Home ACTUALITE Journée d’information sur la régulation des communications électroniques et de la poste
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 15 octobre 2021

Journée d’information sur la régulation des communications électroniques et de la poste

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Dans la matinée du jeudi 14 octobre 2021, s’est tenue dans la salle de réunion de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la poste ARCEP, la journée d’information sur la régulation des communications électroniques et de la poste.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Lawan Kader Guirguidi, conseiller du CNRCEP, assurant l’intérim de la présidente du Conseil National de Régulation des Communications des Électroniques et de la Poste Mme Aichatou Bety empêchée.

C’était en présence de certains acteurs, notamment la société civile, les représentants des structures des jeunes, les porte-voix des consommateurs, étudiants de l’Ecole Supérieure de la Télécommunication EST, entre autres.

À l’entame de son propos, M. Lawan Kader Guirguidi a au nom de la présidente du CNRCEP dont il assurait l’intérim relevé l’importance d’une telle journée, car selon lui, plusieurs intérêts se retrouvent conjugués. Il s’agit en effet de la régulation, principal créneau de développement d’infrastructures et de marchés concurrentiels dans les domaines des TICS et de la Poste.

Il a tenu à rappeler durant son intervention qu’en réalité que c’est dès1996 que le Niger, vaste pays continental, s’est inscrit dans le programme de libéralisation de certains secteurs marchands, notamment les Télécommunications et la Poste ,avec pour finalité l’amélioration de la qualité des prestations des opérateurs, à des coûts accessibles à tous.

« Les reformes ainsi engagées se sont traduites par une restructuration desdits secteurs avec l’avènement de nouveaux opérateurs et la mise en place d’une Autorité de Régulation. L’Etat pour sa part, a consenti d’énormes sacrifices à travers différentes mesures prises, notamment sur les plans réglementaire et fiscal, pour susciter l’engouement des investisseurs. L’ARCEP, de par ses missions, doit quant à elle défendre aussi bien, les intérêts de l’État que des opérateurs et des consommateurs » a-t-il laissé entendre.

Il a ensuite précisé qu’à travers cette activité, l’ARCEP cherche à asseoir un espace d’échanges, ouvert à l’ensemble des parties prenantes, à contribuer à l’atteinte des objectifs assignés aux secteurs régulés.

En terminant son adresse, il a invité les acteurs présents à accompagner l’ARCEP dans le mécanisme de consultation pour l’amélioration de ses prestations.

Des exposés ont été présentés afin de mieux édifier le public et permettre à ce dernier d’interagir par voie de conséquence.

Par Bangaré Issa M.Sani (Tamtam Info News)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 02 DECEMBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,jeudi 02 décembre 2021, dans la salle habitue…