Accueil / ACTUALITE / Installation d’une base de drone à Agadez : Que cherche l’armée américaine au Niger ?

Installation d’une base de drone à Agadez : Que cherche l’armée américaine au Niger ?

Du 26 novembre au 3 décembre 2016, un groupe de quatre journalistes nigériens a séjourné à Stuttgart, en Allemagne, pour visiter les installations du Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM). En compagnie du Porte-parole du ministère de la Défense du Niger, ce groupe de journalistes du privé et du public, dont le Directeur de publication de l’hebdo Le Monde d’Aujourd’hui, a été largement informé sur AFRICOM.

Les missions, le fonctionnement et les objectifs de cette force dédiée au continent africain ont été largement abordés lors des visites et séminaires tenus à l’occasion de cette visite de découverte (nous y reviendrons prochainement). Ce qui intéresse le plus les Nigériens est de savoir les tenants et aboutissants de la présence d’AFRICOM dans leur pays. Cette question a justement été abordée par les journalistes nigériens lors d’une conférence de presse animée par le Vice-amiral Michael Frankeen, adjoint aux affaires militaires du commandant et son homologue des Affaires civiles.

Au Niger, l’opinion publique voit la présence militaire étrangère  y compris américaine  d’un mauvais œil. Nombreux sont ceux qui pensent qu’il s’agit là d’une forme de recolonisation qui ne dit pas son nom. D’autres pensent que ce n’est ni plus ni moins qu’un complot du régime en place pour se maintenir. Les tenants de cette opinion en veulent pour preuve la manière « clandestine » par laquelle se déroulent les accords des présences militaires américaine, française et allemande.

En effet, l’article 169 du titre 10 de la Constitution du Niger dit ceci : « les traités de défense et de paix, les traités et accords relatifs aux organisations internationales, ceux qui modifient les lois internes de l’Etat et ceux qui portent engagement financier de l’Etat, ne peuvent être ratifiés qu’à la suite d’une loi autorisant leur ratification. » La loi évoquée par la Constitution est votée par l’Assemblée nationale.

Or, à la date d’aujourd’hui, aucun projet de loi allant dans ce sens n’a été soumis au parlement par le gouvernement. Du coup, à tort ou à raison, l’on est tenté de croire que le régime négocie sa protection par les puissances étrangères en contrepartie de « l’occupation militaire » du territoire nigérien. A AFRICOM, le Vice-amiral Michael Frankeen s’en défend. D’abord, il explique que ce n’est pas une base militaire que l’armée américaine va installer à Agadez mais « ce qu’il y a à Agadez, c’est la base 201 qui est une base du Niger.

Et ce que nous essayons de faire, c’est de construire une addition à la base » a-t-il indiqué lors de la conférence de presse. Concernant les avantages pour le Niger, Michael Frankeen explique : « j’ai visité la région (ndlr, Agadez) et j’ai discuté avec les autorités locales, régionales, militaires, civiles et judiciaires en ce qui concerne la présence américaine.

Qu’est-ce qui les intéresse dans cette présence ?

Pour eux, elle va ramener la possibilité de sécuriser la situation pour que la ville d’Agadez regagne sa place historique importante comme un local de tourisme, d’économie etc. et pour faire ça, on a décidé de travailler ensemble (…) et notre présence là-bas se fait avec l’approbation des autorités locales qui sont très contentes de notre présence ». Et le commandant adjoint d’AFRICOM persiste et signe sur le caractère salvateur de la présence d’AFRICOM dans le nord Niger :

« j’ai parlé avec le Maire d’Agadez, il m’a dit ‘’ quel est le bénéfice de cette base pour moi ?’’ Je lui ai dit, je vais vous aider à sécuriser la région et vous permettre de regagner la place qu’Agadez avait dans le passé. Donc c’est exactement ce que nous faisons là-bas. Cette présence, cette sécurisation n’est pas seulement bonne pour les Etats-Unis, c’est pour toute la région. Ça c’est très important ! » a affirmé Mickael Frankeen.

Autre incompréhension de l’opinion nigérienne, ce sont les attaques dont le Niger est victime de la part des groupes terroristes malgré la présence militaire étrangère, notamment, américaine. A ce propos, et concernant surtout la surveillance du territoire nigérien, le Vice-amiral explique : « ces avions pilotés à distance (pour ne pas utiliser le mot drone) travaillent avec un programme quotidien qui est basé sur des renseignements spécifiques qui nous viennent. Donc, ces engins, ils ne volent pas comme ça, au hasard pour surveiller toute la zone.

Ils font leur travail sur des renseignements spécifiques (…) ce que cette technologie nous ramène, c’est la capacité de voler très longtemps et de couvrir un territoire assez vaste. Donc, on va continuer à travailler avec nos partenaires et on pourra dans le futur travailler à les aider à satisfaire des besoins qu’ils vont définir. »

Ainsi, il n’y a pas de miracle à espérer d’AFRICOM. La protection permanente et intégrale du territoire nigérien ne peut être assurée que par les Forces de défense et de sécurité de notre pays. L’armée américaine ou toute autre force ne peut que venir en appoint. Et l’autre certitude, aucun pays ne déploiera ses enfants avec les moyens financiers et matériels de ses contribuables pour assurer la sécurité d’une autre nation sans contrepartie.

Donc, qu’on le sache ou non, AFRICOM et toutes les autres forces étrangères sont d’abord en mission pour leur pays quitte au Niger d’en tirer meilleur profit mais à condition que nos autorités aient le souci de l’intérêt général. Ce qui est très discutable avec la Renaissance du président Issoufou Mahamadou.

À propos de l'Auteur

Ibrahim A. YERO ( Le Monde d’Aujourd’hui)

À propos Administrateur

15 plusieurs commentaires

  1. PLUS DE 50ANS LES OCCIDENTO VEULENT INSTALLER LEURS BASES MILITAIRES EN AFRIQUE MAIS DEPUIS Y’AVAIS OCUN PRESIDENT AFRICAIN KI A OSE LEURS PERMETTRE CA DANS SON PAYS C C KI A RETARDE C PROGRAM JUSKA L’ARRIVE ISSOUFOU,OJRDUI LES OCCIDENTO ONT EUX C K’ILS N’ONT PAS EU EN AFRIQUE ET AU NIGER,ILS ONT REUSSI ET ILS SONT EN COURS D’EXECUTION DE L’INSTALATION DE LEURS BASES MILITASIRES, POUR C MOMENT ILS DISENT PAS KE AFRICOM A SA PLACE EN AFRIQUE MAIS ILS VEULENT TT FAIRE POUR OCCUPER LE TERRITOIRE NIGERIEN PEU A PEU ET APRES AFRICOM COM PREVU SERA INSTALLER AU NIGER POUR REOCCUPER L’AFRIQUE ENCORE,ZAKI TON ARRIVE AU POUVOIR A AMENE BOCOU DES MALEUR AU NIGER ET EN AFRIQUE.

  2. Dans certains pays, la recherche de renseignement n’est pas une raison pour qu’une force etrangere vient s’installer. les autorité du pays d’accueil du programme de surveillance creent un partenariat pour former des personnels locaux qui travailleront avec le pays demandeur. Du coup tous les deux sont gagnants: le demandeur reçoit ses info et l’accueillant recoit la competence et la technologie qu’il pourra utiliser plus tard a son profit.
    Au Niger c’est ce qui nous manque. Reflechir pour tirer le meilleur d’une situation. Regarder l’exemple concret: depuis combien d’année on exploite l’uranium et l’Etat n’a pas pu mettre en place une société gérée par elle meme à 100%?
    Ce n’est pas un probleme d’un seul gouvernement. Tout ceux qui sont passés au pouvoir ont fait la meme chose.
    MON VOEUX EST QUE LA NOUVELLE GENERATION TIRE DES LECONS POUR ETRE PLUS EFFICACE QUE LA GENERATION QUI DIRIGE EN CE MOMENT

  3. Arretere vos enfantillages, si le Pr n y voyait pas d;interet pour le Niger, il n’aurait pas avaliser leur installations. Qu’est ce que ca nous rapporte? deja l’appui en materiel de l’armee US: avions, blindes vehicules…demander aux militaires erieux eux le save. On attend pas que l’armees US nous assure protection integrale, mais le Niger doit savoir en ce moment profier de cette presence pour beneficier du max. Deja les installations construites1 le jour ou ils se retirent, ca reste au Niger? des pays plus puissant que le Niger ont des bases etrangeres pour quoi pensez vous que le Niger est tjours plus que tous les autres pays? l’arabie saoudite, l’allemagne, l’egypte et meme l’alegrie ont des bases americaines

    • Très grave, on ne marche pas pour dire que ça marche. Vous affamez le peuple pour le corrompre pendant vos marches avec l’argent volé. Pensez plutôt au fichier biometrique et aux municipales si vous avez tant de sous.

  4. C’est normal. Un journal francais ne peut dire du bien de cette installation americaine dans notre desert. La verite est que les nigeriens ne doivent pas attendre des armees etrangeres un quelconque soutien a leur securite. Cependant, il est bon que l’armee surtout yankee soit presente dans le sahara nigerien des lors que nos fds n’ont pas les capacites en homme et en materiael de faire un maillage complet de la region et que les francais ne sont pas fiables par experience.

  5. Le Journal français « le Monde » dans son article en ligne du 4 janvier 2017 a écrit ceci:
    « Juste à la sortie d’Agadez, les Américains achèvent de construire leur plus grande base en Afrique, déjà surnommée la «base des drones» : une enclave quasi secrète, interdite d’accès même aux forces nigériennes, qui aurait coûté plus de 50 millions de dollars (47 millions d’euros) au Pentagone. Plus au nord, à Madema, ce sont les Français qui ont installé leur propre base militaire, alors que les Allemands et les Chinois envisageraient eux aussi de venir pointer leurs fusils dans la région » (fin de citation).

    Et donc, le fait que des journalistes nigeriens soient invités à AFRICOM est juste une opération de séduction pour faire passer la pillule aux nigériens. La vérité est ailleurs….
    Aucun pays au monde n’a été sécurisé par les bases militaires étrangères. Au contraire, tous les pays ayant acceuillis un grand nombre de militaires étrangers, se sont retrouvés en situation de chaos par la suite (Irak, Afghanistan, Lybie, Somalie…et même le Mali voisin !).

    • C’est plutot le Journal français « Liberation » qui a fait le reportage sur Agadez.

    • Soyons lucides et justes. Si les français n’étaient pas intervenus au Mali, s’il n’y avait pas une coopération militaire forte entre le Tchad (où il y a une grosse base française), le Niger, le Cameroun, le Nigéria , plus les drones américains, AQMI Boko Haram auraient sûrement eut une belle extension et ne seraient dans la situation de recul où ils sont aujourd’hui.
      Ensuite dire que tous les pays qui ont des bases étrangères se retrouvent en situation de chaos, là aussi il faut être juste, la grande majorité des pays qui ont, par exemple, des bases américaines sur leur sol se portent très bien: l’Allemagne,l’Arabie Saoudite, la Belgique, la Corée, l’Espagne, le Royaume Uni, la Grèce, l’Italie, le Japon, la Hollande, le Katar etc…etc…Donc pas trop de parano, s’il vous plait et un peu d’objectivité.

      • L’objectivité vaudra aussi pour toi abdoulaye.Car tous les pays que tu à cités comme exemple,Allemagne,Belgique, ……..etc ont vu ces bases implantées un pendant la 2è guerre mondiale ou un peu apres.Ils n’ont pas eu le choix.Or que au Niger c’est le gouvernement qui seul à decider sans consulter le peuple à travers le Parlement.
        Et le peuple n’en voit toujours pas le benefice.

        • Tous les pays que j’ai cités ont parfaitement le droit de dire aux américains de partir.
          Le Katar ou l’Arabie Saoudite, ou même la Turquie ont des bases américaines et ils trouvent eux beaucoup d’avantage.
          Maintenant, nous qui sommes les plus pauvres on peut toujours rouler nos mécaniques etb croire qu’on peut tout faire tout seuls. Pour moi, nous avons besoin des autres et si on me demande mon avis je voterai oui.

    • Pour installer des bases dans un pays ou l’autre, les américains, russes,chinois ou occidentaux n’ont pas besoin de consentement ou de complot d’un régime qui veut se maintenir au pouvoir. Ils ont tous les moyens y compris même largage de bombe nucléaire. Le monde leur appartient pour le moment. ils peuvent le majoré,le minoré voir même supprimer l’existence de certains États quand ils veulent?où ils veulent? et comment ils veulent? Pour le moment personne je dis bien personne ne peut rien contre la volonté de cette suprématie. c’est la loi du plus fort qui règne donc il faut obéir.

  6. Je préfére l’armee americaine dans niamey que les demobilises de boko haram a zinger ou maradi ou diffa tout pres de la frontier Nigerian.

    • al kanemi mamadou

      C’est quoi la différence entre eux! Ce sont tous des terroristes ils sont amis la nuit et pseudo ennemi le matin…..

  7. S’ils ne peuvent pas nous assurer une protection permanente et intégrale du territoire Nigérien pourquoi leurs présences. Qu’ils dégagent pur et simplement de notre territoire. On fait confiance à nos FDS.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*