Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Hommages à la Nigérienne…

Hommages à la Nigérienne…

13 mai 1991-13 mai 2019. Cela fait 28 ans depuis cet historique 13 mai 1991 ou nos héroïnes toutes couchesconfondues se sont levées pacifiquement pour exprimer leur mécontentement face à leur insignifiante représentation au sein de la Commission Nationale Préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine (une seule femme sur la quarantaine de membres que composait la Commission).

Frange majoritaire de notre population, cette marche a permis de porter la représentation de la gent féminine à 5 dans de laditecommission et d’amener les autorités d’antan à consacrer la date symbolique du 13 mai comme “Journée Nationale de la Femme Nigérienne« . Commémoration que d’aucuns appellent -à tort ou à raison- fête de la femme intellectuelle ou citadine ; en dépit de cela, la date du 13 mai était, est et demeurera une conquête de toutes les femmes de la patrie de Saraunia Mangou

Cependant, force est de constater que, 28 ans après, la pauvreté garde toujours un visage féminin, les inégalités abyssalesdans tous les domaines de comparaison, les disparités du taux d’alphabétisation, de la scolarisation de la jeune filleet de l’emploi pour ne citer que ceux-là résume á suffisance les défis encore multiformes et urgents pour favoriser une meilleure représentativité et implication de cette composante importante de la société aussi bien au niveau du « Niger d’en haut » ainsi que dans les autres pansde la vie du pays. Sans nul doute, c’est dans le monde rural ou vivent plus 75% de notre population, donc la majeure partie des nigériennes, où l’État doit inévitablement multiplier les efforts pour alléger les souffrances de ses vaillantes femmes qui écrivent les plusbelles pages de notre histoire.

 Le régime de laRenaissance est encore attendu sur la question de l’accélération de la scolarisation de la jeune fille et dans l’enseignement professionnel, technique et supérieur; la lutte contre le mariage précoce, l’autonomisation desjeunes filles et femmes ainsi que la tolérance zéro contre la violence, sous toutes ses formes, contre la femme.

Comme Thomas Sankara, la vraie émancipation de la femme, c’est justement celle qui responsabilise celle-ci.Disons le, cela n’est pas qu’une question de quota électoral, mais plutôt une question d’éduquer, d’instruire etde les former pour la construction du Niger que nous voulons, un Niger meilleur pour tous.

 La préparation et l’implication directe de la nigérienne des villes comme de nos campagnes est une exigence aussi bien du présent comme du futur ! Plus de 30 ans après son assassinat, le« président féministe » comme dirait l’autre, continue d’incarner sans nul doute une source d’inspirationintarissable pour les avant-gardistes féministes africains et du monde entier; ses idées révolutionnaires sur l’émancipation effective de la femme ainsi que son courage politique dans ce sens continue de séduire. 

C’est à juste titre qu’il déclarait que « La révolution et la libération des femmes vont de pair, nous ne parlons pas de l’émancipation des femmes comme d’un acte de charité ou d’une vague de compassion humaine, c’est une nécessité fondamentale pour le triomphe de la révolution. » Les femmes occupent l’autre moitié du ciel” ».

En cette 28ème édition de 13 mai, nous rendons un hommage vibrant a toutes ses nigériennes qui se battent au quotidien pour le bien-être de leurs familles, leurs communautés et de toute la nation nigérienne. La condition sine qua non de l’édification et la consolidation d’un Niger « Renaissant » passe incontestablement par l’inclusion de son autre moitié démographique dans tousles secteurs et à tous les échelons de la vie socio-économique et politique de la société. Le développement national est indissociable de la complète émancipation de la femme nigérienne !

Bonne fête a toutes et à tous !

Par Oumarou Issaka Ismaël

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Mr Éric nous savons bien que le peuple malicieux est née des USA et l’amérindien Amerigo Vespuci & Christophe Colombe nous servent d’illustration palpable mais , il ne devrait pas y avoir lieu des paraboles ironiques au camp des victimes de la division familiale malgré eux dans la mesure que Dieu ne fait rien pour rien + ses derniers bien que indifférents , voient aux claire le sens final de la vision Américaine pour le monde noir et ils sont prêt adhérer lorsqu’ils seront mis dans leur droit professionnel dans un climat de respect stricte à l’adoration d’un seul et unique Créateur Allah .
    Les Femmes sont nos mères ,soeurs et elles méritent le bonheur de ce monde sous toutes formes pour leur appui à la stratégie Renaissante moderne en veille qui tend à répondre à l’aspiration de la population Nigérienne entière avant 2030 = merci pour ce soutient considérable et que le ciel vous récompense : il se pourrait qu’avec nous en plein match chaque femme travailleuse du Niger pusse rentrer chaque soir chez elles avec quelques cailloux d’argiles qu’elles gardent les yeux fermé face à la table ronde moderne .
    Comme un adage dit qu’on apprend pas à un vieux singe comment faire de la grimace , l’Amérique se doit de ne pas se désolidarisé de la Démocratie qui la lie à notre terre natale maintenant que nous avons besoin de ses signatures stratégiques pour éradiquer au moins la misère du camp sahélien même si le secteur éducatif restera intact ..au cas échéant la révolution causale à court ou long terme commencera par nos Dirigeants avant d’atteindre la masse majoritaire de notre pays le Niger du moment que notre devise étymologique est <>

    NB : Mr Éric la table sociale nous passons nos tendre remerciement pour le soutient au Niger + sur la table démocratique : les vérités s’enchaînent pour le respect de notre patrie .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.