Accueil / ACTUALITE / INTERVIEW DE L’ENFANT TERRIBLE DE YOURI DANS JEUNE AFRIQUE: Hama dément certains leaders de Hama dément certains leaders de l’ARDR et militants de Lumana

INTERVIEW DE L’ENFANT TERRIBLE DE YOURI DANS JEUNE AFRIQUE: Hama dément certains leaders de Hama dément certains leaders de l’ARDR et militants de Lumana

Hama Amadou, président de l'Assemblée nationale du Niger.

Hama Amadou, président de l’Assemblée nationale du Niger.

Après la fuite du président de l’Assemblée Nationale Hama Amadou du pays, quelques leaders de l’ARDR ont essayé de faire comprendre aux Nigériens, dans une conférence de presse savamment menée, que ce sont eux qui lui ont conseillé de partir.

Les mêmes pro- pos, nous les avons déjà entendus, proférés par certains militants du Moden FA/Lumana, coté Hama Amadou. Si tel est le cas, se demande-t-on, pourquoi le ministère public ne va-t-il pas se saisir de cette aff aire pour complicité de fuite ? Mais plus le temps passe, plus les citoyens ont fi ni par comprendre que tous ces propos tendant à nous faire croire qu’ils ont conseillé ou aidé Hama Amadou à quitter le pays, ne sont que des récupérations de politiciens véreux en mal d’inspiration.

Car Hama Amadou lui-même, dans une interview qu’il a eu à accorder à Jeune Afrique, leur a cloué le bec en déclarant qu’il a décidé de partir de lui-même sans l’aide de personne. Une sacrée  gifl e donc assénée à nos leaders pyromanes !

À propos de l'Auteur

ALI KOULIKOU ( Jeunesse Info N°115 )

À propos Administrateur

7 plusieurs commentaires

  1. A) Une seule logique: entraver la démocratie:

    Quand je vois une certaine catégorie de nigériens parler de la « fin du GURI » je me rends compte, une fois encore, qu’il y a des nigériens que ce pays n’intéresse pas.
    Et on connaît la chance : pour ces partisans du chaos il s’agit de dire sur tous les toits, dans toutes les fadas, dans tous les milieux, dans tous les débats, « qu’au Niger ça ne va pas », « qu’au Niger c’est l’enfer »…

    L’objectif est de créer la sinistrose pour atteindre d’autres objectifs. Oui on connaît la stratégie. Depuis le début du processus démocratique dans notre pays, c’est toujours comme ça qu’ils ont agit pour entraver la démocratie.

    B) Contrôler l’appareil d’Etat

    Ces ennemis de la démocratie, ces ennemis de la paix, ces ennemis de la stabilité… ces ennemis de notre pays doivent être identifiés, compris et combattus par tous ceux qui aiment ce pays. Car ces individus :

    1. S’ils n’ont pas le pouvoir ;
    2. S’ils n’arrivent pas à voler dans les caisses de l’Etat ;
    3. S’ils ne contrôlent pas l’appareil de l’Etat pour faire ce qu’ils veulent ;
    Ils sont prêts à toutes les actions des déstabilisation.

    C) Sinon semer le chaos

    S’ils n’ont pas ce qu’ils veulent, ils préfèrent voir notre cher pays prendre feu, sombrer…
    Surtout maintenant qu’un certain Hama Amadou, leur champion s’est mis, par lâcheté, complètement hors jeu alors et définitivement. Tous les coups sont maintenant permis.
    1. Ne leur parlez surtout pas de démocratie, ne leur parlez pas de la stabilité, ne leur parlez de paix.
    2. Ne leur parlez pas d’attendre les prochaines échéances électorales.
    3. Non, quand ces gens ne trouvent pas à manzer dans les caisses de l’Etat ils préfèrent tout brûler, tout saccager, tout casser.
    C’est désormais, comme on dit, la panique dans les rangs.
    Comme on le sait, ils avaient auparavant tout tenté pour renverser le régime, semer le chaos.

    D) Justifier l’intervention d’un « restaurateur de la démocratie »;

    Ils avaient tout fait pour justifier l’intervention d’un éventuel « restaurateur de la démocratie ». Cette démocratie à laquelle ils n’ont jamais cru.
    Et le régime a jusqu’ici a tenu.
    1. Mais ils continuent à agir. Et jamais une parole constructive, positive, honorable ne sort de leur bouche.
    2. Chaque jour que DIEU fait ils ne souhaitent que des malheurs à notre pays, ils ne souhaitent que des calamités à notre peuple, ils ne souhaitent que des tragédies à notre patrie.
    3. Tout ça parce qu’ils n’arrivent pas à accéder, comme ils veulent, aux caisses de l’Etat pour piller et aller investir dans d’autres pays, au profit d’autres jeunesses.

    Les nigériens qui aiment le Niger sont donc avertis. Les anti-nationaux sont aux aguets.

    A bon entendeur…

  2. Mr koulikou, tu n’as rien compris: conseiller quelqu’un à partir est différent de l’aider à partir!

  3. Ohhhhh! Guristes!
    Comment voulez-vous avancer si vous ne changes pas de tempérament? D’attitude? De mentalité?……
    Pour un seul homme, vous perdez votre temps à salir le nom du pays tout entier!
    Parmi vos siens, il y a des gens qui ont fait pire, piétiné la constitution au vu et au su de tout le monde entier. Ne va-t-on pas les poursuivre eux?
    Voilà pourquoi le Bon Dieu vous châtie à sa façon.
    Sans ce monsieur vous ne serez jamais entrain de diriger ce pays. N’avez vous pas honte? N’allez vous pas lui rendre reconnaissance? Cette affaire avait surgit depuis belle lurette, pourquoi le juge ou le procureur, ou le Président n’a pas jugé nécessaire de le poursuivre en ce temps?
    Maintenant parce qu’il s’est désolidarisé de vous vous, vous lui chercher noise. Il a raison de partir parce qu’il a senti que personne ne peut venir à son secours s’il est arrêté. Et de là il peut être tué. La vie n’a pas de pneu de secours. Après la mort on ne revient pas à la vie.
    Faites attention! Il n’ y a que le pouvoir de Dieu qui ne finit pas. Personne ne sait comment demain sera.

    • Merci yampambou,
      Malheureusement nous gouristes,
      Nous sommes aveugles ,sourds et muets il y’a. Que le pouvoir et injustice devant nous. On fais ce que nous voulons et laissons ce que nous ne voulons pas.
      Comme pour dire le chien aboie , la caravane passe!!!

  4. Comme les responsables de l’ARDR ont reconnu avoir aide Hama a fuire ,la justice nigerienne doit les traiter comme complices a la fuite d’un coupable.C’est un delit reprime par le code penale.

  5. pourquoi toujours un seul homme?respectes le peuple au moins chers politiciens du niger.trop c’est trop

  6. En fait pour ceux qui connaissent la gravité de la situation au LUMANA l’après a déjà commencé. Sinon qui peut encore penser que Hama a encore un avenir politique dans ce pays?
    Car en fuyant hama a confirmé la présomption de sa culpabilité dans cette affaire de trafic d’être humain. Quel nigérien digne de ce nom peut souhaiter avoirr un tel individu comme président de notre cher Niger?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*