surcroit entre deux cousins Djerma /Bagobiri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 10 JUILLET 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 10 juillet 2020, dans la salle habi…