Home ACTUALITE Horizon 2021

Horizon 2021

IMAGE D’ILLUSTRATION

Alors que le pays s’enfonce dangereusement dans la crise alimentaire et la crise financière avec tout son lot de drames, les partis politiques ne s’intéressent qu’aux échéances de 2021.

Tous les états majors de la majorité comme de l’opposition ont les yeux rivés sur cette année. Pendant qu’ils se font des coups bas pour se positionner, le peuple est abandonné. Au PNDS, c’est la guerre de positionnement et de clans qui se fait rage. Pas de cadeau, pas de pitié entre « camarades », chacun pour soi.

A jamhuriya, c’est l’heure de fusions avec des petits partis genre Murna Farahan de PHD Mamoudou Djibo, PRD de Mme Gazobi et autres et le captage des militants mécontents des autres partis.

Au MNSD Nassara, on assiste impuissant à la mort de l’APR avec des départs de certains partis satellites et la contestation du leadership de Seini Oumarou.

A Lumana, c’est la grande mobilisation et la recherche effrénée du nerf de la guerre, car le parti a été ruiné par des procès interminables qui lui ont été imposés par le pouvoir.

A kishin kassa, on tente de colmater les brèches après les purges staliniennes opérées au sein du parti.

C’est la même atmosphère dans les autres partis, le pouvoir à tout prix.

La mangeoire ya du bon.

[author ]Source: Allo tamtam N° 01 du 23 mai 2017[/author]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La place de l’éthique et de la morale dans la gestion d’un pays

Le respect de l’éthique et de la morale dans les rapports entre les citoyens d&rsquo…