Home ACTUALITE Interview de Idriss LAOUALI ABDOU, ingénieur concepteur Karatou, une application android révolutionnaire

Interview de Idriss LAOUALI ABDOU, ingénieur concepteur Karatou, une application android révolutionnaire

Allo Tamtam: Qui est Idriss LAOUALI ABDOU

Idriss est un jeune Ingénieur Logiciel. Il a effectué toute sa scolarité au Niger jusqu’au Baccalauréat au complexe L’EAU VIVE. Curieux pendant son adolescence, il s’est formé tout seul à l’informatique. Après son Bac, sa première destination fut le Maroc où il a passé 4 ans. Deux années de cycle préparatoire intégré et deux années de spécialisation.

Au cours de la quatrième année dans le cadre d’un partenariat entre son école et Telecom Bretagne, il est parti à Brest pour un stage dans le département informatique de Telecom Bretagne. Avant de partir à Brest il avait postulé pour continuer ses études en France, plus précisément à l’Institut Nationale des Sciences Appliquées  (INSA) de Toulouse. Tout n’a pas été facile.

Aujourd’hui, Idriss est diplômé de l’INSA Toulouse et Ingénieur Chez Capgemni. Soucieux des difficultés que rencontre les jeunes bacheliers et étudiants nigériens sur les orientations, les procédures de candidatures et les bourses d’études, il a décidé de développer une application mobile. C’est ainsi qu’est née Karatou-Post Bac.

Allo Tamtam: Quels sont les objectifs de l’application? pourquoi cette appli?

Karatou-Post Bac (Karatou = étude en Haoussa) est une application qui a pour but de faciliter l’accès aux informations sur les différentes filières qui existent après le bac et les manières de candidater dans différents pays. Elle propose également des exemples de parcours et les différentes bourses disponibles.

Cette application a été développée sur la base d’expériences personnelles. Je suis parti du constat qu’aujourd’hui, avec le phénomène des réseaux sociaux, les jeunes africains, les nigériens en particulier sont “addict” à leur smartphone. Par conséquent, j’ai eu l’idée de développer une application qui pourra aider beaucoup d’entre eux.

Mais dans quel domaine ? Pour quelle utilisation ? Et là, je me suis rappelé qu’après mon bac, mes camarades et moi avions eu du mal à choisir une filière pour nos études. On n’avait aucune information sur les filières après un bac scientifique et nous ne savions pas où chercher. Souvent on laissait nos parents choisir pour nous.

Par exemple, moi j’envisageais d’étudier la comptabilité comme mon père (Pourtant je ne connaissais rien à ce domaine).

Mais il m’a dit « Non ! » au vu de mon affinité avec les nouvelles technologies. J’aimais beaucoup l’informatique à ce moment là.

J’ai eu de la chance qu’il m’ait dit « NON !! » et je le remercie pour ça.

Contenu de l’appli : rubriques

L’application Karatou Post bac propose 4 rubriques:

  • Choisir sa filière:

Cette rubrique décrit les différentes filières possibles selon le type du baccalauréat. Pour l’instant 2 types de bac sont présentés : bac scientifique et littéraire.

  • Comment candidate:

Cette rubrique explique les procédures d’inscription dans plusieurs pays. Si on prend l’exemple de la France, Karatou Post bac explique la procédure de recherche de formation, du visa et donne une estimation du coût de la vie. Elle permet par exemple d’accéder directement à un site interactif qui facilite la recherche d’école et université par domaine.

  • Exemples de parcours:

Dans cette rubrique Karatou Post bac présente les parcours exemplaires de parcours de quelques nigériens qui ont fait leurs études à travers différents. Elle vise à donner une visibilité sur les types d’études possible et à casser certains préjugés.

  • Bourses d’études

Dans cette rubrique Karatou Post bac facilite l’accès à certains sites qui publient des offres de bourse.

(version android)

Allo Tamtam: Population cible : pour qui cette appli est dédiée

Karatou Post bac est destinée aux bacheliers et aux étudiants qui d’une part cherchent des informations sur les filières possibles après le bac, et d’autre part voulant se renseigner sur les procédures d’inscription dans certains pays et les bourses offertes dans le monde.

Allo Tamtam: Perspective,  quelles suites à donner à cette appli? y en aura t’il d’autres?

L’application Karatou Post bac va beaucoup évoluer dans le temps In Sha Allah. Il y aura des mises à jour en fonction d’une part des retours des utilisateurs et aussi des différents partenariats qui viseront à enrichir le contenu de l’application.  A cet effet, nous sommes en train de réfléchir avec le CONIF (Conseil des Nigériens de France) sur les façon d’enrichir le contenu sur la France, afin de faciliter les démarches et l’accueil des futurs étudiants nigériens qui viendront étudier en France. Cette démarche pourra s’étendre à d’autres pays.

On peut aussi envisager un partenariat avec les autorités pour afficher les bourses disponibles à l’ANAB(Agence Nationale d’Allocations et Bourses), annoncer le début de dépôt de dossier ou les résultats à long terme.

En effet, Karatou Post bac est ma première application mobile, mais beaucoup d’autres verront le jour à l’avenir In Sha Allah.

L’application Karatou Post bac est téléchargeable Appstore et Play Store.

[author ]Source: Allo tamtam N° 00 [/author]

14 Comments

  1. Je suis très fier de toi Idriss LAOUALI ABDOU, Tu viens de donner la possibilité à tes frères et soeurs de savoir faire un choix très important qui définira leur destin et ça c’est vraiment à saluer avec un grand honneur. De nos jours tout le monde a accès à un appareil android, alors du coup c’est accessible à tout le monde. Toutes mes sincères félicitations.
    Il faut juste passer au mieux l’information et un peu sensibiliser les jeunes à l’utiliser comme bon outil de conseils et d’orientation.
    Moi personnellement, je peux témoigner pas mal d’étudiants nigériens qui ont eu des bourses, mais qui ne savent même pas sur quel chemin ils se sont lancés et beaucoup d’ailleurs ont fini par rater leur cursus universitaire puisse qu’ils se sont rendus compte tard que le choix ne leur convenait pas. Alors d’autres ont fini par abandonner l’université par faute de moyens et peu ont pu changer de filières pour reprendre. Je pense que cette application est très utile pour les jeunes surtout d’ailleurs ceux de nos jours qui n’ont pas eu la chance d’avoir une formation de base de qualité et dont le nombre de choix est donc limité.

  2. Frère Alkanémi assalamou aleykoum,
    C’est juste votre proposition, mais à mon avis je pense il revient à l’Etat d’abord de le soutenir à atteindre son objectif, de de collaborer avec lui pour une mise à l’échelle dans toutes les écoles du Niger. C’est un patriote qui s’est soucié de ses frères et soeurs, donc il revient à l’Etat de voir comment informatiser nos écoles avec l’électricité solaire, je pense que c’est faisable.
    Bissalam!!!!!

    1. Malheureusement l’État quand tu propose ces genres d’innovations ils vont te prendre pour un extraterrestre! Ils vont dire c’est impossible avant même de vous laissez leur expliquer. Donc s’il ya des jeunes qui peuvent relever ce défi ce sera une excellente initiative

  3. dans beaucoup de zones du niger des élèves arrivent en classe de 3ième sans avoir suivi un seul cour de math, physique ou chimie en 6ième,5ième et 4ième!

    1. Alkanemi, tu m’as vraiment cassé le moral si c’est vrai ce que tu dis, je n’ai pas du tout supporté ce que tu viens de dire. Alors comment est ce que ces enfants arrivent à avoir le Brevet? comment d’ailleurs arrivent ils à faire le lycée?
      Je me suis posé mille et une question en même temps et je ne sais même comment supporter cette inéquité, pourquoi priver ces enfants de leur droit? Est ce qu’on les a pas obligé à faire un seul choix dans dans leur vie? Et si ce choix ne leur convient pas du tout?
      Je souhaite à tous ceux là à qui la situation s’est présenté d’avoir un meilleur sens de leur orientation et que l’avenir de choix imposé leur soit le meilleur. Amine!

      1. Malheureusement c’est une triste réalité! Pour obtenir le brevet les enseignants leurs écrivent carrément les corriger aux tableaux! Après le brevet ils vont dans les écoles normales (on y enseigne le niveau CE2 ou CE1 aux niveaux de certaines écoles normales) et après ce eux qui deviennent enseignants du primaire. C’est sa qui explique en partie cette baisse monumentale de niveau dans beaucoup de zone

  4. il va falloir créer des plate-formes de formation visuelle via les réseaux sociaux pour que les élèves qui sont dans les zones réculées où il est trés rare de trouver des enseignants de maths, physique, chimie puissent avoir accés à des cours et corrections d’exercices en lignes! le problèmes c’est comment réduire la taille des vidéos pour qu’on puisse les télécharger même si la connection est faible

  5. Bravo, enfin les Nigeriens se reviellent. Il a compris qu’au lieur de venir grosser les rangs des Jeunes manipules par les politiciens, il vaut mieux travailler dur et devenir quelque chose soit meme, par ses propres forces. Bravo M. Lawali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Déclaration de S.E.M Issoufou Mahamadou Président de La République, Chef De L’Etat, Président du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour le mois de septembre 2020

Messieurs les chefs d’État et de Gouvernement, Monsieur le Secrétaire Général des Nations …