Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / La 1ère Dame Dr Lalla Malika accueille la Vice-secrétaire générale de l’ONU au Centre de Référence de la Fistule Obstétricale

La 1ère Dame Dr Lalla Malika accueille la Vice-secrétaire générale de l’ONU au Centre de Référence de la Fistule Obstétricale

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali a accueilli samedi dernier, au Centre de Référence de la Fistule Obstétricale de Niamey,  la délégation onusienne conduite par sa Vice-Secrétaire Générale, Madame Amina Mohamed.

Dr Malika Issoufou était entourée pour la circonstance du ministre de la Santé Publique,
Dr Idi Illiassou Mainassara, de la Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, Mme Kaffa Christelle Jackou, ainsi que plusieurs membres de l’Assemblée Nationale et des cadres du Ministère
de la Santé Publique.

La délégation onusienne qui a visité et apprécié plusieurs prestations
culturelles, dont une chanson émouvante sur la fistule et l’exposition vente d’articles d’artisanat et de parfumerie confectionnés par les femmes fistuleuses,  a vivement  félicité la Première Dame du Niger, Dr Lalla Malika Issoufou, pour son engagement national et régional en faveur de la lutte contre la fistule obstétricale, et aussi, l’effort de reconstruction des victimes de cette maladie que ne cessent de combattre le Directeur de ce centre, Dr Idrissa Abdoulaye et ses collaborateurs.

Le Ministre de la Santé Publique a précisé que les femmes souffrant de la fistule obstétricale sont victimes d’un fléau, évitable, mais qui
continue à faire des ravages. Selon le Ministre de la Santé Publique, la fistule constitue l’un des plus grands drames chez la femme « de par
ses répercussions qui sont à la fois médicales, économiques, psychologiques et sociales ».

Alors qu’on enregistre dans le monde
50.000 à 100.000 cas chaque année, le Niger enregistre, à lui seul, 700 à 756 cas.

Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène au Niger, dont l’âge moyen du premier mariage qui est de 15 ans et l’indice
synthétique de fécondité qui est de 6 enfants par femme avec des maternités très rapprochées.

Tamtam Info News (source Le Sahel)

À propos Administrateur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.