Home ACTUALITE Journée d’information sur le document de la Politique Nationale des Frontières: Des échanges fructueux pour contribuer à la mise en œuvre effective et réussie de la PNF et son plan d’action 2019-2022
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 27 juin 2021

Journée d’information sur le document de la Politique Nationale des Frontières: Des échanges fructueux pour contribuer à la mise en œuvre effective et réussie de la PNF et son plan d’action 2019-2022

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

La Commission Nationale des Frontières du Niger a obtenu un appui du centre pour le Dialogue Humanitaire (HD) et a organisé ce samedi 26 juin 2021, un atelier dit, journée d’information sur la Politique Nationale des Frontières et son Plan d’Action 2019-2022.  HD est une ONG bénéficiant de l’assistance de donateurs parmi lesquels l’Union Européenne, le Danemark et les pays Bas. 

Cette journée d’information rentre dans la cadre de la poursuite de la vulgarisation du document de la Politique Nationale des Frontières et son Plan d’Action 2019-2022, entamée depuis 2019 au niveau des régions frontalières, juste après son adoption par le Gouvernement. 

En procédant à l’ouverture des travaux, le Secrétaire général du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Saidou Halidou a précisé que cette journée d’information constitue de toute évidence un impératif pour l’ensemble des participants, en termes de stratégie de communication et d’information afin de créer les conditions d’un meilleur atterrissage du document et son appropriation par les acteurs les plus directement concernés. 

Aussi, le Secrétaire général du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Saidou Halidou de réitérer, au nom du Gouvernement du Niger, ses remerciements et sa reconnaissance à la GIZ dont le financement a permis la réalisation du document de la Politique Nationale des Frontières et l’organisation de la journée d’information. 

Il vous souviendra, rappelle-t-il, que c’est par décret en date du 4 octobre 2019 que le Gouvernement a adopté le Document cadre de Politique Nationale des Frontières avec comme vision et ambition prioritaire de faire du Niger « un pays avec des zones frontalières transformées en des espaces de paix et de sécurité pour la promotion du développement économique, social, territorial, équilibré et durable et de la coopération transfrontalière, dans une dynamique d’intégration régionale à l’horizon 2035 ». 

Selon M. Saidou Halidou, l’idée d’élaborer une Politique Nationale de gestion des Frontières fait référence à un contexte général caractérisé par un certain nombre d’éléments clés dont entre autres : les événements frontaliers, l’histoire du pays, l’évolution du contexte national et régional et spécifiquement sahélien, les réalités et les pratiques actuelles de gouvernance en matière de gestion des frontières, les orientations stratégiques et les politiques nationales de développement du Niger, tout comme les orientations et recommandations des institutions continentales et régionales. 

Par ailleurs, il a rappelé que l’élaboration de la PNF et son plan d’actions s’inscrit dans le droit fil des recommandations du Programme Frontière de l’Union Africaine (PFUA) qui prévoit que l’ensemble des pays puissent disposer des systèmes de gestion de leurs frontières afin de faciliter une gestion intégrée et de renforcer la coopération transfrontalière locale et l’intégration régionale. 

Pour donner plus de sens au contenu du document à vulgariser (la PNF), le Secrétaire général du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a déclaré que la vision et l’ambition prioritaire de la Politique Nationale des Frontières et son Plan d’Action 2019-2022 sont en parfaite harmonie avec les priorités définies par le Programme de Renaissance Acte 3 de son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Chef de l’Etat et la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement récemment approuvée par l’Assemblée Nationale.

 « En abordant son contenu, il me plait de relever avec vous que le champ d’application de la politique des frontières couvre les principaux domaines que sont : la délimitation et la démarcation des frontières ; la paix et la sécurité dans les zones frontalières ; la migration : le développement territorial équilibré et durable des espaces frontaliers; la coopération administrative et transfrontalière; l’intégration nationale, régionale et sous-régionale; le financement et le renforcement des capacités des institutions et des acteurs de la gestion des frontières. C’est donc en raison de la nécessité absolue d’agir dans les domaines ci-dessus énumérés, que le Niger, à l’instar des autres Etats africains ont entrepris, sous l’impulsion du Programme Frontière de l’Union Africaine (PFUA), l’élaboration des politiques nationales de gestion des espaces frontaliers en vue d’aborder le développement desdits espaces de façon globale, en empruntant une approche holistique, et en y intégrant toutes les dimensions de la vie humaine, prenant ainsi en compte l’ensemble des choix stratégiques de l’Etat, en vue de créer les conditions propices à l’épanouissement des populations des zones frontières » a-t-il notifié.

Notons que durant toute la journée, les acteurs de mise en œuvre de la PNF (les techniciens et experts en la matière), ainsi que les partenaires au développement, ont nourri les échanges en partageant le contenu de la Politique Nationale des Frontières, afin de renforcer davantage la compréhension et l’appropriation des enjeux de la mise en œuvre de la PNF et de son plan d’action pour la période 2019-2022.

Par M.S Bangaré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’HEURE EST A L’UNION SACREE DERRIERE LE MENA NATIONAL ET SES RESPONSABLES

Certes, les deux défaites du Mena national pourraient soulever un tollé et c’est légitime …