Home ACTUALITE Indice du développement humain (IDH) 2018: « l’inconsistance et l’inconséquence qui caractérisent les réactions de certains individus »…

Indice du développement humain (IDH) 2018: « l’inconsistance et l’inconséquence qui caractérisent les réactions de certains individus »…

Tahirou Ibrahim Garka (Président du Bureau Exécutif de Section du PNDS/USA)
Le Président du BES/PNDS-Tarayya/USA
Tahirou Ibrahim Garka

L’on ne peut être que sidéré  par la cacophonie, l’inconsistance et l’inconséquence qui caractérisent les réactions de certains individus suite à la publication de l’indice du développement humain (IDH) 2018. Chaque fois qu’un fait est défavorable au Niger, ces individus le commentent allègrement, l’embrassent et se l’approprient avec enthousiasme. Si au contraire, ce fait est favorable à notre pays, ces mêmes individus perdent leur enthousiasme à le commenter et à le  partager abusivement sur les réseaux sociaux.

Certains d’entre eux l’ignorent et restent muets comme une carpe ; d’autres parmi eux le contestent et le rejettent. Et pourtant, ils ne cessent de répéter qu’ils aiment le Niger. Quel drôle d’amour ! Qu’ils arrêtent de mentir à eux-mêmes parce que nous faisons la différence entre les déclarations sincères et les déclarations fantaisistes que l’on distille pour se faire bonne conscience.

Il fut un moment où ces réactions m’étonnaient, mais depuis quelque temps, elles ne m’étonnent plus ; elles m’inspirent plutôt de la pitié à l’égard de leurs auteurs, qui ignorent jusqu’ à quel point ils sont devenus impertinents et arrogants au nom de la liberté d’expression. Cette liberté d’expression dont ils usent et en abusent en outrageant régulièrement les gouvernants y compris le Président de la république SEM Issoufou Mahamadou qui a fait siens les propos qu’on attribue, à tort ou raison, à Voltaire: « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire.» Je n’en veux pour preuve la signature de la Déclaration de la Montagne de la Table et le respect strict des dispositions de celle-ci malgré les fréquentes agressions et les dérapages répétitifs de certains organes de presse.

D’autres encore  travaillent nuits et jours pour précipiter notre pays dans le chaos à travers des méthodes obscures de reconquête de pouvoir les unes aussi saugrenues que les autres. Il est difficile voire pratiquement impossible d’avoir un débat rationnel au sujet de performances économiques de notre pays surtout lorsqu’on ignore ou on feint d’ignorer que les conséquences des gestions antérieures continuent d’avoir un impact négatif sur le développement de  notre pays, le bien être de sa population et tous les indicateurs qu’ils servent à  mesurer l’IDH ou non.

Si ceux qui ont géré ce pays avant la Renaissance ont créé des emplois et éduqué les Nigériens comme il se doit; s’ils ont bâti des infrastructures sanitaires adéquates au bénéfice de nos populations ; s’ils ont suffisamment créé des écoles et bâti des classes, formé des enseignants en quantité et en qualité ; s’ils ont élaboré et mis en œuvre des politiques éducatives rigoureuses et efficientes,  etc. ;  cela allait se ressentir au niveau de tous les indicateurs. Si ceux qui ont géré notre pays avant la Renaissance ont créé des emplois pour les Nigériens en général et les jeunes en particulier, la plupart de grandes gueules de la diaspora qui font des bruits tonitruants sur les réseaux sociaux n’auraient pas été contraintes  de quitter le pays à la recherche des lendemains qui chantent. Mais l’absence de perspectives pendant la gestion de leurs champions les a forcées à quitter le pays. Pire encore, les contre-performances économiques de ces derniers ne leur ont pas empêché de poursuivre les Nigériens de l’extérieur  jusque dans leurs pays d’accueil et de plaider pour leur déportation massive de l’Europe.

Maintenant, grâce à l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de la Renaissance, l’espoir renait ; les Nigériens cherchent de moins en moins à quitter le pays ; mieux, on constate un mouvement inverse ; les Nigériens de l’extérieur, souvent après plusieurs décennies, reviennent volontairement au pays. Ils sont de plus attirés par les opportunités d’emploi et l’environnement politique et économique favorable à la création d’entreprises.

Certains partis politiques de l’opposition sont  responsables autant que les partis de majorité  de l’IDH qui vient d’être publié parce qu’ils étaient à la majorité il y a quelques mois seulement. Mais tout se passe comme si leurs leaders renient leur passé et tentent vainement de se donner une virginité politique en parlant d’une prétendue rupture générationnelle. Le volteface soudain et inattendu de l’un d’entre eux fait dire  qu’il ne faut rien attendre de bon d’une opposition dont la pauvreté de choix stratégiques et les incohérences placent ses leaders dans la situation implacable (décrite par Amadou Hampaté Bâ) de celui qui « a vu la couvée de Kilinti-Kolonto, l’oiseau calamiteux qui pond deux œufs. En effet si l’on voit la couvée de l’oiseau calamiteux, on se trouve devant trois possibilités aussi tragiques les unes que les autres : ou bien prendre un œuf seulement et perdre son père, ou bien prendre les deux œufs et perdre sa mère, ou bien rien prendre et s’en aller mourir, et mourir soi-même. »

[author ]Tahirou Ibrahim Garka[/author]

46 Comments

  1. On a compris, si le Niger en est là aujourd’hui c’est la faute…des autres dirigeants!!!Quelle blague…!!!
    Dites moi si je me trompe, mais on en est bien au second mandat pour notre président??? Il lui faudra combien de mandats pour redresser la barre?

  2. Mon cher Tahirou, tu es le vrai griot des temps modernes. J’ai pitié de pour ta pauvre personne. Lorsqu’on est à la mangeoire, on perd parfois la raison si toutefois vous l’aviez. Bref, je te comprends car ayant passé autant d’années de galère au pays de l’oncle SAM tu n’as pas pu trouver quelque chose de mieux malgré ta formation et des diplômes. Il a fallu l’arrivée des camarades aux commandes du pays pour que tu puisses enfin trouver un gagne pain que tu n’a pas pu trouver pendant ton long séjour la-bas.
    Vive Mahamadou Issoufou qu’i t’a nommé à l’ARTP pour le représenter donc c’est normal que tu puisses agir ainsi histoire de lui prouver sa reconnaissance.
    Je m’arrête là pour pour le moment.

  3. Au moins lui a le courage de ses opinons. C’est trop facile de se cacher derrière un écran avec un pseudonyme et insulter !!! cela n’apporte rien au débat qui aurait pu être constructif, dans un contexte où les nigériens, avec un fausse fierté, continuent, dans une hypocrisie collective, à se mentir et à creuser pour enfoncer davantage ce Niger qu’ils prétendent aimer!!!
    La girafe voyant le chameau tiré, avec une corde au nez, par un enfant a dit  » ça mal de voir le sien devenir nul « 

  4. Cher ami Tahirou, tu n’as pas pitié de ton pays. Il faut sillonner le pays en profondeur pour comprendre ce que veut dire IDH. Va à l’hôpital de Magaria par exemple !!

  5. Trêve de flagornerie Mister ! Défendre sa miche de pain ou aspirer à un poste est tout à fait humain ! Mais la vérité est têtue et les institutions du Système des Nations Unies sont en tout cas mieux gérées que la plupart de nos pays et leurs évaluations sont sans complaisance ! Ici nous pouvons tout nous permettre, nous pavaner comme des paons et palabrer à tue-tête ! Mais dehors, nous ne sommes que de pauvres hères ! La responsabilité est commune car « on a les dirigeants qu’on mérite » comme le dit un précepte de l’Islam ! De celui qui jette insouciamment son suffrage dans l’urne sans réfléchir ou qui le vend à vil prix à celui qui, une fois aux affaires, oublie l’intérêt national, nous avons tous une parcelle de responsabilité ! En effet, très nombreux sont ceux qui ne votent pas le Niger, mais votent l’ethnie, la région ou leur poche ! Chacun doit faire son introspection, son mea culpa. C’est même une obligation car nous devons sauver et développer ce pays pour nos enfants et nos petits-enfants ! L’unité est obligatoire car l’histoire et la géographie nous ont réunis. Aux rêveurs, je dis que ces données ne se changent pas du jour au lendemain ! C’est un effort de dépassement de soi qu’on demande à chacun : c’est ce qu’on demande à chaque africain pour briser et dépasser le carcan du partage colonial. Chaque nigérien doit se demander ce qu’il doit faire pour son pays avant la fin de la journée en cours ! Ce sera déjà un pas de gagné !

  6. Nous aurions souhaiter que vous veniez avec de solutions pour améliorer les choses, parce que extrapoler sur les dires des autres, ne constituent pas de solutions véritables. Selon vous, les nigériens ne sont même pas assez peinés ou assez patriotiques, comme si vous souhaitez que de mauvaises nouvelles génèrent en plus leurs lots de crises cardiaques. Une situation que vous ne recommandez sans doute à ceux qui nous ont mis dans cette situation, voyez bien qu’ils se portent à merveille.
    Au contraire, les réactions des nigériens sont convenables, tant qu’elles peuvent permettre aux gens de se défouler et d’éviter toute peine supplémentaire.
    Pour revenir au débat de fond, de nombreux concitoyens ont déjà expliqué de différences de systèmes d’éducation et de santé avec de pays comme le Mali et le Burkina faso; leurs modèles sociaux étant nettement supérieurs et plus réfléchis. Alors qu’aucun de ces pays ne bénéficie jusque là de luxe pétrolier.
    Remarquons aussi que les budgets de ces pays sont beaucoup plus cohérents. Ces pays veulent atteindre au moins une couverture énergétique de 30% en énergie solaire d’ici 2020. Présentement, chacun a au moins une centrale de 130 000 panneaux solaires fonctionnels. Et puis, osez me dire que nous allons rivaliser avec ces pays d’ici là?
    Par ailleurs notre pays est le seul de la cedeao qui copie tel quel, le modèle tchadien de discrimination de citoyens, ça n’étonne pas d’ailleurs si Mr Tahirou parle de déporter de nigériens de l’étranger.

  7. Si réellement notre pays est classé aujourd’hui dernier en IDH, c’est grâce à ceux là qui passent tout leurs temps à critique, à vilipender leur propre pays pour des raisons d’ordres politiques et sont incapables de proposer une solution aux problèmes. C’est vraiment dommage.

    1. Où sont les gens qui ont en charge la destinée de ce pays pendant que ceux là qui passent leurs temps à critiquer le pays ?
      Celà voudra tout simplement dire que ces gens qui sont aux commandes du pays passe aussi tout leurs temps à dormir car s’ils travaillent, nous n’allons pas occuper ce rang.
      Puisque un de vos guru avait dit qu’ils sont minoritaires.

  8. Je crois que beaucoup des nos compatriotes ne font pas la différence entre IDH et le classement des pays riches, tenez, de nos jours les Etats Unis son les premières puissances économiques du monde, mais pourtant ils sont classés 11 pays en IDH. Pour notre pays le Niger dépasse au moins 63 nations en terme des pays riches dans le monde.

      1. WIWI ,,☺…. Votre pays est riche ….. Très riche même mais malheuresement très mal géré ….. Votre pays est béni de multiple mannes naturelles entre autre uranium, pétole , gas , charbon , or dont certains pays n’ont aucunement pas mais par leur genie, leur know how , leur sens du travail , leur patriotisme, leur valeur du travail , la reconnaissance de la compétence a la place qu’il faut , ces pays ont su tirer l’epingle du jeu , jusqu’à forcer l’administration et le respect …..

        Que personne ne te dise que ton Niger ou L’Afrique en général est pauvre .. loin de l’etre mais mismanqe par des valets PRINchiots cupides ….

          1. Le niger était denier au temps de Kountché, Ali saibou, OUSMANE, baré ,wanké etc……………
            durant tout ce temps ca ne vous a pas choqué (parce que c’est vos parents et freres qui detournaient l’argent de l’état), c,est maintenant que ca vous choque, parce que les autres profitent.
            Le niger restera long temps dernier
            il n y pas de solution pour un pays médiocre, avec des fonctionnaires médiocres et malfrats,
            des incompétents et racailles .
            Ce n’est pas la faute de issouf
            ARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRETEZ DE L ‘INSULTER.
            faites un tour dans les ministeres, dans les differentes administration du pays, au niveau de porteurs de tenues TOUS compris.
            regardez bien la mentalité de votre peuple……..ceux meme qui vivent dans la capitale…………
            En déhors de la jalousie, la mauvaise foi, l’ethnocentrisme etc……………qu est ce qui est cultivé a Niamey
            Donc bien évidement vous meritez cette sombre place.
            Continuez a ramaser l’argent de peuple et regarder le reste de peuple comme ignorant et villageois.

    1. Hélas non, en ce concerne le produit intérieur brut par habitant nous sommes vraiment aussi en queue de peloton: 188 ième sur 192…C’est pas terrible. il n’y a aucun classement avec 63 pays derrière nous …hélas..

  9. Quand on est dernier, On est dernier, On ne peut pas justifier, Il faut trouver des solutions pour progresser et quitter cette place, alors on peut parader, faire le tour du monde tout simplement parce qu’on a fait des progrès dans son pays

    1. ya allahou , allah ka saka ma kin niger .

      wanda douka ya tchi amana allah ka yi maganin chi toun nan douniya kamin lahira .

      WA’INDA Ké TCHIN KOUDIN MOU A BANZA ALLAH KA SAKA MOUNA .

      WA’INDA DA Ké KAMA MOUSSOU ANA GALLAZA MOUNA SOUMA ALLAH KAYI MAGANIN SOU .

      ALLAH KA ZAMNAR DA NIGER LAFIYA .

      MAY AYKI DA GASKIYA ALLAH KA KAMA MICHI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Session ordinaire du Conseil d’Administration du Programme Alimentaire Mondial PAM 2019…

Le Niger a été representé à ces assises du PAM, tenues du 18 au 21 Novembre 2019 à Rome pa…