Accueil / ACTUALITE / Inauguration du marché Dolé de Zinder Le Président Issoufou ovationné par un public en délire

Inauguration du marché Dolé de Zinder Le Président Issoufou ovationné par un public en délire

Depuis les temps immémoriaux, il n’y a pas eu un évènement qui a autant rassemblé les Damagarawas de toutes les couches socioprofessionnelles que l’inauguration du marché dolé. Ils étaient tous là, hommes, femmes, vieillards et enfants, malgré et le froid et le vent poussiéreux qui soufflait, rassemblés comme un seul homme pour acclamer à se rompre les doigts, le Président de la République, Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou.

Ce lundi 27 novembre 2017, tout Zinder était dans la joie et l’allègresse. Zinder murna take chantaient les griots.

A l’arrivée du Président de la République, ce fut une immense clameur, une joie indescriptible, l’apothéose. Il y avait de quoi. L’homme que Zinder accueillait avait promis aux Zindérois de leur offrir un marché digne de la 1ère capitale du pays, un marché ultra moderne qui répond aux exigences des temps modernes. Cet homme a tenu sa promesse et en un temps record. Il fallait donc l’acclamer, le remercier vivement et le féliciter pour son engagement résolu en faveur de la Renaissance du pays.


Zinder qui s’est fêté n’a pas lésiné sur les moyens pour que ce jour soit mémorable. Artistes traditionnels, modernes, les grandes cantatrices de Tchirozérine furent mobilisés pour surchauffer la scène et donner un cachet particulier à la fête.

Il fallait le faire et manifester sa joie car Zinder vient de bénéficier d’un joyau bâti sur un espace de 8,6 ha pour un coût de plus de 13 Milliards de FCFA. Ce marché ultra moderne, renferme 2.152 boutiques et quatre grands hangars, avec comme objectif de permettre l’amélioration du cadre de vie des opérateurs économiques de la Région de Zinder, mais aussi de promouvoir le niveau de développement des activités commerciales de la Région.

La grande cérémonie s’est déroulée en présence notamment des Présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, des Députés Nationaux, des membres du Corps diplomatique et ceux des Organisations Internationales accréditées au Niger ainsi que de la Représentante de la Famille Royale et du groupe COMMODORE des Emirats Arabes Unis.

Le Président de la Communauté urbaine de Zinder, le Gouverneur de la Région et le Ministre du Domaine et de l’Habitat ont tour à tour pris la parole pour souligner que cette promesse faite par le Président Issoufou Mahamadou aux populations de Zinder est tenue, ainsi que la résolution de l’épineux problème d’eau de la ville de Zinder.

Les autorités communales et régionales ont remercié, au nom des populations de la ville et de la région de Zinder, SEM Issoufou Mahamadou pour les importantes réalisations à son actif, dans le cadre du Programme de Renaissance du Niger.
Après la coupure du ruban et la visite guidée des nouvelles infrastructures, le Président de la République, a salué les populations de Zinder pour « l’accueil exceptionnel » qu’elles lui ont réservé, soulignant que « c’est toujours un plaisir pour lui d’être à Zinder. »

« Zinder était un carrefour commercial prospère, et j’espère que le Marché Dolé, que nous venons de moderniser, contribuera à restaurer cette prospérité », a dit le Chef de l’Etat.

Désormais, le Niger dispose de trois marchés modernes (Niamey, Maradi et Zinder) et « je me félicite de ce que le Gouvernement de la Renaissance a construit deux de ces trois marchés modernes du Niger », a-t-il poursuivi.

Le Chef de l’Etat a encouragé le Gouvernement de la Renaissance à poursuivre la mise en œuvre du Programme de renaissance dans tous les domaines et dans toutes ses priorités en particulier la modernisation de la ville de Zinder « Programme Zinder Saboua » dans la perspective de la commémoration du 60ème anniversaire de la République.


« J’encourage le Gouvernement à poursuivre la mise en œuvre des autres priorités du Programme de Renaissance et à se concentrer dans la mobilisation des ressources internes pour réaliser toutes ces priorités», a conclu le Chef de l’Etat.
Peu après cette cérémonie, le Président de la République a donné le coup d’envoi officiel de lancement des activités de la médiathèque de l’Antenne du Centre Culturel Franco-Nigérien (CCFN) de Zinder.

Cette médiathèque a été détruite le 16 janvier 2015 par un incendie provoqué lors d’une manifestation.
Après la coupure du ruban et la visite guidée, le Chef de l’Etat s’est déclaré « heureux de participer à la cérémonie d’inauguration de cette médiathèque, détruite en janvier 2015 par l’obscurantisme à un moment où le pays a besoin de lumière ».

« C’est pour cela que nous avons mis en tête du Programme de Renaissance, la renaissance culturelle du Niger pour la modernisation sociale, politique et économique de notre pays », a expliqué le Chef de l’Etat.

« Pour cette modernisation, nous avons besoin de promouvoir des valeurs » et de lutter contre des « contre valeurs » dont l’obscurantisme, a indiqué SEM Issoufou Mahamadou.

« Pour ce faire, nous avons besoin de mobiliser un certain nombre de vecteurs : l’école, le cinéma, la presse, les bibliothèques, les livres où on peut trouver la lumière dont le peuple nigérien a besoin pour être guidé sur le chemin de son développement économique et social », a expliqué le Président de la République.

« Je suis totalement satisfait de la coopération qui existe entre la France et le Niger dans tous les domaines mais particulièrement dans celui de la culture », a-t-il déclaré.

Le Président Issoufou Mahamadou a saisi cette occasion pour remercier les autorités françaises « pour tout ce qu’elles font pour accompagner le Niger sur le chemin du développement économique et social et en particulier sur le chemin de l’acquisition des connaissances. »


Auparavant, le Directeur du CCFN de Zinder, M. Bawa Souley, a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur française pour son ardeur au travail et pour acte de courage et de dévouement observé lors de l’incendie de la médiathèque en 2015.

Cette distinction lui a été remise par l’Ambassadeur de France au Niger.

À propos de l'Auteur

Namalka Bozari (Tamtam info News)

 

À propos Administrateur

8 plusieurs commentaires

  1. LES CHIENS ABOIENT LA CARAVANE PASSE…….
    MOI JE SUIS CANDIDAT A OBTENIR AU MOINS UNE BOUTIQUE DANS CE KASSOUWA DOLLE.
    MERCI SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT MAHAMADOU ISSOUFOU ZAKI!
    MERCI ENCORE UNE FOIS DE PLUS!!!

  2. Présomption d'innocence jusqu'à preuve de contraire

    Très sincèrement, le plus grand investissement que le PRN peut faire aujourd’hui est de lutter contre la corruption, l’inéquité, le trafic d’influence, la main basse sur les ressources publiques. C’est dommage que le PRN concurrence les maires. Je pense un ministre est largement suffisant pour inaugurer un marché même pas de régional. Le PRN devrait inaugurer des grands barrages et centres d’excellence national, régional, mais pas Gorou Banda. En conclusion nous ne sommes pas au RDV du développement.

  3. A quand l´inauguration du Mont Greboun qui a coute dix fois plus chers que ce marche ?

  4. Entre le cout officiel et le cout reel tres certainement la difference suffirait a construire pareil market de meme surface de meme qualite. on ne peut pas se developper en fermant les yeux sur la corruption, pas de developement quand ya une double justice. on taxe les morts et apres on surfacture les projets avec pour ainsi voler l argent laisse aux orphelins
    c est ca la renaissance. le jour ou on faira un bilan de ce regime beaucoup auront des crises cardiaques.
    personne n est eternel aucun regime n est eternel .
    KOMI ZAMANIE, ZAKI CHA ZAMANINKA

    • Puisse Dieu nous garder en vie aussi longtemps pour voir tous ces criminels a col blanc et leurs mentors repondre devant le peuple de leurs mefaits. Amen

  5. rien à dire!!!du courage vraiment!si seulement tous les grands projets comme kandaji, chemin de fer aboutissaient, s’il y avait aussi une lutte féroce contre la corruption, de la discipline et aucune faveur politique, personnellement je pense que le president Issoufou allait être le plus aimé des présidents du Niger mais il n’est pas encore tard, il reste encore quelques années pour vraiment redresser les choses….

    • Tout a fait d’accord avec toi concernant la corruption et autres maux. Mais ca ne sera pas pour demain. Tant que votre generation ne fera pas les choses differemment de ceux qui sont aux commandes actuellement.

  6. Dans les pays voisins, les presidents inaugurent des barrages et des centrales electriques et les maires inaugurent des marches. Ici au Niger, le president et les maires sont en concurrrence pour inaugurer les creches et les marches. Avec plus de 2000 milliards de prets contractes au nom des pauvres nigeriens, ce gars n’a rien pu realiser et bouscule aujourd’hui es pauvres maires pour prendre leur place devant des administres decus. La honte ne tue pas.

Répondre à gazere Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*