Accueil / ACTUALITE / JUSTICE: Le pôle judiciaire spécialisé est-il une récompense spéciale ?

JUSTICE: Le pôle judiciaire spécialisé est-il une récompense spéciale ?

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Marou Amadou

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Marou Amadou

Votre journal, LE COURRIER, était aux anges à l’annonce de la création d’un pôle judiciaire et des chambres  spécialisés en matière économique et financière. On pensait (peut-être naïvement), que les braqueurs des deniers publics et autres éventreurs de coffres forts, allaient désormais connaitre un sort peu inviable dans notre pays. Malheureusement, cette joie est vite retombée. En vérité, en créant ce pôle, le Guri veut récompenser un de ses hommes de droit  pour service rendu.

UN BALAIE CITOYEN ?

Le ministre de la justice Morou Amadou, avait usé de toute sa verve pour convaincre les députés de la justesse de la loi instituant la mise en place d’un pôle judiciaire et des chambres spécialisés en matière économique et financière. Le garde des sceaux évoquait les montagnes de dossiers qui s’accumulaient sur les bureaux des juges, ce qui engendre bien sûr, une inadmissible lenteur. A cette lenteur s’ajoute un sentiment de deux poids, deux mesures relativement aux dossiers impliquant des hautes personnalités politiques ou administratives.

D’ailleurs, qui pourrait bien s’opposer à l’adoption d’un tel texte, au risque de se faire passer pour un mafioso ? La vénérable dame justice, ne doit-elle pas châtier avec la même rigueur tous les citoyens fautifs quels qu’ils soient ? Telle qu’elle est conçue, la nouvelle loi, constitue un sacré « balaie citoyen » pour nettoyer les salons huppés jonchés de joujoux illégalement acquis. Dans la ligne de mire du Pôle se trouvent des infractions qui feront tomber beaucoup de gros bonnets. Mais qui sera visé et qui ne le sera pas ?

Cette question est loin d’être futile, car, de forts soupçons pèsent sur l’indépendance de ce Pôle naissant. Ou disons-le clairement, l’homme qui est pressenti pour chapeauter ce Pôle, sera-t-il réellement indépendant ? Non, et non. Car, de très forts indices montrent que ce poste est taillé à dessein pour récompenser un certain homme de main pour le  » professionnalisme  » dont il a fait montre dans le traitement d’un certain dossier. D’ailleurs, ce dossier connaitra peut-être bientôt son épilogue, le procès est renvoyé à la fin de ce mois. Vous devinez ?

UN REDOUTABLE LIMIER 

Notre homme de main en question est un fin limier. Il a pris des galons notamment dans le traitement effréné d’une bouffonne  » affaire  » tissée autour d’innocents bambins. Là, vous l’aurez tous deviné ! Alors, si notre redoutable homme de main est confirmé à ce poste, nul doute que des têtes vont tomber, et des grosses ! Beaucoup de Nigériens se questionnent quant à l’impartialité d’un tel Pôle. Et ce, pas par défiance vis-à-vis de la justice, mais, c’est en rapport avec la compétence des magistrats qui siégeront dans ces chambres.

Sur ce point polémique, le Guri a vite fait de trouver une parade :  » des magistrats déjà en exercice seront spécialisés « , promettent les guristes. En fait, qui sont ces magistrats ? Une affaire montée par le Guri. Une affaire de récompense pour services rendus. Notre homme de main aux ordres a magistralement fait ses preuves de béni-ouioui. Les Nigériens connaissent bien sa légendaire fougue. D’ailleurs, c’est justement là que réside toute la délicatesse de la nouvelle mission qui sera confiée à notre mercenaire. Saura- t-il zigzaguer entre les pressantes injonctions de ses employeurs et l’équité attendue de la part d’un homme de droit ?

Non, il est sectaire notre homme de droit. Parmi les transgressions ciblées par le pôle judiciaire et des chambres spécialisés en matière économique et financière, figurent les infractions fiscales et douanières (fraude, contrebandes, évasion fiscale). A propos de la douane si justement, les Nigériens se souviennent toujours de cette nébuleuse affaire de fausses exonérations et autres trompeuses declarations en douane. Cette mafieuse pratique a éclaboussé en 2012, des cadres de l’administration douanière, mais également de nombreux opérateurs économiques proches du PNDS.

Cette affaire, et bien d’autres tout aussi scandaleuses constitueront des épreuves-tests quant à l’impartialité ou non du responsable de ce pole. Il y a fort à parier, que le Pôle dépoussiéra en toute priorité des dossiers antérieurs à la gestion des guristes. Histoire d’éviter la guillotine à certains des leurs. Nul besoin d’être dans le secret des dieux pour dire que la mission première du Pôle sera dévoyée Cet instrument judiciaire sera une chambre à gaz entre les mains du Guri. Et, y seront gazés en premiers les adversaires politiques qui gênent. Qui sait, peut-être que Kassoum Moctar, cette jeune étoile montante de la politique, sera la première victime de ce Pôle.

Juste pour l’exemple, un châtiment qui sera destiné à dompter ceux qui oseront contrarier les ambitions des guristes. Avec des policiers  spécialisés en  »bébés importés », le Pôle ne peut qu’être sectaire, inique. Le doute demeure. Cette affaire sent le traquenard. Encore une main de Issoufou ? On le sait, le PNDS est une fabrique à idées. Des idées vaches, bien sûr. Les guristes concoctent certainement une énième vacherie destinée à abattre froidement leurs adversaires politiques. En reconduisant tacitement le contrat de mercenariat de ce  si doué, le Guri s’assure les services d’un  »Pro ».

La nouvelle mission qui sera assignée au renommé, est bien simple, il doit identifier et neutraliser d’éventuels empêcheurs d’un second mandat des guristes. Et, Dieu sait qu’ils sont nombreux ces empêcheurs de  » truquer en rond « .  En réalité, le futur responsable du pole   s’est trop accointé avec le Guri, beaucoup trop d’ailleurs. Il doit sauver le peu qui lui reste de crédibilité.

À propos de l'Auteur

Ali Soumana (Le Courrier N° 346 DU 8 JANVIER 2015 )

À propos Administrateur

3 plusieurs commentaires

  1. une marionnette comme ça

  2. Un vrais voyou

  3. hankaraou , Ouhoumoudou et bazoum sont-ils plus citoyens que les autres nigériens? Chere opposition politique nigérienne vous vous laissez trop faire . Il est plus qu’urgent de chasser ce régime satanique en décrétant journée chasse fléchée du gury en chute libre sur la roche qui va le concasser. L’injustice a trop duréau Niger avec ces bandits d’eta

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.